Genocide Museum | The Armenian Genocide Museum-institute
Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Délégations
Plan du site
Remarques
Contacts
Liens
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Notre mission
Le mot du directeur
Articles de presse
Journal éléctronique
Interviews
Actualités
Conférences
L’année du livre  
Bourse d’études Lemkin  
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Photos du complexe
Journée de commémoration
Amis de la Fondation MIGA
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
National Academy of Sciences of Armenia
Public Radio of Armenia
Armenian News Agency
ARMEDIA  Information, Analytical Agency
Inhomage
armin
armin
armin
armin
armin
1000000lives




Actualités

L'assassinat de Hrant Dink


18.01.2017

Istanbul Sisli, le 19 Janvier 2007
Le corps de Hrant Dink, rédacteur de l’hebdomadaire Agos publié en Turquie, quelques minutes après l’assassinat.
Cet assassinat est la conséquence de l’atmosphère de nationalisme et d’intolérance alarmants croissants en Turquie, lesquels sont encouragés par les autorités turques. Hrant Dink est la victime de la politique de haine envers les Arméniens et de négationnisme public. Ce crime d’assassinat a créé une nouvelle formule : celle de 1.500.000 + 1.

Le 19 janvier 2007, Hrant Dink était tué à Istanbul, par les trois coups de balles dans la tête, juste devant la rédaction de l’hebdomadaire Agos à Sisli. En quittant le lieu de crime, le meurtrier a appelé « giaour », ce qui fait allusion au contexte nationaliste de l'assassinat.



La délégation de la Douma d’État de la Fédération de Russie a visité le Musée du Génocide des Arméniens


23.12.2016

Le chef du comité de la Douma d’État de la fédération de Russie sur les affaires de la CEI, de l’intégration eurasienne et les relations avec les compatriotes Leonid Kalachnikov a visité le Complexe commémoratif du Génocide des Arméniens. Il a été accompagné par le membre du comité permanent des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale de l’Arménie, Mher Chahgeldyan, et le directeur adjoint du MIGA Souren Manoukyan.

Leonid Kalachnikov et les membres de la quatrième session conjointe à Erevan ont déposé une gerbe auprès du Mémorial du Génocide des Arméniens au nom de la Douma de la Fédération de Russie, ensuite ils ont mis des fleurs devant la flamme éternelle et ont honoré la mémoire des victimes innocentes avec une minute de silence.








Nouvelles du site

19.09.2015 Rénovation du site

Follow us



Musée virtuel

Conférence Internationale

genocide
L'analyse comparative des génocides du 20ème siècle
Douzième conférence de l'Association
internationale des spécialistes du génocide
8-12 Juillet 2015, Erevan

Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2017

PROJET SPÉCIAL

100photo
CENT HISTOIRES DE PHOTO SUR LE GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS


EXPOSITIONS TEMPORAIRES

brand book
Expositions temporaires dédiées au Génocide arménien

Au cours de toute l’année de 2015, dans le cadre des événements dédiés au 100ème anniversaire du Génocide arménien, le MIGA prévoit d'organiser simultanément dans différents pays près de vingt expositions variées et multilingues, d’une nouveauté scientifique, ainsi que avec les technologies et les designs modernes.

Mémoire

remember
Toros Grigorian (Kiko) est né en 1884 au bourg Agn (l’Arménie occidentale, province de Kharberd). À petit âge, il a déménagé à Constantinople. Il fut rédacteur, éditeur, satirique. Il publia le livre « Le calendrier de Kiko ». Il fut arrêté et tué en 1915.

RA, Armenie Erevan 0028
Complexe Commemoratif de Tsitsernakaberd
Tel.: (374 10) 39 09 81
Fax: (374 10) 39 10 41
    2007-2016 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am