Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Notre mission
Le mot du directeur
Contacts
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Intellectuels
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
100 histoires de photo
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Événements
Délégations
Journal éléctronique
Actualités
Conférences
Liens
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Expositions ambulantes  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Le parc commémoratif
Journée de commémoration
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin
armin
armin




Actualités

MARIE ANNA OSTERGARD : NOUVEAUX MATÉRIAUX DANS LES ARCHIVES DU MIGA


12.01.2019


La collection de la fondation ‘’Musée-Institut du Génocide arménien’’ a été récemment recrutée de nouveaux éléments représentant une valeur exclusive muséale, donnés par Sarkis Kéchichoghlou, qui réside en Grèce. Les articles donnés (photos, livres et objets personnels) se réfèrent à la missionnaire danoise Marie Anna Ostergard (Mary Anna Østergaard), active en Grèce depuis 1927, chargée de promouvoir le déploiement et le traitement des réfugiés arméniens après le génocide arménien. Le nombre exact de réfugiés arméniens de l'Empire ottoman en Grèce est difficile de dire, en premier lieu, en raison de l'absence de données statistiques, et en second lieu, en raison du flux constant d'immigration. Les orphelins ont constitué un grand nombre parmi les réfugiés. Selon le livre de Peter Kokinos, « De l’histoire de la colonie gréco-arménienne », il y aurait 17520 orphelins en Grèce, installés dans les orphelinats suivants: 7500 à l'orphelinat de l'Utopie, 3300 à Lutraki, 2720 à Corfou, 2000 à Oropus, 2000 à Zapion. Plus tard, ce nombre a augmenté et a atteint 20 000.

Malheureusement, il n’ya pas beaucoup de données sur M. A. Ostergard. On sait qu'elle est née en 1897 au Danemark. Depuis 1927 elle s’est installée à Athènes depuis. Elle était directrice du comité de secours danois, qui a œuvré jusqu'en 1961. Marie Anna Ostergard a poursuivi sa mission en Grèce après la fermeture du centre. Grâce à ses efforts, le « Christian Care Center » a été fondé à Athènes, où elle a collaboré avec Srbhouhi Hovsépian d’Izmir et une grecque Evdikéa Hionidou pour le traitement des patients et des personnes âgées. À un âge déjà avancé, en 1987, sur la suggestion de ses proches, elle est rentrée au Danemark où elle est décédée quelques années plus tard. Elle maîtrisait brillamment l'arménien. Pour ses activités elle a reçu l’ordre royal danois en 1955. Elle a été membre de l’« Union des sœurs danoises » (en danois : Dansk Sygeplejeråd (DSR), l’équivalent anglais est Danish Nurses 'Organization (DNO) qui a été fondé en 1899 à Copenhague et œuvre jusqu’à nos jours).

La collection comprend également des documents sur Srbouhi Hovsépian et Evdikéa Hionidou, qui avaient grandement soutenu Ostergard.

Le donateur Sarkis Kéchichoghlu a personnellement connu Marie Anna Ostergard, Srbouhi Hovsépian et Evdikéa Hionidou et a collaboré avec elles vers la fin des années 70.

Tout don qui puisse ouvrir de nouvelles pages pour l’étude de l’histoire du génocide arménien est extrêmement important. La Fondation "Institut-musée de génocide arménien" est reconnaissante pour le don de documents d’archives si importants. Ils seront étudiés et trouveront leur place soit dans des expositions permanentes et soit dans les expositions temporaires, et étant accessibles au public, ils se perpétueront.









Document, Ge Kgl. Danske Ridderordener og Medailler. en 1955 Ostergard a reçu un ordre royal danois


La carte de visite de Marie Anna Ostergard


Livret, “S.M.F. Sygeplejerskernes missionsforbund”, 1939, København.


Livret, “S.M.F. Sygeplejerskernes missionsforbund”, 1939, København.


Du gauche: 1.la Grecque Evdikéa Hionidou, 2.la missionnaire danosie Marie Anna Ostergard (Ms Mary), 3.Srbouhi Hovsépian d’Izmir. La photo a été prise vers 1987


La missionnaire danoise Marie Anna Ostergard dans une maison de champagne se trouvant à l’adresse Frinis 4 Athènes


Du gauche: Srbouhi Hovsépian, à son côté Marie Anna


Livre de prières, 1934, Constantinople
Avec la dédicace “Mémoire d’un jour remarquable; de Marie Ostergard; Prieur Khorèn A prêtre
Prtchakhtchian, 1 janvier 940, Athènes”


Bijou de chapeau avec les initiales DSR; a appartenu à Marie Anna Ostergard


La cueillère de Srbouhi Hovsépian

Cueillère de Srbouhi Hovsépian


La fourchette de Marie Anna Ostergard


Le stylo de Marie Anna Ostergard











Follow us



Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2019

TOUMANIAN 150

100photo

TRANSFÈRE TA MÉMOIRE

100photo
Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2018 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am