Genocide Museum | The Armenian Genocide Museum-institute
Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Notre mission
Le mot du directeur
Contacts
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Intellectuels
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
100 histoires de photo
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Événements
Délégations
Journal éléctronique
Actualités
Conférences
Liens
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Expositions ambulantes  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Le parc commémoratif
Journée de commémoration
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin
armin
armin




Actualités

Le sauvetage des Arméniens au Proche-Orient en 1915-1923. De l’unité nationale à la renaissance
Inauguration d’une exposition temporaire



13.11.2019

Le 8 novembre, s’est tenue l’inauguration d’une exposition temporaire, intitulée "Le sauvetage des Arméniens au Proche-Orient en 1915-1923 ; de l’unité nationale à la renaissance", dans la salle des expositions temporaires du Musée-institut du génocide des Arméniens, dans le cadre de la conférence internationale "Le sauvetage des Arméniens au Proche-Orient en 1915-1923", organisée par le MIGA.

Haroutioun Maroutian, directeur de la fondation du « Musée – institut du génocide des Arméniens », et Nariné Margarian, secrétaire scientifique du MIGA et coordinatrice de la conférence et de l'exposition, ont prononcé le discours d'ouverture.


Visite du ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie au Mémorial du génocide des Arméniens



11.11.2019

Dans le cadre de sa visite officielle en Arménie, le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergueï Lavrov, accompagné du vice-ministre des Affaires étrangères de la RA, Chavarche Kotcharian, et du directeur du MIGA, Haroutioun Maroutian, a visité le Mémorial du génocide des Arméniens.

Le ministre russe des Affaires étrangères a déposé une gerbe de fleurs sur le monument dédié aux victimes du génocide des Arméniens, puis a déposé des fleurs devant le feu éternel. Les membres de la délégation ont honoré la mémoire des Saints martyrs d'une minute de silence.


La visite du secrétaire des relations des États du Saint-Siège



09.11.2019

Le secrétaire des relations des États du Saint-Siège, Paul Richard Gallagher, accompagné du ministre adjoint des Affaires étrangères, Avet Adonts, et de la directrice adjointe du MIGA, Loussiné Abrahamian, a visité le Mémorial et le Musée du génocide des Arméniens.

Paul Richard Gallagher a déposé une gerbe sur le monument dédié aux victimes du génocide des Arméniens, puis a déposé des fleurs devant le feu éternel. Les membres de la délégation ont honoré la mémoire des Saints martyrs d'une minute de silence.


Le président de la Grèce a visité le Mémorial et le Musée du génocide des Arméniens



05.11.2019

Le Président de la République de Grèce, Prokopis Pavlopoulos, a visité le Mémorial du génocide des Arméniens et a rendu hommage à la mémoire des victimes du génocide des Arméniens. Le Président de la Grèce était accompagné du Ministre de l'environnement, Eric Grigorian, du Maire adjoint d'Erevan Hayk Sarkissian, de l'Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d'Arménie en Grèce, M. Fadey Tchartchoghlian, de l'Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Grèce en Arménie, Mme Nafsika Nancy Eva Vraïla.

Les invités ont été accueillis par le directeur du MIGA, Haroutioun Maroutian qui leur a présenté l'histoire de la construction du Mémorial du génocide des Arméniens, ainsi que son sens symbolique.


Amérique, nous te remercions...



30.10.2019

À Alexandrapol,près de 2000 orphelines arméniennes de l’orphelinat de l’ancienne caserne « Severski » du Comité américain de secours au Proche-Orient (Near East Relief) se sont arrangées tellement, qu’on peut lire « Amérique, nous te remercions » en signe de gratitude au peuple américain et au gouvernement des États-Unis.

Derrière l’écriture, on voit un des bâtiments de l’orphelinat du Comité de secours avec la note «Near East Relief». À l’initiative du Comité américain de secours au Proche-Orient ont été émises des cartes-postales avec cette ou d’autres semblables photos.


Le prince de Roumanie a rendu hommage à la mémoire des victimes du génocide des Arméniens



29.10.2019

Le 29 octobre, la délégation conduite par le prince de Roumanie, Radu, accompagnée de l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Roumanie en Arménie, M. Cornel Ionescou, et de l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d'Arménie en Roumanie, Sergueï Minassian, a visité le Mémorial et le Musée du génocide des Arméniens.

Les invités ont été accueillis par la directrice adjointe du MIGA, Loussiné Abrahamian qui leur a présenté l’histoire de la construction du Mémorial, ainsi que son sens symbolique.


Le MIGA a eu l’honneur de recevoir Dora Sakayan



24.10.2019

Le 23 octobre, dans la salle de conférences du Musée-institut du génocide des Arméniens, s’est tenue une rencontre chaleureuse avec Dora Sakayan, fameuse germanologue et arménologue canado-arménienne. Haroutioun Maroutyan, directeur du Musée-institut du génocide des Arméniens, a décerné la médaille Aurora Mardiganyan à la professeure Dora Sakayan pour son importante contribution à la sensibilisation et à la reconnaissance du génocide des Arméniens.

Mme Dora était extrêmement touchée et reconnaissante tant pour l’attention, que l’accueil chaleureux et l’offre.


Médaille commémorative "Henry Morgenthau" décernée à Richard Hovhannissian



23.10.2019

Du 20 au 23 octobre, des rencontres ont eu lieu avec l'historien arméno-américain, professeur de renommée internationale, le professeur Richard Hovhannissian.

Le 20 octobre, le Musée-Institut du génocide des Arméniens avait accueilli les participants à la conférence internationale annuelle "Enseigner pour tous", présidé par M. Hovhannissian. Haroutioun Maroutian, directeur du MIGA, a souhaité la bienvenue aux personnes présentes et a décerné au professeur Richard Hovhannissian une médaille "Henry Morgenthau" pour son importante contribution à l'étude et à la reconnaissance du génocide des Arméniens.


L’historien arméno-américain et le rédacteur Aram Arkoun a fait cours au MIGA



22.10.2019

Le 22 octobre, dans la salle de conférences de la fondation "Musée-institut du génocide des Arméniens ", s’est tenu un nouveau séminaire méthodologique.

Un cours a été fait par Aram Arkoun, historien arméno-américain, arménologue, rédacteur-traducteur, directeur exécutif de l'Association culturelle Tékéyan des Etats-Unis et du Canada et rédacteur en chef adjoint de l'hebdomadaire «Mirror-Spectator».


Visite impressionnante et influente au Mémorial du génocide des Arméniens
La délégation menée par le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes de France rend hommage à la mémoire des victimes du génocide des Arméniens



22.10.2019

Le 22 octobre, la délégation conduite par M. Laurent Wauquiez, président de la région française Auvergne-Rhône-Alpes, a visité le Mémorial du génocide des Arméniens. M. Wauquiez était accompagné de l'Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de France en République d'Arménie, Jonathan Lacôte, du Ministre adjoint de l'administration territoriale et des infrastructures de RA, Vatché Tertérian, et de représentants d'autres départements et de la communauté arménienne en France.
La délégation a été accueillie par le directeur du MIGA Haroutioun Maroutian qui a présenté l’histoire de la construction du Mémorial du génocide des Arméniens et son sens symbolique. La délégation française a déposé deux gerbes - l'une au monument dédié aux victimes du génocide des Arméniens et l'autre près de la croix sur pierre commémorant les victimes innocentes des tragiques événements de Bakou.

Allée dédiée à la mémoire d'Aurora Mardiganian à Tsitsernakaberd



20.10.2019

Le 20 octobre, les participants du Forum Aurora ont rendu hommage à la mémoire des victimes du génocide des Arméniens en visitant le Mémorial et le Musée du génocide des Arméniens.

Haroutioun Maroutian, directeur du Musée-institut du génocide des Arméniens, a accueilli les invités et les a accompagnés au Mémorial.



Le Premier ministre de la Géorgie a rendu hommage à la mémoire des victimes du génocide des Arméniens



16.10.2019

Le Premier ministre géorgien Guéorgui Gakharia, arrivé le 15 octobre en Arménie pour une visite officielle, accompagné du maire d'Erevan Hayk Maroutian et du ministre des Affaires étrangères de la RA, Zohrab Mnatsakanian, a visité le Mémorial du génocide des Arméniens et a déposé une gerbe au Monument et des fleurs devant le Feu éternel.

Les invités ont été accueillis par le directeur du MIGA, Haroutioun Maroutian qui leur a présenté l'histoire de la construction du mémorial du Génocide des Arméniens, ainsi que son sens symbolique.


Le directeur du MIGA a participé à la cérémonie d’inauguration du Centre d’études de la culture arménienne en Pologne



15.10.2019

Le 21 septembre, la cérémonie d'ouverture du Centre d'études de la culture arménienne s’est tenue dans la salle du musée Collegium Maius de l'Université Jagiellonian à Cracovie, en Pologne. Le directeur du Musée-institut du génocide des Arméniens, Dr Haroutioun Maroutian, a également assisté à l'événement et a présenté le rapport en anglais "Mémorial et musée du génocide des Arméniens au lendemain du centenaire" (The Armenian Genocide Memorial and Museum in Psot-centenary Period.) Dans son discours, le directeur du MIGA, Haroutioun Maroutian, a d'abord félicité les fondateurs et les participants du centre pour cette initiative importante, avant de souligner la nécessité de développer les liens interculturels et éducatifs arméno-polonais.

Le Centre d’études a été créé par des professeurs polonais renommés, Andrzej Zięba, Krzysztof Stopka, qui se sont vus récompenser en 2018 par l’Office européen de la cause arménienne (EAFJD) pour leur apport dans la préservation de la culture et de l’héritage arméniens en Pologne, ainsi que la protection des droits du peuple arménien.

Lycée Aramian ; progresser et servir
L’activité et la mission



15.10.2019

Dans la réalité arménienne occidentale, une attention particulière a été accordée au développement de l’éducation et à la création d’établissements éducatifs et culturels. Jusqu'au premier trimestre du XIXème siècle, il n'y avait pas d'école dans les lieux peuplés d’Arméniens de Sébastia. Au lieu des écoles, il y avait des séminaires rattachés aux églises, où des clercs enseignaient et apprenaient à lire et à écrire dans le but de faire des disciples des prêtres.

Après avoir appris à lire et à écrire, les disciples étudiaient à la fois le psaume et le Narek. Au mieux, on enseignait quatre pratiques arithmétiques, des connaissances religieuses et de la musique religieuse.


Les sœurs Kardachian ont visité le Mémorial et le Musée du génocide des Arméniens



08.10.2019

Les vedettes populaires de la télévision américano-arméniennes Kim et Courtney Kardachian, accompagnées de leurs enfants, ont visité le Mémorial du génocide des Arméniens. Le directeur du Musée-institut du génocide des Arméniens, Haroutioun Maroutian, a accueilli les invités et a présenté l'histoire de la construction du Mémorial du génocide des Arméniens et son sens symbolique.

Les sœurs Kardachian ont déposé des fleurs devant le feu éternel et ont honoré en silence la mémoire des Saints martyrs.

Puis elles ont visité le Musée du génocide des Arméniens. La directrice adjointe du MIGA, Loussiné Abrahamian, a présenté aux invités l’exposition du musée, des informations détaillées sur l’histoire du génocide des Arméniens.


La visite de Viktoras Pranckietis, Porte-parole du Seimas de Lituanie, au Mémorial et au Musée du génocide des Arméniens



04.10.2019

Le Porte-parole du Seimas lituanien, Viktoras Pranckietis, accompagné de la vice-présidente de l'Assemblée nationale de la République d'Arménie, Léna Nazarian, et du directeur du Musée-institut du génocide des Arméniens, Haroutioun Maroutian, a visité le Mémorial du génocide des Arméniens.

Le directeur du MIGA a présenté aux invités l'histoire de la construction et la symbolique du Mémorial du génocide des Arméniens. Le Porte-parole du Seimas lituanien a déposé une gerbe de fleurs au monument dédié aux victimes du génocide des Arméniens, puis a déposé des fleurs devant le feu éternel avec les membres de la délégation et a honoré en silence la mémoire des Saints Martyrs.

Le Premier ministre de Singapour au Musée du génocide des Arméniens



29.09.2019

Sur l'invitation du Premier ministre Nikol Pachinian, le Premier ministre singapourien Lee Sien Lun, arrivé en Arménie en visite officielle, accompagné du vice-Premier ministre de la RA, Mher Grigorian, et du maire d'Erevan, Hayk Maroutian, a visité le Mémorial du génocide des Arméniens. Les invités de haut rang étaient également accompagnés par le directeur du Musée-institut du génocide des Arméniens, Haroutioun Maroutian, qui a présenté l'histoire de la construction et la symbolique du Mémorial du génocide des Arméniens.

Le Premier ministre de Singapour a déposé une gerbe de fleurs au monument dédié aux victimes du génocide des Arméniens.


Musée-institut du génocide des Arméniens et Maison-archives de Johannes Lepsius : signature d’un accord de cinq ans de coopération



26.09.2019

Le 26 septembre, la salle de conférence de la Fondation du Musée-institut du génocide des Arméniens a accueilli la réouverture de l'accord de coopération entre le Musée-institut du génocide des Arméniens et la Maison-archives de Johannes Lepsius de Potsdam (Lepsiushaus Potsdam). L’accord a été signé par le Dr. Rolf Hosfeld, directeur scientifique de la Maison-archives et le Dr. Haroutioun Maroutian, directeur du Musée-institut du génocide des Arméniens.

Haroutioun Maroutian, le directeur du MIGA, a souhaité la bienvenue aux présents, puis M. Hosfeld a présenté les activités de la Maison-archives de Lepsius, l’importance de l’accord avec le MIGA et ses perspectives.


La visite des députés venus d’Australie au Mémorial du génocide des Arméniens



24.09.2019

Le 22 septembre, à l'initiative du Comité national arménien d'Australie, une délégation conduite par le député Tim Wilson, membre de la Chambre des représentants du parlement fédératif d’Australie, a visité le Mémorial et le Musée du génocide des Arméniens.

La délégation de 20 membres comprenait également des membres du parlement australien Trend Zimmerman, Tim Wilson, John Alexander, ainsi que Hugh McDermott, membre du Parlement du New South Wales, le plus grand État du pays.


Le chef d’état-major des forces armées de Biélorussie a rendu hommage à la mémoire des victimes du génocide des Arméniens



24.09.2019

Le 21 septembre, la délégation dirigée par le premier vice-ministre de la Défense d’état-major des forces armées biélorusses, le général-major Oleg Belokonev, en visite officielle en Arménie, accompagnée par le chef de l'état-major des forces armées de la République d'Arménie, Artak Davtian, a visité le Mémorial et le Musée du génocide des Arméniens.

Loussiné Abrahamian, directrice adjointe du Musée-institut du génocide des Arméniens, a accueilli le chef d’état-major biélorusse et la délégation qu'il présidait et leur a présenté l'histoire de la construction et le sens symbolique du Mémorial du génocide des Arméniens.


L’ex-président de la République fédérale d’Allemagne, Joachim Gauck a visité le Musée et le Mémorial du génocide des Arméniens



17.09.2019

À l’invitation de Sa Sainteté Karékine II Patriarche Suprême et catholicos de tous les Arméniens, l'ancien président de la République fédérale d'Allemagne, Joachim Gauck, arrivé en Arménie pour une visite de cinq jours, en compagnie de on épouse, a visité le Musée et le Mémorial du génocide des Arméniens. L'ancien président allemand était accompagné de Michael Banzhaf, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République fédérale d'Allemagne auprès de la République d'Arménie et des représentants du siège de Catholicos.

La guide germanophone du MIGA, Hasmik Martirossian, a présenté aux invités en détail le musée de l’histoire du génocide des Arméniens avec les documents et les expositions.

Inauguration d’une nouvelle exposition temporaire au MIGA
"Loin de la patrie, dans la patrie : le sort des guerriers arméniens pendant la première guerre mondiale"



31.08.2019

Le 31 août, à midi, dans la salle d'expositions temporaires du Musée du génocide des Arméniens a été inaugurée une nouvelle exposition trilingue (arménien, anglais, allemand), intitulée "Loin de la patrie, dans la patrie : le sort des guerriers arméniens pendant la première guerre mondiale" et a été présenté le catalogue du même nom.

Le directeur de la fondation du "Musée-institut du génocide des Arméniens", Dr Haroutioun Maroutian, l’auteur de l’exposition, arménologue autrichienne, directrice du Centre d'études du Proche Orient Chrétien de l'Université de Salzbourg, Dr. Jasmine Dum-Tragutt et le représentant de l'ambassade d'Autriche Alfred Bratranek (résidence à Vienne) ont prononcé le discours de bienvenue.

Le président du Riksdag du Royaume de Suède a visité le Mémorial du génocide des Arméniens



27.08.2019

Sur l'invitation du président de l'Assemblée nationale de la République d'Arménie, Ararat Mirzoïan, la délégation conduite par le président du Riksdag du Royaume de Suède, Andreas Norlén, en visite officielle en Arménie, accompagnée de la vice-présidente de l'Assemblée nationale de la République d'Arménie, Léna Nazarian, a visité le Mémorial du génocide des Arméniens. Le directeur du MIGA, Haroutioun Maroutian, a présenté à l'invité de haut rang et à ses compagnons l'histoire de la construction du Mémorial du génocide des Arméniens et sa symbolique.

Le président du Riksdag du Royaume de Suède a déposé une gerbe de fleurs sur le Mémorial qui immortalise la mémoire des victimes du génocide des Arméniens. Les membres de la délégation ont également déposé des fleurs devant le feu éternel et ont honoré la mémoire des Saints martyrs en silence. La délégation suédoise a également visité le Musée du génocide des Arméniens, accompagnée de la directrice adjointe du MIGA, Loussiné Abrahamian, et s'est familiarisée avec l'exposition du musée et les détails de l'histoire du génocide.

Fait, mot et accent
Interview avec la guide Astghik Edigarian, "ancienne habitante" du MIGA



22.08.2019

Astghik Edigarian, la guide principale de la langue russe de la fondation "Musée-institut du génocide des Arméniens" a commencé à travailler au Musée du génocide des Arméniens dès 1996. Le décret signé par le premier directeur du MIGA, Lavrenti Barseghian, stipule: "Engager Astghik Parnak Edigarian depuis le 27 août de l’année en cours, avec un salaire de 5400 AMD, en guise de guide dans la section des expositions scientifiques du Musée du génocide des Arméniens".

Depuis ce jour-là, l’ex-diplômée de la Faculté de philologie russe de l’UEE se consacre à son travail pendant plus de 20 ans. "Ce n'est pas seulement un travail, c'est une mission", note Mme Astghik.


La visite du ministre des Affaires étrangères d’Uruguay au Mémorial et au Musée du génocide des Arméniens



15.08.2019

Le 14 août Rodolfo Nin Novoa, le ministre des Affaires étrangères de l’Uruguay, se trouvant pour une visite officielle en Arménie, s’est rendu au Mémorial du génocide des Arméniens. Le directeur du MIGA Haroutioun Maroutian a présenté l’histoire de la construction et la symbolique du Mémorial du génocide des Arméniens au haut dignitaire.

Le ministre a déposé une gerbe de fleurs au monument qui immortalise la mémoire des victimes. Les membres de la délégation ont aussi déposé des fleurs à la flamme éternelle et ont respecté en silence la mémoire des Saints martyres.


Vahagn Dadrian ; mathématicien, docteur en sociologie et chercheur en études de génocide (1926-2019)



04.08.2019

Le personnel du Musée-Institut du génocide des Arméniens a appris avec une grande douleur et un regret le décès de Vahagn Dadrian (Tatrian), professeur de renommée internationale dans les études du génocide des Arméniens.

Le professeur réputé est devenu une légende vivante pour plusieurs générations de scientifiques grâce à son activité scientifique dévouée et à son mérite de nombreuses années.

Vahagn Dadrian, à travers ses recherches, a ouvert une nouvelle voie pour l’étude de l’histoire du génocide des Arméniens, a contribué grandement à une présentation scientifique universelle de la réalité historique du génocide, ce qui a été d’une importance inestimable et significative pour la reconnaissance et la condamnation internationales de ce fait.



La visite de la vice-gouvernante de Californie au Mémorial du Génocide des Arméniens



30.07.2019

Le 30 juillet la délégation dirigée par Eleni Kounalakis, vice-gouvernante de Californie a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens. Mme Kounalakis et les membres de la délégation ont déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et ont honoré la mémoire des victimes du Génocide des Arméniens avec une minute de silence.

La délégation arrivée de Californie a visité également le Musée du Génocide des Arméniens, a pris connaissance des détails de l'histoire du Génocide des Arméniens. Après le tour Mme Kounalakis et les autres membres du groupe ont pris des notes dans le Livre d'Or.


Le responsable d’un département du MIGA a été réélu membre du conseil de l’Association internationale des chercheurs en génocide et a participé à la conférence des savants de génocide au Cambodge



30.07.2019

De 14 à 17 juillet lors de la conférence intitulée "Image qui disparaît ; réévaluation de l’étude et de la prévention des génocides", qui s’est tenue à l'Université américaine de Phnom Penh, au Cambodge, Ph. D. Sourèn Manoukian, responsable du département des études comparatives sur les génocides du MIGA, a présenté le rapport "L’histoire des études sur le génocide des Arméniens et les tendances modernes".

La conférence était organisée par le Centre d'études sur l'Asie du Sud - Est de la même université et le Centre d'études sur le génocide et les droits de l'homme de l'Université Ratgers des États-Unis.


La vice-porte-parole du parlement d’Andalousie a visité le Mémorial du génocide des Arméniens



30.07.2019

Dans le cadre de sa visite en Arménie, la vice-porte-parole du Parlement de la région espagnole d'Andalousie, Maria Esperanza Onia Séville, a visité le Mémorial et le Musée du génocide des Arméniens.

La vice-porte-parole du Parlement andalou a d'abord visité le musée, s'est familiarisé avec les détails de l'histoire du génocide des Arméniens et a rédigé un message dans le Livre d’or des dignitaires du musée. Le directeur du MIGA a offert à la vice-porte-parole du Parlement andalou des articles sur le génocide des Arméniens publiés dans la presse américaine. La vice-porte-parole a également visité, accompagnée par le directeur du MIGA, le Mémorial du génocide des Arméniens, a déposé des fleurs devant le feu éternel et a rendu hommage aux victimes du génocide des Arméniens avec une minute de silence.


Le directeur de MIGA a accueilli les jeunes Arméniens de Diaspora et leur a donné une conférence



26.07.2019

Les participants de la conférence des jeunes leaders de Diaspora du bureau du commissaire en chef des affaires de Diaspora de RA ont visité le Musée et le Mémorial du Génocide des Arméniens.

Ils ont eu une rencontre avec Haroutioun Maroutian, directeur de la fondation ''Musée-Institut du Génocide des Arméniens''. Tout d'abord le directeur a souhaité la bienvenue aux participants et les a remercié pour leur visite et l'intérêt, ensuite a livré une conférence pour les jeunes Arméniens de Diaspora sur le thème ''Pourquoi se souvenir le génocide''.


Le chef d’un département du MIGA à la conférence de l’UNSECO



24.07.2019

Le 10-11 juillet, s’est tenue la conférence "Aborder l'antisémitisme dans l'éducation et à travers l'éducation", à l’initiative de l’UNSECO, à Paris.

Des représentants de 27 pays du monde assistaient à la conférence. L’un des représentants de l’Arménie était Ph. D. Sourèn Manoukian, chef du Département d’études comparatives sur les génocides de la Fondation "Musée-institut du génocide des Arméniens".


Le collège Sanassarian comme un centre de la vie éducative de Karin



23.07.2019

Le collège Sanassarian de Karin (Erzroum) a eu une grande contribution dans la tâche de l’organisation et du développement de l’éducation des Arméniens occidentaux.

Avant le XIXe siècle la scolarisation nationale et la vie éducative n’existaient pas à Karin : l’éducation ne se limitait qu’aux cours donnés aux enfants aux monastères, mais dans les années 1850 la situation a changé peu à peu, qui était conditionné par les changements réalisés dans l’Empire Ottoman. En 1876 après l’adoption de la constitution ottomane, la gestion des écoles est passée aux conseils de quartiers et aux administrateurs nommés par ces conseils. A partir de 1878 les écoliers recevaient des connaissances non seulement religieuses mais aussi laïques. A Karin il y avait 10 collèges, dont 7 étaient mixtes, 2 masculins et 1 féminine.

Mais la vie éducative est arrivée à son apogée, quand le Collège Sanassarian a été fondé à Karin et a entamé ses activités fructueuses.

Karen Maria Petersen, la gardienne de l’orphelinat "Emaus "



19.07.2019

Un grand nombre de missionnaires qui ont été témoins du génocide des Arméniens ont consacré leur vie au salut des femmes et des enfants arméniens. Parmi eux se trouvaient aussi un certain nombre de missionnaires scandinaves dévoués. Il s’agit en particulier des "Employées de la mission féminine" de l’Organisation évangélique danoise (Kvindelige Missions Arbejdere, KMA), fondée en 1900 à Copenhague. Le slogan de l'organisation décrit parfaitement le but de son activité: "Femmes qui travaillent pour les femmes". La principale source d’inspiration pour la création de "Employées de la mission féminine" est l’EMF suédois fondé en 1894, ainsi que les mouvements modernes de la renaissance danoise, la Mission interne et pour ainsi dire le Protestant international, qui avaient pour objectif de faire connaître le monde à l'Évangile et aux Lumières. Les massacres organisés par Abdul Hamid dans l'Empire ottoman au cours de la première moitié des années 1890 furent aussi un signal important pour la création de cette organisation.

Initialement, la mission danoise s’est concentrée sur la diffusion d’informations sur l’état grave des Arméniens, victimes des massacres, ainsi que sur la prise en charge des orphelins arméniens confiés aux Américains et aux Allemands à Bitlis, Van, Mouche, Kharberd et Constantinople. Cependant, ils ont vite compris qu'ils avaient besoin de leur propre orphelinat et de leurs missionnaires qui travailleraient sur place. Ainsi, en 1902-1903, fut créé l'orphelinat danois "Emaus" dans le village de Mezre de la province Kharberd.


Karen Jeppe lors de la traversée de l'Euphrate



17.07.2019

Sur cette photographie, la Danoise Karen Jeppe, grande arménophile et commissaire à la Société des Nations, traverse l'Euphrate. Elle a parcouru des milliers de kilomètres à travers le désert mésopotamien, afin de libérer les femmes et les enfants arméniens retenus captifs. La Ford de Jeppe, surnommée Anna, était un élément indispensable de cette mission ; après plusieurs accidents, la voiture fut finalement détruite. Karen Jeppe dut acquérir une nouvelle voiture, visible sur cette photographie.

En 1921, Karen Jeppe fut nommée commissaire à la Société des Nations. Elle avait pour responsabilité la libération des femmes et des orphelins arméniens.

Dans les cadres de ces programmes éducatifs le Musée-Institut du Génocide des Arméniens a organisé une école d’été pour les professeurs sur le thème suivant ‘‘Enseignement du thème du Génocide des Arméniens’’



13.07.2019

Du 9 au 10 juillet une école d'été de deux jours sur le thème ‘‘Enseignement du thème du Génocide des Arméniens’’, destinée aux professeurs d'histoire des écoles, s'est tenue à la salle de conférences de la fondation ‘‘Musée-Institut du Génocide des Arméniens’’. Parmi les participants il y avait 30 professeurs d'histoire des écoles secondaires et d'enseignement général venant d'Erevan ainsi que des régions. ‘‘Le but du programme éducatif est d’organiser des cours de perfectionnement pour les professeurs en appliquant des méthodes modernes pour l'enseignement du thème du Génocide des Arméniens, d'approfondir les connaissances dans le domaine du Génocide des Arméniens tenant compte des particularités psychologiques du thème et des développements modernes de la génocidologie’’,- mentionne Christiné Nadjarian, la coordinatrice du programme, responsable du département des programmes éducatifs du MIGA.

L'école d'été a été lancée par le discours de bienvenue du directeur de MIGA, Haroutioun Maroutian.

La politique de la mémoire du génocide des Arméniens



12.07.2019

Le 12 juillet, à 14h00 s’est tenu l’autre séminaire méthodologique dans la salle de conférences de la fondation "Musée-institut du génocide des Arméniens".

C’était l’architecte et l’auteur du Mémorial du génocide des Arméniens et du Musée-institut du génocide des Arméniens, Sachour Kalachian, qui a donné une conférence sur le thème "La symbolique du Mémorial du génocide des Arméniens".


Les tours en compagnie de guide au musée deviennent payants



11.07.2019

Se référant à la décision N 3 prise le 18 mai 2019 par le Conseil d'Administration qui consiste à rendre payant (sauf les écoliers) les visites guidées au Musée du Génocide des Arméniens, à partir du 1er août de l'année en cours les tours en langue arménienne et étrangères en compagnie de guides seront payants.

On a défini les prix suivants pour les tours en compagnie de guides en arménien 2500 AMD

en langue étrangère 5000 AMD (russe, anglais, français, allemand)

L'ambassadeur d'Israël a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens



09.07.2019

Eliav Belozerkowski, nouvellement élu comme l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d'Israël en Arménie a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens, accompagné par Armen Smbatyan, l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de RA en Israël et le directeur du Musée-Institut du Génocide des Arméniens, Haroutioun Maroutian qui a présenté aux hôtes l'histoire de la construction du Mémorial du Génocide des Arméniens et encore quelques détails.

La délégation arrivée d'Israël a déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et a honoré la mémoire des victimes innocentes avec une minute de silence.

Accompagné par le directeur Haroutioun Maroutian, les hôtes ont fait un tour aux alentours du Mur commémoratif et ont pris connaissance de sa signification et de son importance.

Une photo, un destin ; matinée de commémoration au MIGA



03.07.2019

Le 30 mai de l’année en cours s’est tenue une matinée de commémoration au Musée-institut du génocide des Arméniens ; les descendants des orphelins du génocide des Arméniens se sont rencontrés, liés par l’histoire d’une photo.

L’une des conséquences les plus graves du génocide des Arméniens étaient les milliers d’enfants devenus orphelins. Une file rouge traverse par leurs fortunes : enfance heureuse, exode, privations, déportation, orphelinat…

Mais ils étaient forts, ils ont survécu, ils ont vaincu. Ces nombreux destins se croisent parfois par quelque prédestination, même 100 ans plus tard.

La visite du ministre des Affaires étrangères et de la Promotion du commerce de Malte au Musée du génocide des Arméniens



28.06.2019

Le 27 juin, Carmelo Abela, ministre des Affaires étrangères et de la Promotion du commerce de Malte et sa délégation, en visite de travail en Arménie, ont visité le Mémorial du génocide des Arméniens.

Haroutioun Maroutian, directeur de la fondation MIGA, a accompagné les invités et leur a présenté l’histoire de la construction du Mémorial et sa symbolique. Le ministre Abela a déposé une gerbe de fleurs au monument qui immortalise la mémoire des victimes du Génocide des Arméniens. Les membres de la délégation ont également déposé des fleurs à la Flamme éternelle et ont respecté la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence.

Une Arménienne tatouée, en captivité dans un harem



21.06.2019

Dans la photo figure Lutfié Biemdjian, âgée de 17 ans, en provenance d’Aïntab. Elle a été déportée à Deir-Ez-Zor avec sa mère et ses deux frères. La mère de Lutfié meurt en défendant ses enfants. Son père et son frère cadet s’exterminent aussi, et son frère aîné disparaît. Lutfié devient une propriété d’un Tchétchène. Celui-ci la vend à un Kurde qui rend la fille à un Kurde riche chez qui Lutfié reste 11 années.

Pendant le génocide arménien de nombreuses Arméniennes ont subi des violences sexuelles terribles et ont été vendues en esclavage. Les Turcs, les Kurdes et les Arabes enlevaient souvent les belles femmes et les jeunes filles sur la route de déportation, pendant les bivouacs des déportés arméniens. Ils donnaient de nouveaux prénoms aux femmes converties forcément à l’islam.



Ouverture d’une galerie et d’une exposition au musée du Génocide des Arméniens
Jansem : Le peintre du Mets Eghern



18.06.2019

Le 18 juin l’inauguration d’une galerie et d’une exposition portant le titre ‘‘Jansem: Le peintre du Mets Eghern’’ a eu lieu au ‘‘Musée-Institut du Génocide des Arméniens’’ (section administrative, à côté de salle de conférence). L’exposition fait partie de l’exposition permanente du musée.

Un discours de bienvenue a été prononcé par le directeur de la fondation ‘‘Musée-Institut du Génocide des Arméniens’’ Haroutioun Maroutian.

‘‘L’organisation de l’exposition comprenant les toiles de Jansem était une question de principe pour le Musée-Institut. Nous sommes heureux d’avoir reçu du soutien de la part du musée ARARAT. Dans les cadres de collaboration avec ce musée, aujourd’hui on a eu la possibilité d’ouvrir la galerie et l’exposition permanente de Jansem devant le public’’.


Le célèbre éditeur libanais Natchi Naaman a visité le Musée-institut du génocide des Arméniens



08.06.2019

Le 8 juin, dans la salle de conférences du MIGA, s’est tenue une rencontre-discussion avec un célèbre éditeur libanais, figure culturelle, Natchi Naaman.

Natchi Naaman a également présenté près de vingt livres sur la culture et l'histoire arméniennes en langues arabe, française et arménienne, à côté de ses nombreuses publications sur la culture arabe.

Parmi celles-ci figure la publication de deux livres consacrés au génocide des Arméniens, plus précisément au massacre des Arméniens de Mardin et à son chef spirituel, l’archevêque catholique, Ignatios Maloïan (1869-1915), "Mardin ; ville des héros ", "Ignatios Maloïan. L'homme et le martyr ".


Les collaboratrices du MIGA ont lu des rapports à la conférence internationale à Beyrouth



04.06.2019

De 30 à 31 mai de l’année en cours, à l’Université Haïgazian (Haigazian University) de Beyrouth, s’est tenue une conférence internationale, intitulée "Les Arméniens de la Grèce et de Chypre".

Edita Gezoïan, directrice adjointe de la fondation "Musée-institut du Génocide des Arméniens", candidate des sciences historiques, et Christinée Nadjarian, chef du département des programmes éducatifs et collaboratrice scientifique adjointe, ont prit part à la conférence.


Petits survivants du Génocide des Arméniens : épisodes
Inauguration d’une exposition temporaire à MIGA



04.06.2019

Le 1 juin une exposition a été inaugurée dans le vestibule de la salle de conférences de la fondation portant le titre ‘’ Petits survivants du Génocide des Arméniens’’.

L’exposition bilingue (arménien, anglais) comprend des entretiens des enfants conservés dans les archives de la Société des Nations, ainsi que des originaux, photos, cartes, timbres des archives du MIGA et des fonds du musée.

Un discours de bienvenue a été prononcé par le directeur du MIGA Haroutioun Maroutian, après quoi Tehminé Martoyan, l’un des collaborateurs de MIGA du Département de l’Organisation des Expositions, candidate ès sciences historiques a présenté l’exposition temporaire.


Signature du traité de coopération trilatéral ; ample "exportation" du sujet de Génocide des Arméniens dans l’environnement muséal de France



29.05.2019

Aujourd’hui, le 29 mai, à la fondation "Musée-institut du Génocide des Arméniens" s’est tenu l’événement de la signature tu traité de coopération trilatéral en la personne du Musée-institut du Génocide des Arméniens, de la fondation du Camp des Milles et le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

La délégation française menée par Mme Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, présidente de la Métropole Aix Marseille Provence, a visité le Mémorial du génocide des Arméniens tôt le matin. La délégation était accompagnée du vice-ministre de l’Éducation et des Sciences de RA, Gricha Tamrazian, de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de France en Arménie, Jonathan Lacôte, et du directeur de la fondation "Musée-institut du Génocide des Arméniens", Haroutioun Maroutian.

"L’un des millions" ; présentation des mémoires d’un adolescent rescapé du génocide des Arméniens, au musée du Génocide des Arméniens



23.05.2019

Le 22 mai de l’année en cours, à la salle de conférences de la fondation "Musée-institut du Génocide des Arméniens", s’est tenue la présentation du livre "L’un des millions ; les mémoires d’un adolescent de Zeïtoun". Le livre a été imprimé par l’hebdomadaire "Zartonk", rédigé par le Dr. Andranik Daguéssian. C’est le premier livre de la série de volumes "Zartonk".

À l’événement, le directeur du MIGA a prononcé le discours de bienvenue, a souligné dans son discours la publication des mémoires pareilles, a présenté l’histoire de la publication du livre et a exprimé l’espoir qu’à grâce à la coopération des collègues libanais il sera possible d’imprimer des mémoires de grande valeur historiographique inédites qui sont conservées dans la collection d’archives du MIGA.

19 mai ; la communauté grecque d’Arménie commémore le centenaire du génocide des Grecs pontiques



19.05.2019

Le 19 mai est le jour du génocide des Grecs pontiques. Des représentants de la communauté grecque d’Arménie ont rendu hommage à la mémoire de milliers de victimes innocentes du génocide au Mémorial du génocide des Arméniens.

Des prières ont été prononcées par des présents au mémorial, après quoi l'archevêque Eznik Pétrossian a organisé un service funèbre à la mémoire de victimes innocentes.


La délégation du Ministère de la Culture de la République de Biélorussie a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens



18.05.2019

Le 17 mai la délégation menée par Sergey Cheremetyev, l’adjoint au ministre de la culture de la République de Biélorussie, en compagnie de Tigran Galstyan, le ministre adjoint de la culture de la RA, a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens. Les membres de la délégation ont déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et ont honoré la mémoire des Saints Martyrs avec une minute de silence.

Les invités arrivés de la Biélorussie ont visité également le Musée du Génocide arménien, ont pris connaissance de l’exposition.


L’image génétique de la population de l’Arménie historique



17.05.2019

Le 17 mai, un séminaire méthodologique régulier s'est tenu dans la salle de conférence de la fondation "Musée-institut du génocide des Arméniens". Lévon Episkopossian, chef du laboratoire d'ethnogénomique de l'Institut de biologie moléculaire, NAS RA, docteur ès sciences, professeur, a donné une conférence sur le thème "Image génétique de la population de l'Arménie historique".

Comme nous l'avons déjà indiqué, la fondation "Musée-Institut du génocide des Arméniens" a lancé une série de conférences publiques et de séminaires méthodologiques depuis février 2019.


Le chef du département des programmes éducatifs du MIGA a participé à la conférence dédiée au 150e anniversaire de Toumanian



14.05.2019

Le 11 mai de l’année en cours s’est tenue dans la filiale d’Idjévan de l’UEE une conférence républicaine dédiée au 150e anniversaire de Hovhannès Toumanian, organisée par la chaire de la langue et de la littérature arménienne de la faculté des sciences humanitaires de l’UEE.

Christiné Nadjarian, responsable du département des programmes éducatifs du Musée-institut du Génocide des Arméniens, a participé à la conférence.

Christiné Nadjarian, a présenté le rapport "La prise en charge des orphelins par Hovhannès Toumanian pendant les années de génocide" à la conférence républicaine dédiée au 150e anniversaire de Hovhannès Toumanian.

La délégation menée par le groupe d’amitié de députés Autriche-Arménie a visité le Mémorial de Génocide des Arméniens



11.05.2019

La délégation, menée par le dirigeant du groupe d’amitié de députés Autriche-Arménie du Conseil national d’Autriche en Arménie, Goudron Kugler accompagné du dirigeant du groupe d’amitié Arménie-Autriche, Victor Engibarian et du directeur de la fondation « Musée-Institut de Génocide des Arméniens » Haroutioun Maroutian s’est rendu au Mémorial de Génocide des Arméniens.

Les invités ont déposé des fleurs devant le feu éternel, respectant la mémoire des victimes du génocide arménien. Ensuite, les parlementaires autrichiens ont visité le Musée du génocide arménien, pris connaissance des expositions et ont rédigé un message dans le Livre d’or des dignitaires du musée.

"L’important c’est la justice, nous voulons la justice" – l’interview du directeur du MIGA à LA LIBRE belge



10.05.2019

Au début du mois de ce mai, un article consacré à la commémoration du génocide arménien a été mis à jour, où on peut retrouver des extraits de l'interview du directeur de la fondation "Musée-Institut du génocide des Arméniens", Haroutioun Maroutian.

Dans une interview accordée au journaliste belge Christophe Lamfalussy, M. Maroutian note: "Chaque semaine, les gens nous amènent des mémos, principalement des photos originales et non originales. Par exemple, nous avons récemment reçu les mémoires d’un survivant, écrites dans les années 1980. Cependant, je dois noter que les travaux sur l'étude historiographique [du Génocide arménien] ont été retardés, car après la Première Guerre mondiale, l'Union Soviétique, qui contrôlait l'Arménie, s’empressait auprès du monde musulman, en particulier de l'Azerbaïdjan, à qui Nakhitchevan avait été donné, et considérait que la recherche sur le génocide "encourageait le nationalisme arménien et donc était anticommuniste ".

Parc Johannes Lepsius à Erevan



08.05.2019

Le 6 mai, il a été solennellement inauguré un parc portant le nom de l’arménophile allemand Johannes Lepsius à Erevan dans le district Zeytoun. Cet événement a été honoré par la présence du directeur de la fondation ‘’Musée-Institut du génocide arménien’’ Haroutioun Maroutian; de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l’Allemagne en Arménie Bernhard Matthias Kiesler; du directeur de la maison-musée de Lepsius de ‘’Lepsiushaus’’ à Postdam Rolf Hosfeld ; du petit-fils de Johannes Lepsius Manfred Ashek en compagnie de sa femme ; de l’historien Ashot Hayrouni ; des représentatives de la municipalité d’Erevan et d’autres.

Une plaque commémorative a été également déposée en l’honneur du grand arménophile et humaniste Johannes Lepsius’’. Il a dévoué sa vie à la défense des droits du peuple arménien et au salut des Arméniens persécutés’’ il est inscrit sur le monument.

Le thème du génocide arménien dans les œuvres de Haroutioun Galentz



04.05.2019

La diaspora arménienne est une conséquence indéniable du génocide arménien. La "patrie sans adresse", la "patrie sans terre" appelée la diaspora, est devenue le plus grand foyer arménien du monde où les Arméniens ont pu créer leur "arménien". Sous les cieux étrangers c’était le même sort, le génocide qui liait les Arméniens dans un environnement particulier. Parmi eux se trouvaient de nombreux artistes dont les œuvres exprimaient de telle ou telle manière le thème du génocide arménien. Haroutioun Galentz (Haroutioun Harmandaïan) était l’un de ces Arméniens.

Galentz est né en 1910, dans le village de Kiourine de la province Sébastia de l’Empire Ottoman, dans la famille de Tiratouri et d’Almast. Il était le troisième de quatre frères. La famille Harmandaïan était engagée dans le tissage de tapis et de châles, alors elle menait une vie aisée. Il semblait que l'enfance des enfants était sans soucis et que l'avenir était assuré.

Rassemblement des fleurs annuel au Mémorial de Génocide des Arméniens



27.04.2019

Un événement de ‘’Rassemblement annuel de fleurs’’ a eu lieu aujourd'hui sur la hauteur de Tsitsernakaberd, le territoire du Mémorial de génocide arménien ; les fleurs déposées le 24 avril ont été rassemblées pour avoir une seconde vie.

Depuis 2010, à l'initiative de la Fondation pour la préservation de la faune et de la flore et des valeurs culturelles, les fleurs déposées à la mémoire des victimes du génocide arménien au Mémorial de Tsitsernakaberd sont rassemblées et traitées chaque année. La tige de la fleur se sépare des pétales. Le premier est utilisé pour préparer de l'engrais, et les pétales sont utilisés pour fabriquer du papier recyclé fait à la main. Des bougies à base de pétales ont également été présentées cette année.

Le Parlement du Portugal a adoptée une résolution qui reconnaît le génocide arménien



27.04.2019

Le 26 avril le parlement du Portugal a adopté une résolution en reconnaissant le génocide arménien.

La résolution indique que le 24 avril 1915, par décret du gouvernement des Jeunes Turcs, environ 250 intellectuels arméniens et dirigeants publics ont été tués. Il est rapporté que de 800 000 à 1,5 million d'Arméniens ont été victimes du génocide.

"L'extermination systématique des Arméniens par l'Empire ottoman par la communauté internationale des historiens est le premier génocide du XXe siècle", indique le texte.

La composition du gouvernement a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide des Arméniens



24.04.2019

La composition du gouvernement a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide des Arméniens.

Le président de la RA, Armén Sarkissian; le Premier ministre de la RA, Nikol Pashinyan; le président de l'Assemblée nationale de la RA, Ararat Mirzoyan; le Catholicos d'Arménie Karékine II; le Chef de police de la RA, Valérie Osipyan; le Secrétaire du conseil de la sécurité, Armen Grigoryan; le Vice-Premier ministre Mher Grigoryan; le Vice-Premier ministre Tigran Avinyan; le Ministre des Affaires étrangères Zohrap Mnatsakanyan et des membres du gouvernement ont rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide des Arméniens.

Aujourd’hui, c’est le 24 avril, le jour du 104e anniversaire de la commémoration des victimes du génocide arménien



24.04.2019

Aujourd’hui, c’est le 24 avril, le jour du 104e anniversaire de la commémoration des victimes du génocide arménien.
Chaque année, des centaines de milliers de personnes d’Arménie et de la diaspora, ainsi que de nombreux citoyens étrangers, visitent Tsitsernakaberd, le mémorial du génocide arménien, pour déposer des fleurs près de la Flamme éternelle et rendre hommage aux victimes innocentes du génocide arménien.
Le 24 avril, des cérémonies de commémoration ont lieu dans toutes les régions d'Arménie, ainsi que dans les communautés arméniennes de différents pays du monde. On proteste contre la politique de négation de la Turquie, et la communauté internationale est invitée à reconnaître le crime le plus grave du début du XXe siècle. Une liturgie est servie dans tous les diocèses de l'Église apostolique arménienne.

L'homme public turc a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens



24.04.2019

Le 24 avril, Ali Erdem, le fondateur de l'organisation ''Union contre le Génocide'' en Allemagne et d'autres membres de l'organisation ont visité le Musée-Institut du Génocide des Arméniens, ont eu une rencontre avec le directeur Haroutioun Maroutian.

Les membres de l'organisation ont visité également le Mémorial du Génocide des Arméniens, ont rendu hommage à la mémoire des victimes.


Les témoins du génocide arménien, âgés de 150 ans : archimandrite Komitas et Hovhannès Toumanian
Une exposition temporaire a été inaugurée au musée de Génocide des Arméniens



23.04.2019

Le 23 avril, dans la salle d'exposition temporaire de la fondation "Musée-institut de génocide arménien" a été inaugurée l’exposition intitulée "Témoins du génocide arménien, âgés de 150 ans, archimandrite Komitas et Hovhannès Toumanian".

Haroutioun Maroutian, directeur du Musée-institut de Génocide des Arméniens, a prononcé le discours de bienvenue et puis a passé la parole à Séda Parsamian, auteur de l’exposition, chef du département de l'organisation des expositions de la fondation "Musée-institut de génocide arménien". "L'exposition est exclusive et instructive du point de vue des relations l’un envers l’autre des deux génies du peuple arménien et de la couverture multilatérale du génocide arménien." Dans son discours, elle a remercié les musées de la RA d'avoir accordé des expositions nécessaires et le Ministère de la Culture d'avoir aidé à transférer ces matériels, ainsi qu'au directeur et au personnel du MIGA pour soutenir les travaux d’organisation de l'exposition et, bien entendu, les participants.

Le vice-ministre des Affaires étrangères de Bulgarie a visité le Mémorial de génocide des Arméniens



23.04.2019

Le 23 avril, le vice-ministre des Affaires étrangères de Bulgarie, Yuri Sterk, accompagné de la directrice adjointe du MIGA, Loussiné Abrahamian, a visité le Mémorial des victimes du génocide arménien et a déposé des fleurs devant la flamme éternelle.

Jotsorkova-Kaïmatktchiéva Maria Pavlova, l’ambassadrice de Bulgarie en Arménie, s'était rendue au mémorial avec Sterk et avait rendu hommage aux victimes du génocide.


L'ambassadeur de la Fédération de Russie a visité le Mémorial et le Musée du Génocide des Arméniens



19.04.2019

Aujourd'hui l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Fédération de Russie en Arménie, Sergey Kopirkin a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens.

Le directeur de la fondation MIGA, Haroutioun Maroutian a accueilli les invités et leur a présenté l'histoire de la construction du Mémorial. L'ambassadeur Kopirkin et ses collègues ont déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle immortalisant la mémoire des victimes du Génocide des Arméniens, ont honoré la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence.


Les membres du Congrès américain ont visité le Musée et le Mémorial de Génocide des Arméniens



18.04.2019

Les membres du Congrès américain arrivés en Arménie, accompagnés de députés arméniens, des membres du groupe d'amitié arméno-américain Gaïanée Abrahamian et Hovhannès Hovhannissian, ainsi que de l’ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire américaine nouvellement nommée Lynn Tracy ont visité le Mémorial de Génocide des Arméniens le 17 avril.

Haroutioun Maroutian, directeur de la Fondation MIGA, a accompagné les invités et leur a présenté l'histoire de la construction du mémorial.


Haroutioun MAROUTIAN : "Le MIGA est une institution de mémoire et de propagande scientifique, éducative, culturelle; on va travailler dans toutes les directions"



17.04.2019

Aujourd'hui s’est tenue la conférence de presse de Haroutioun Maroutian, directeur de la Fondation "Musée-Institut de Génocide des Arméniens", au club de presse "Tesaket", au cours de laquelle il a résumé les activités du MIGA durant sa fonction.

Le Musée de Génocide arménien a poursuivi sa mission principale ; des délégations ont été reçues, le musée a accueilli environ 100 000 visiteurs, dont 79.235 étrangers, dont 316 Turcs et citoyens de la République de Turquie.

En 2018-19 les travaux de recherche scientifique se sont poursuivis. Le MIGA a obtenu des livres et des albums incunables, des photographies, des cartes postales, des timbres, des mémoires manuscrites, des documents personnels et des données biographiques sur les survivants du génocide, ainsi que des vidéos. Des centaines de livres et d'albums (incunables et de nouvelle édition), de périodiques incunables et nouveaux, de photographies et de négatives, ainsi que d'autres documents liés au génocide arménien ont été obtenus.

Nouveaux ordinateurs offerts au MIGA par un bienfaiteur arménien



16.04.2019

Nous annonçons avec de la joie et de la reconnaissance que la Fondation "Institut - Musée de Génocide des Arméniens" a reçu comme don quatre ordinateurs dans un package complet.

La donation de Sourèn Seraïdarian, président de l’organisation internationale non-gouvernementale « Congrès national des Arméniens Occidentaux », faite par ses moyens personnels, est très importante pour l'organisation efficace des activités du MIGA.


Séminaires méthodologiques au MIGA ; Ugor Umit Ungor fait un cours



12.04.2019

Le 12 avril de l’année en cours, à 14:00 h. s’est tenu le séminaire méthodologique du jour dans la salle de conférences de la fondation « Musée-institut de Génocide des Arméniens ».

Le professeur Ugour Umit Ungor (Ugur Ümit Ungör), professeur d’histoire à l'Université d'Utrecht d’Amsterdam et chercheur à l'Institut d'Études de la Guerre, de l'Holocauste et du Génocide (NIOD), a fait un cours sur le thème "Le génocide arménien ; comparaisons utiles, directions fructueuses. "



Documents d'archives de l'État de Géorgie des États-Unis



11.04.2019

Aujourd'hui à 16:00 hr la remise des documents d'archives a eu lieu dans la salle de conférences de la fondation ''MIGA''.

Un américain-arménien Haroutioun Agha-Sargsyan et sa sœur Vardouhi ont délivré au MIGA les documents d'archives sur la reconnaissance du Génocide des Arméniens par l'État de Géorgie des États-Unis. Le directeur de MIGA Haroutioun Maroutian a salué les invités et les a remerciés pour la donation: ''En cas de collection complète des documents sur la reconnaissance du Génocide des Arméniens par les États des États-Unis une exposition temporaire sera organisée. Cela est important pour nous tous, c'est également une partie de l'histoire des Arméniens aux États-Unis''.



Le 24 avril a été déclaré en France journée nationale de commémoration du Génocide des Arméniens



11.04.2019

Le 10 avril, le président français Emmanuel Macron a signé un décret sur la proclamation du 24 avril comme journée nationale de commémoration du Génocide des Arméniens en France.

Le décret indique que chaque année, le 24 avril sera célébrée la journée nationale de commémoration du génocide des Arméniens, chaque année à Paris un événement se tiendra le 24 avril et des événements pareils seront également organisés dans d'autres villes.


Le directeur du MIGA a participé à une conférence internationale à Istanbul



11.04.2019

Les 22 et 23 mars de l'année en cours le directeur de la fondation ''Musée-Institut du Génocide arménien'', docteur ès sciences historiques, Haroutioun Maroutian a participé à une conférence internationale à Istanbul. La conférence sous le titre '' Sites de mémoire, chemins de mémoire vers d'autre avenir'' était organisée par la fondation ''Hrant Dink''.
Le directeur du MIGA H. Maroutian a prononcé un discours en présentant son rapport intitulé ''Le Mémorial et le Musée du Génocide des Arméniens dans la période post-centenaire'' (The Armenian Genocide Memorial and Museum in Post-centenary Period). Il a présenté les conditions et le processus de la construction du Mémorial, sa composition, est revenu en détail (20 minutes, plus de cinquantaine de photos) sur chacun de ses éléments, les objectifs et les problèmes du Musée-Institut, sa construction et les trois grands projets à venir (base de données des victimes et des survivants du Génocide, base de données des vidéo témoignages des survivants du Génocide, base de données des mémoires).

La chambre basse du parlement italien a adopté une résolution sur le Génocide des Arméniens



10.04.2019

Le 10 avril, la chambre basse du parlement italien a adopté une résolution demandant au gouvernement de reconnaître officiellement le génocide des Arméniens et de soulever cette question au niveau international. La résolution a été adoptée par 382 voix, tandis que 43 députés n’ont pas pris part au vote.

Dans le document adopté est indiqué le suivant: "Reconnaître et mentionner les cruautés et les férocités commises au 20ème siècle doivent être un avertissement constant."

Le ministre de la Défense de la République Tchèque a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens



10.04.2019

Dans les cadres de la visite officielle en Arménie la délégation à la tête du ministre de la Défense de la République Tchèque Lubomír Metnar a visité le Mémorial du Génocide arménien accompagné par le ministre adjoint de la Ministère de la Défense de RA Gabriel Balayan. Le directeur de la fondation MIGA a accueilli les invités et leur a présenté l'histoire de la construction du Mémorial.

Le ministre de la Défense de la République de Tchèque a déposé une gerbe de fleurs au monument immortalisant la mémoire des victimes du génocide arménien, ensuite a déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et a respecté la mémoire des Saints victimes avec une minute de silence.

Transfère ta mémoire



09.04.2019

Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

Les descendants des survivants du génocide arménien disposeront d'une plate-forme pour partager leurs propres histoires familiales concernant le génocide. Vous pouvez partager des histoires en formes verbales ou écrites, des photographies des survivants du génocide et des fragments-reliques de ces jours.



L'historien Arsen Avagyan a donné une conférence au MIGA



05.04.2019

Comme déjà évoqué à partir de février 2019 la fondation ''Musée-Institut du Génocide arménien'' a lancé une série de conférences publiques. La conférence suivante a eu lieu aujourd'hui, le 5 avril.

Dans la salle de conférences de la fondation ''Musée-Institut du Génocide arménien'' a eu lieu la conférence de Dr. Arsen Avagyan, professeur à l'Université d'Etat d'Erevan, membre du conseil scientifique de MIGA. Le thème était '' Le rôle de Mutesarif Salih Zeki Bey (Monstre Zeki) dans la réalisation du Génocide arménien et dans la création du parti communiste turc''.


Ismail Haki Bey, arrêté par des soldats de l'armée britannique



04.04.2019

Sur la photo figure Ismail Haky Bey, le colonel de l'armée ottomane, qui a été arrêté le 7 mars 1919, par des soldats écossais de l'armée britannique.

La photo a été prise à la gare Afion-Garahissar par le photographe officiel du directeur exécutif du comité américain de secours pour le Proche-Orient James Barton, arrivé dans la ville le même jour.

Le colonel de l'armée ottomane et le président de la commission de conscription Haki Bey (1883-1923), étant l’un des exécuteurs directs des massacres arméniens, a participé à la déportation et au pogrom d'environ 40 000 Arméniens.

L’ambassadrice des États-Unis au Mémorial et au Musée de Génocide des Arméniens



02.04.2019

L’Ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire des États-Unis, récemment nommée, Lynn Tracy a visité le Mémorial et le Musée de génocide des Arméniens.

Accompagné du directeur de la fondation MIGA, l'ambassadrice a déposé des fleurs devant le feu éternel et a respecté la mémoire des victimes du génocide arménien avec une minute de silence. L'ambassadrice des États-Unis a également fait le tour du musée et a pris connaissance de l’exposition.


Lettre de l’exode : les objets exposés de musée racontent



29.03.2019

En avril 2015 lors des travaux d'organisation de l'exposition permanente du Musée de génocide des Arméniens, le MIGA a reçu un souvenir – relique unique : lettre originale envoyée à la famille lors de la déportation de 1915.

Sossi Tchenkerian, une Canado-arménienne, avait retrouvé la lettre dans les archives familiales de la fille de sa tante Marie Gavanossian. L'auteur de la lettre était Khatchik Gavanossian originaire d'Ordu. La lettre était adressée à son épouse bien-aimée, Onori Tchenkerian-Gavanossian (1894-1951).


Visite de la présidente de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe au Mémorial et au Musée du Génocide des Arméniens



27.03.2019

Le 27 mars la présidente de l'APCE Liliane Maury Pasquier a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens accompagnée par le président de la Commission permanente des relations étrangères de l'Assemblée nationale de RA Rouben Roubinyan.

Lousiné Abrahamyan, vice-directrice de la fondation ''MIGA'' a accompagné les invités et leur a présenté l'histoire de la construction du Mémorial.

Les invités ont déposé des fleurs devant la Flamme éternelle et ont honoré la mémoire des Saints Martyrs du Génocide des Arméniens.

À propos du Génocide de Bangladesh



23.03.2019

Le 25 mars est la journée de la commémoration du génocide de Bangladesh, durant lequel au Bangladesh on honore la mémoire des victimes des massacres de masse de 1971. Avec le lancement de l'opération militaire ''Projecteur'' en Pakistan Oriental (Bangladesh) le 25 mars, Pakistan essayait d'oppresser le droit d'auto-détermination de Bangladesh.

Le Génocide de Bangladesh réalisé en 1971 par le Pakistan est mentionné rarement mais pendent ces événements horribles le monde payait une grande attention.


''Komitas: La Dernière Nuit''
La thématique du génocide dans les œuvres d'art



22.03.2019

La toile ''Komitas: la dernière nuit'' de Sargis Mouradian (1927-2007) était l'une des premières qui a rompu le long silence de la mémoire du Génocide des Arméniens.

L'œuvre était fatal pour la future carrière du peintre et pour le traitement du thème du génocide des Arméniens.

En 1951 le diplômé de l'Institut des Beaux-Arts et de Théâtre d'Erévan (Académie des Beaux-Arts à présent) Sargis Mouradian a présenté ''La bataille d'Avarayr'' comme son mémoire de fin d'études. Mais l'esquisse n'a pas été acceptée étant remplacée par un thème sur Staline (actuellement présentée à la Gallérie ''Sargis Mouradian'').

La presse américaine des années 1890-1922 sur le Génocide des Arméniens



20.03.2019

Le 20 mars dans la salle de conférences de la fondation “Musée-institut de Génocide arménien” s’est tenue une rencontre avec le confrère suprême de la Congrégation de Venise, père Vahan Ohanian et l’autrichien-arménien Ara Kétibian, auteurs des recueils rédigés à partir des articles sur le Génocide arménien publiés dans la presse américaine en 1890-1922.

La publication des volumes “The Armenian Genocide : Prelude and Aftermath. As reported in the U.S. press” (“Le Génocide des Arméniens: prélude et conséquence. Informations dans la presse américaine”) fut possible grâce au soutien de VivaCell- MTS, en la personne du directeur général Ralph Yirikian.


Aram Manoukian 140



19.03.2019

Cette année marque le 140ème anniversaire d'Aram Manoukian et le 100ème anniversaire de sa mort. Du matériel, des publications, des articles sur sa vie et ses activités seront régulièrement publiés sur le site du Musée-institut de Génocide des Arméniens.

140 ans avant, le 19 mars 1879 est né (à Zeïva, aujourd’hui le village David Beck ou bien Chouchi d’Artsakh d’après les donnés de l’historien Armèn Asserian) Aram Manoukian, figure nationale et d’État, le fondateur de la Première république d’Arménie.

L’activité d'Aram Manoukian pendant les années du génocide arménien est inestimable, notamment dans l'organisation de l'autodéfense de Van ; au printemps de 1915, les partis politiques arméniens locaux, à la tête d’Aram Manoukian, tenant compte de la situation périlleuse, ont convoqué une réunion et ont décidé de passer à l’autodéfense sauvant leurs compatriotes de l’extermination inévitable.

Cher visiteur,

A partir du 19 mars les horaires du Musée du Génocide des Arméniens seraient le suivant: de 10:00 à 17:00 h. La dernière visite au musée à 16:30.

Respectueusement,
Fondation "Musée-institut du génocide des Arméniens"



Présentation du livre ''Les péchés des pères'' à la fondation MIGA



16.03.2019

Aujourd'hui dans la salle de conférences une rencontre-discussion a eu lieu avec Siobhan Nash Marshall, auteur du livre ''Les péchés des pères : la négation turque et le Génocide arménien'', professeur au collège Manhattanville de New York.
Le directeur de la fondation MIGA a prononcé un discours de bienvenue. Antonia Arslan, auteur du bestseller ''Le Mas des Alouettes'', professeur à l'Université Padova également l'auteur de la préface du livre ''Les péchés des pères'' était présente à la rencontre: ''Dans toute la narration du livre le lecteur est témoin ''d'un piège inéluctable'' qui est en train de se créer et qui lie les parties de la mort''.
Siobhan Nash Marshall est l'une des premières qui essaie de prouver dans son livre que le génocide des Arméniens et d'autres peuples réalisé par les Jeunes Turcs et sa négation par la République de la Turquie ne sont pas des différents actes: la négation est la suite du génocide. Le livre est plein de données documentaires tirées de la presse périodique et des matériaux d'archive récemment découverts.

La présidente de la Géorgie, Salomée Zourabachvili a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide arménien



13.03.2019

Sur l’invitation du président de la RA, Armèn Sarkissian, la présidente de la Géorgie Salomée Zouravachvili, qui s’est rendue en Arménie le 13 mars pour une visite officielle de deux jours, a visité le Mémorial de Génocide arménien. La présidente était accompagnée du vice premier-ministre de la RA, Tigran Avinian et du maire d’Erevan, Haïk Maroutian.

Les invités étaient accueillis par le directeur de la Fondation « Musée-institut de Génocide arménien », Haroutioun Maroutian qui leur a présenté l’histoire de la construction du mémorial et le sens symbolique du monument. La présidente de la Géorgie a déposé une gerbe de fleurs au monument immortalisant la mémoire des victimes du génocide arménien, ensuite avec les membres de la délégation elle a déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et a respecté la mémoire des Saintes victimes avec une minute de silence.

La vice porte-parole du parlement suédois a visité le Mémorial et le Musée de Génocide arménien



09.03.2019

Aujourd’hui la délégation menée par le deuxième vice porte-parole du parlement du Royaume de Suède, Lotta Jonsson Fornarve accompagnée par la vice-présidente de l’AN de la RA, Léna Nazarian, a visité le Mémorial de Génocide arménien.

Lotta Johnsson Fornarve a déposé une gerbe au Mémorial immortalisant la mémoire des victimes du Génocide arménien, puis avec les membres de la délégation a déposé des fleurs devant le feu éternel et a honoré la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence.

Haroutioun Maroutian, directeur de la Fondation « Musée-Institut de Génocide arménien », a présenté aux invités l'histoire de la construction du Mémorial et la signification symbolique du monument.

La visite du directeur de la Fondation « Musée-institut de Génocide arménien », Haroutioun Maroutian, à Berlin



02.03.2019

Le 28 février le directeur de la Fondation « Musée-institut de Génocide arménien », Haroutioun Maroutian a eu un entretien avec le directeur adjoint du musée @TopographiedesTerrors, Klaus Hesse.

Lors de l’entretien Klaus Hesse a présenté les sens principaux de l’activité de leur musée et les projets envisagés.

Les deux côtés ont souligné mutuellement la politique de la préservation de la mémoire et les activités des musées dans ce domaine.

MIGA organise des rencontres expérimentales des programmes éducatifs



01.03.2019

Le 26 février la fondation ''Musée-Institut du Génocide des Arméniens'' a lancé le programme éducatif expérimental avec la participation de 8ème classe de l'école d'enseignement générale ''Usum'' («Ուսում»). Les écoliers rendant visite le musée de génocide des Arméniens ont fait un tour dans les salles d'expositions, ont pris connaissance de l'histoire du génocide des Arméniens par un programme élaboré spécialement pour eux.

Dans la salle de conférences du MIGA les écoliers ont participé à un cours interactif avec une méthodologie nouvellement créée, mené par Seda Parsamyan, chercheuse de la fondation ''MIGA''. Le thème était ''L'importance des combats d'autodéfense dans la formation du système des valeurs des adolescents''.

Le ministre de la Défense a rendu hommage aux victimes innocentes



22.02.2019

Le 21 février la délégation de la Défense de Géorgie arrivée en Arménie pour une visite officielle menée par le ministre Levan Izoria et le directeur de la fondation MIGA Haroutioun Maroutian a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens. Le ministre a déposé une gerbe au monument qui immortalise la mémoire des victimes du Génocide arménien, ensuite avec les membres de la délégation a déposé des fleurs devant la Flamme éternelle et a respecté la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence.

Haroutioun Maroutian a présenté aux invités l'histoire de la construction du Mémorial.

Les membres de la délégation ont fait un tour au Musée de Génocide des Arméniens, ont pris connaissance des documents attestant du génocide arménien et ont observé les expositions.

Rencontres et entretiens entre la Fondation ‘’Musée-institut de Génocide arménien’’ et la Fondation Shoah



21.02.2019

De 19 à 20 février, des réunions et des discussions ont eu lieu avec les représentants de la Fondation Shoah de l'Université de Californie du Sud à la Fondation du Musée-institut de Génocide arménien.

La directrice des projets et des activités de la Fondation Shoah de l’Université de Californie du Sud, Mme Kori Street, l’experte en éducation et en information, Séda Antékélian, et le spécialiste du programme de travail des collections arméniennes, Manouk Avédikian sont arrivés en Arménie.

Pendant les entretiens qui se sont prolongés deux jours les perspectives de numérisation des collections d’archives des deux structures, en particulier la numérisation des archives des survivants et leur installation dans une bibliothèque numérique de haute qualité appropriée ont été présentées.

Hovhannès Toumanian 150



15.02.2019

Le destin historique du peuple arménien a laissé une trace profonde dans les biographies des écrivains, des personnalités culturelles et de l’intelligentsia arménienne en général.
Hovhannès Toumanian était l’un des intellectuels perspicaces et intelligents qui se sont consacrés entièrement à leur peuple et à la solution de sa cause équitable.
Le poète de tous les Arméniens est né le 7 février 1869 (d’après le nouveau calendrier le 19 février) dans le village Desegh de la région Lori.
Lori ou comme on disait auparavant le monde des Gougarats est l'un des plus beaux endroits de l’Arménie historique. Comme écrit Avétik Isahakian: "Lori est un monde patriarcal et renfermé, un conte de fées, un roman de mythe, un monde épique ; chaque coin est une saga, chaque pierre parle du passé héroïque. "

Le ministre de la Défense de Chypre a visité le Mémorial de Génocide arménien


13.02.2019

Ce matin, la délégation menée par le ministre de la Défense de la République de Chypre, Savas Anguélidis, arrivé à Erevan pour une visite officielle, a visité le Mémorial de Génocide arménien. Le ministre de la Défense de Chypre a déposé une gerbe au monument qui immortalise la mémoire des victimes du Génocide arménien, ensuite avec les membres de la délégation a déposé des fleurs devant la Flamme éternelle et a respecté la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence.

La délégation chypriote a également visité le Musée de Génocide arménien, a pris connaissance de l'exposition et, à la fin de la visite, le ministre Anguélidis a rédigé un message dans le Livre d’or des dignitaires du musée.


Les principes du métier de guide ; cours de maîtrise au MIGA


11.02.2019

Le 9 février, une conférence sur les "PRINCIPES DU MÉTIER DE GUIDE" s'est tenue dans la salle de conférences de l'Institut-musée de génocide arménien, menée par la professeur de l'Université pédagogique d'État arménienne Khatchatour Abovian, directrice adjointe et directrice des réserves du musée de la préservation de la culture et de la protection de l'environnement historique du ministère de la Culture de la RA, Lianna Guévorkian, auteure du manuel pédagogique et méthodologique "Principes du métier de guide".

La direction de la fondation MIGA, ainsi que les guides et les collaborateurs de recherche, étaient présents à la rencontre. Outre le cours de maîtrise, Mme Guévorkian a également présenté les dernières tendances du métier de guide.


Certificat de remerciement de la part du ministre des affaires étrangères pour la participation au Troisième Forum Global


06.02.2019

Zohrab Mnatsakanian, ministre des affaires étrangères de RA a envoyé une lettre de remerciement au Musée-Institut du Génocide arménien en la personne du directeur Haroutioun Maroutian pour le soutien apporté au troisième forum global « Contre le crime de génocide » qui s'est tenu le 9-11 décembre 2018 à Erevan.

«Le troisième forum global était bien sûr un évènement important à l'ordre du jour international de la prévention du génocide dans l'organisation et la réalisation réussie duquel votre contribution était précieuse.

À ce propos je voudrais vous remercier pour votre participation au Troisième Forum Global « Contre le crime de génocide » et votre soutien apporté au Ministère des affaires étrangères dans le cadre des travaux préparatoires»- a noté le ministre des affaires étrangères.

Rappelons que le troisième forum global « Contre le crime de génocide » s'est tenu le 9-11 décembre 2018 à Erevan.


Le président de la République de France a déclaré le 24 avril jour de commémoration du Génocide des Arméniens


06.02.2019

Le président français Emmanuel Macron a déclaré le 24 avril Journée nationale de commémoration du Génocide arménien. Il a annoncé cela lors du dîner annuel de la communauté arménienne à Paris.

"La France sait faire face à l’histoire. C'était l'un des premiers pays à qualifier les massacres du peuple arménien de 1915 du génocide el l’a reconnu par la loi en 2001", a déclaré le président français.

Il a ajouté que le processus de la proclamation du 24 avril comme Journée de commémoration du Génocide arménien s'achèvera dans les prochaines semaines.

Rappelons que le 11 octobre 2018 le président de la République française, accompagné de son épouse Brigitte Macron, dans le cadre de la visite de la Maison ‘’Charles Aznavour’’ avait parlé de la lutte de Charles Aznavour, qu’il a menée pour la reconnaissance du Génocide arménien, notant qu’en France le 24 avril sera journée de commémoration du Génocide arménien.



Les mesures de turquisation appliquées dans les orphelinats d’Etat de l’Empire Ottoman


05.02.2019

Pendant le génocide, une liste de moyens de punitions et d'actes de violence dans des orphelinats turcs a été appliquée aux orphelins arméniens. Cela prouve encore une fois que la conversion et le changement de nom ont été effectués forcément. La première condition obligatoire pour entrer dans l'orphelin était le changement de nom. Presque tous les orphelins le mentionnent dans leurs mémoires.

Garnik Banian, qui a passé environ trois ans et demi à l'orphelinat d'Antoura, raconte dans ses mémoires qu'on lui a attribué le numéro 549 et le nom d’Ahmed à l'orphelinat. L’apprenti du même orphelinat Melkoum Petrossian a été rebaptisé Nehjip et il a reçu le numéro huit.

Les articles sur le Génocide arménien publiés dans la presse américaine en 1890-1922 constituent désormais des volumes complets


03.02.2019

Récemment, deux volumes d'articles sur le Génocide arménien publiés dans la presse américaine de 1890 à 1922, notamment dans le New York Times, ont vu le jour par la maison d’édition Mekhitarian à Erevan. Le volume est intitulé « The Armenian Genocide : Prelude and Aftermath. As reported in the U.S. Press – New York Times » et a été compilé et édité par le confrère de la Congrégation Mekhitariste, l’archimandrite suprême Vahan Hovhannissian et un homme autrichien d’origine arménienne Ara Kétibian.

Les compilateurs, par une séquence chronologique de documents, assurent l’accès à un matériel volumineux attestant du Génocide arménien : de l’information fiable, des témoignages de témoins oculaires, des rapports, etc.


Événement de mémoire dédié aux victimes de l’holocauste


29.01.2019

Le 27 janvier, des représentants de la communauté juive d'Arménie, menés par la dirigeante de la communauté, Rima Varzhapétian, se sont réunis au Mémorial des victimes du génocide et de l'Holocauste à Erevan et ont rendu hommage aux victimes de l'Holocauste.

Le grand rabbin de la communauté juive, Gerch Burshtein, le directeur de la Fondation ‘’Musée-institut de génocide arménien’’, Haroutioun Maroutian, le lieutenant général, chef du forum arméno-juif, le professeur Haïk Kotandjian, le chef du département des Minorités nationales et des Affaires religieuses de la RA, Vartan Asttsatrian, le sculpteur Ruben Aroutchian, auteur du Mémorial de la Shoah, ainsi que des représentants d'autres minorités nationales résidant en République d'Arménie et des personnalités renommées ont également assisté à l'événement. Mme Varzhapétian a prononcé le discours d’introduction de l’événement de la mémoire, et a exprimé l’espoir que de telles tragédies ne se reproduiront plus.

Marie Anna Ostergard : nouveaux matériaux dans les archives du MIGA


12.01.2019

La collection de la fondation ‘’Musée-Institut du Génocide arménien’’ a été récemment recrutée de nouveaux éléments représentant une valeur exclusive muséale, donnés par Sarkis Kéchichoghlou, qui réside en Grèce. Les articles donnés (photos, livres et objets personnels) se réfèrent à la missionnaire danoise Marie Anna Ostergard (Mary Anna Østergaard), active en Grèce depuis 1927, chargée de promouvoir le déploiement et le traitement des réfugiés arméniens après le génocide arménien. Le nombre exact de réfugiés arméniens de l'Empire ottoman en Grèce est difficile de dire, en premier lieu, en raison de l'absence de données statistiques, et en second lieu, en raison du flux constant d'immigration. Les orphelins ont constitué un grand nombre parmi les réfugiés. Selon le livre de Peter Kokinos, « De l’histoire de la colonie gréco-arménienne », il y aurait 17520 orphelins en Grèce, installés dans les orphelinats suivants: 7500 à l'orphelinat de l'Utopie, 3300 à Lutraki, 2720 à Corfou, 2000 à Oropus, 2000 à Zapion. Plus tard, ce nombre a augmenté et a atteint 20 000.

Malheureusement, il n’ya pas beaucoup de données sur M. A. Ostergard. On sait qu'elle est née en 1897 au Danemark. Depuis 1927 elle s’est installée à Athènes depuis. Elle était directrice du comité de secours danois, qui a œuvré jusqu'en 1961. Marie Anna Ostergard a poursuivi sa mission en Grèce après la fermeture du centre. Grâce à ses efforts, le « Christian Care Center » a été fondé à Athènes, où elle a collaboré avec Srbhouhi Hovsépian d’Izmir et une grecque Evdikéa Hionidou pour le traitement des patients et des personnes âgées.


La Fondation MIGA Annonce Le Lancement De La Bourse Nominale Raphaël Lemkin Pour 2019


25.12.2018

La Fondation "Musée-institut de génocide arménien" annonce le lancement du programme de bourses de recherche du juriste Raphaël Lemkin pour l’an 2019. La bourse Raphaël Lemkin vise à élargir les recherches sur le génocide arménien, à promouvoir l’étude approfondie du sujet et à engager de jeunes chercheurs.

Le programme fournira la possibilité à un étudiant ou un jeune scientifique étranger jusqu’à 40 ans, qui se spécialise dans les études de génocide et travaille sur une thèse de doctorat de mener des recherches en Arménie ; dans les archives du Musée-institut de génocide arménien, ainsi que dans d'autres institutions et bibliothèques scientifiques arméniennes pendant un mois.

La durée de la subvention est un mois.

Le Musée-institut de génocide arménien couvrira les frais de voyage aller-retour, d’hébergement et d’indemnité journalière.







Nouvelles du site

19.02.2019 Rénovation du site

Follow us



DONATE

DonateforAGMI
TO KEEP THE MEMORY OF THE ARMENIAN GENOCIDE ALIVE

Special Projects Implemented by the Armenian Genocide Museum-Institute Foundation

Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2019

TOUMANIAN 150

100photo

TRANSFÈRE TA MÉMOIRE

100photo
Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2018 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am