Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Délégations
Plan du site
Remarques
Contacts
Liens
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Notre mission
Le mot du directeur
Articles de presse
Journal éléctronique
Interviews
Actualités
Conférences
L’année du livre  
Bourse d’études Lemkin  
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Photos du complexe
Journée de commémoration
Amis de la Fondation MIGA
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
National Academy of Sciences of Armenia
Public Radio of Armenia
Armenian News Agency
ARMEDIA  Information, Analytical Agency
Inhomage
armin
armin
armin
armin
armin
1000000lives




Documents américains


LE CONSUL DES ETATS-UNIS LESLIE DAVIS DÉCRIT LES “DÉPORTÉS” ARMENIENS TRAVERSANT LA PLAINE DE HARPOUT EN DIRECTION DE DEIR ES-ZOR

“Ils étaient tous en guenilles et plusieurs… étaient presque nus… décharnés, malades, crasseux, couverts de saletés et de vermine… emmenés pour plusieurs semaines comme du bétail, sans rien à manger…Parmi eux, très peu d’hommes, la plupart d’entre eux avait été tuée par les Kurdes avant l’arrivée à Harpout. La plupart des femmes et des enfants avait également été tuée et beaucoup d’autres étaient morts en route… De ceux qui étaient partis, peu étaient encore en vie et ils mourraient rapidement. . . Plusieurs officiers turcs et d’autres turcs visitaient les camps avec leurs docteurs pour examiner et choisir les plus jolies filles… Plusieurs centaines de morts étaient éparpillés autour du camp… le corps d’un homme d’âge mûr qui venait vraisemblablement de mourir ou de se faire tuer. Un grand nombre de cadavres de femmes et d’enfants traînaient ici et là…Des vieillards étaient assis et marmonnaient de manière incohérente. Des femmes aux cheveux mats et aux yeux creux étaient assises et regardaient dans le vide comme des folles. Le visage de l’une d’entre elles hante encore ma mémoire. Elle était si décharnée et les traits de sa peau étaient si tirés qu’elle ne semblait plus qu’un crâne sans vie. D’autres subissaient les spasmes de la mort. Des enfants aux ventres gonflés traînaient par terre, vautrés dans la crasse. D’autres avaient des convulsions. Le camp tout entier était condamné à la mort.”

United States Official records on the Armenian Genocide 1915-1917, pp. 644, doc. NA/RG59/867.4016/392.


TÉLÉGRAMME CONFIDENTIEL, DE L’AMBASSADEUR MORGENTHAU AU SECRÉTAIRE D’ETAT

Constantinople, 16 Juillet 1915

"Les déportations et les excès envers les arméniens pacifiques ne cessent de croître et d‘après les rapports atroces de différents témoins oculaires, il est clair à présent qu’une campagne d’extermination raciale est en train de se dérouler sous prétexte de représailles contre la rébellion. Les protestations tout comme les menaces sont vaines et incitent probablement le gouvernement ottoman à des mesures encore plus drastiques, car ils sont déterminés à nier leur responsabilité dans la transgression totale des Capitulations, et je crois que seule l’utilisation de la force - ce que les Etats-Unis ne sont manifestement pas en mesure d’exercer - pourrait résoudre la situation. Je vous suggère d’en informer les nations belligérantes ainsi que les conseils de missions."

United States Official records on the Armenian Genocide 1915-1917, pp. 55, document NA/RG59/867.4016/76


CONSULAT AMERICAIN


COPIE No. 71

Harpout, 24 Juillet 1915.

L’HONORABLE HENRY MORGENTHAU, AMBASSADEUR DES ETATS-UNIS A CONSTANTINOPLE.

MONSIEUR:

J’ai l’honneur d’apporter des suppléments à mes rapports du 30 Juin et du 11 Juillet (fichier no. 840. 1) relatifs à l’expulsion des arméniens de cette région, ou, pour être plus exact, du massacre généralisé de ces arméniens, comme suit...

...il a toujours été clair que le plan était de détruire la race arménienne en tant que race, mais les méthodes employées sont plus barbares et sans pitié, sinon plus efficaces, que ce qui était supposé au départ...

...il est à présent clairement établi que pratiquement tous ceux qui ont été expulsés d’ici ont été délibérément fusillés ou bien tués un ou deux jours après leur départ. Ce travail n’a certainement pas été effectué par des bandes de kurdes mais pour la plupart par des gendarmes qui les accompagnaient ou par des troupes armées de tchetehs (prisonniers) relâchés de prison dans le but de tuer ces exilés arméniens...

...je ne crois pas qu’un massacre aussi général et aussi minutieux que celui qui est actuellement perpétré dans cette région ait déjà eu lieu dans l’histoire du monde, ou qu’un projet aussi monstrueux et diabolique ait déjà été conçu dans l’esprit de l’homme...

...C’aurait été le cas s’ils avaient tous eu le droit de périr sur la route. Etant donné que la plupart d’entre eux ont bien été tués et qu’ils le furent sans aucun doute sur ordre du gouvernement, on est en droit de penser que cette mesure n’est rien d’autre qu’un massacre général...

J’ai l’honneur d’être, Monsieur,

Votre humble serviteur,

(signé): Leslie A. Davis

Consul

Source: NA/RG59/867.4016/269. United States Official Records on The Armenian Genocide 1915-1917. Compiled with an Introduction by Ara Sarafian, London, 2004, PP. 461-462.


COMPTE RENDU D’HENRY MORGENTHAU SUR SON ENTRETIEN AVEC TALAAT PACHA

8 Août 1915
"Nous nous sommes disputés de toutes les manières possibles mais il m’a dit que c’était inutile, qu’ils s’étaient déjà débarrassés des trois-quarts d’entre eux, qu’il n’en restait plus un seul à Bitlis, Van, Erzéroum, et que la haine était si intense qu’il devaient aller jusqu’au bout. Je lui ai parlé des pertes financières mais il m’a dit que ça lui était égal. Ils en étaient conscients et savaient qu’elles n’excéderaient pas cinq millions de livres pour les banques, etc. Il m’a dit qu’ils voulaient traiter les arméniens comme nous traitons les nègres. Je crois qu’il voulait dire les Indiens. Je lui ai demandé de faire des exceptions pour certains cas, ce qu’il m’a promis de faire."

United States Diplomacy on the Bosphorus: The Diaries of Ambassador Morgenthau 1913-1916, p. 298

Follow us



Musée virtuel

Conférence Internationale

genocide
L'analyse comparative des génocides du 20ème siècle
Douzième conférence de l'Association
internationale des spécialistes du génocide
8-12 Juillet 2015, Erevan

Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2018

PROJET SPÉCIAL

100photo
CENT HISTOIRES DE PHOTO SUR LE GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS


EXPOSITIONS TEMPORAIRES

brand book
Expositions temporaires dédiées au Génocide arménien

Au cours de toute l’année de 2015, dans le cadre des événements dédiés au 100ème anniversaire du Génocide arménien, le MIGA prévoit d'organiser simultanément dans différents pays près de vingt expositions variées et multilingues, d’une nouveauté scientifique, ainsi que avec les technologies et les designs modernes.

Mémoire

remember
Grigor Mjrguyan, figure politique, commerçant. Il est né en 1863. Les Turcs l’appelaient Yaver Effendi. Il fut le président de l’Union Générale arménienne de bienfaisance. Il fut tué en 1918. Il fut une victime du Génocide des Arméniens.

RA, Armenie Erevan 0028
Complexe Commemoratif de Tsitsernakaberd
Tel.: (374 10) 39 09 81
Fax: (374 10) 39 10 41
    2007-2016 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am