Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Délégations
Plan du site
Remarques
Contacts
Liens
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Notre mission
Le mot du directeur
Articles de presse
Journal éléctronique
Interviews
Actualités
Conférences
L’année du livre  
Bourse d’études Lemkin  
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Photos du complexe
Journée de commémoration
Amis de la Fondation MIGA
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin




Actualités

Annonce du concours de logo de la fondation de MIGA


03.11.2018

La fondation « Musée-institut de Génocide des Arméniens » annonce un concours de logo.

Le travail présenté au concours doit inclure l’image du Mémorial de Génocide des Arméniens. Les projets doivent être présentés par voie électronique, monochrome et en couleurs. Une lettre de remerciements sera délivrée au lauréat, une publication sera sur le site officiel du MIGA.

Des applications sont acceptées d’Arménie et de l’étranger. Le lauréat sera élu par un comité professionnel d’experts.

L'un des chercheurs de MIGA a participé à la Conférence internationale en Italie


31.10.2018

Chouchane Khatchatrian, chercheuse à MIGA, candidate ès sciences historiques a participé à la Conférence internationale annuelle qui s'est tenue du 24 au 27 octobre dans l'ensemble monastique de Bose, Italie. Cette année la Conférence portait le titre suivant '' Théologie et violence: Relevant les racines des conflits religieux'' (“Theology and Violence: Discerning the Roots of Religious Conflicts”).

Chouchane Khatchatrian a présenté son rapport intitulé '' Le syndrome de Caïn: Le génocide comme un phénomène de sacrifice'' (“The Syndrome of Cain”: Génocide as a Sacrificial Phenomenon), où des questions des interprétations religieuses et catéchistiques des génocides sont touchées, et l'auteur propose de mettre le terme phénoménologique appelé ''Le syndrome de Caïn'' en application.

Les organisateurs de la conférence étaient l'Institut Biblique et Théologique de St. Andrew (Moscou, Russie) et l'ensemble monastique de Bose (Magnan, Italie).




Arméniennes libérées des harems


26.10.2018

Sur la photographie sont de jeunes filles libérées de la captivité islamique, exposant une banderole avec l’inscription suivante: « Nous sommes des sœurs de deuil ».

Cette photographie représente de jeunes Arméniennes qui, ayant survécu le même sort amer, se sont réinstallées sur leur terre natale, après avoir subi de nombreuses et de différentes épreuves des années de suite.

Durant les années du génocide arménien de nombreuses Arméniennes, déportées vers les déserts de Syrie et de Mésopotamie, ont été enlevées en chemin par des soldats de l’armée ottomane, des bandes de Kurdes et de Bédouins. Toute tentative de résistance menait inévitablement à la mort.

La visite du conseiller du président des États-Unis au Mémorial et au Musée de génocide arménien


23.10.2018

Le 22 octobre, l'ex-maire de New York, conseiller du président des États-Unis en matière de cyber sécurité, Rudolph Giuliani, accompagné du président du Congrès international de coopération eurasienne, Ara Abrahamian, s’est rendu en visite privée à Tsitsernakaberd, Mémorial de génocide arménien.

Le haut fonctionnaire des États-Unis a déposé une gerbe de fleurs au monument immortalisant la mémoire des victimes du Génocide arménien. Les invités ont également déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et ont honoré la mémoire des Saints martyres avec une minute de silence.

Par la suite, les invités ont été au Musée de génocide arménien, ont pris connaissance de l’exposition du musée, et à la fin de la visite Rudolph Giuliani a rédigé un message dans le Livre d’or des dignitaires du musée.

Les délégations arrivées à Erevan ont rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide arménien


23.10.2018

Le 21 octobre, les délégations arrivées de différentes villes à Erevan pour participer aux événements consacrés au 2800e anniversaire de la fondation de la capitale, ont visité le Mémorial de Génocide arménien.

Une gerbe de fleurs a été déposée au monument immortalisant la mémoire des victimes du génocide arménien, au nom de la délégation. Les invités ont également déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et ont respecté la mémoire des Saints victimes avec une minute de silence.

Par la suite, les membres de la délégation ont été au Musée de génocide arménien, ont pris connaissance de l’exposition et ont rédigé un message dans le Livre d’or des dignitaires du musée.

Les chefs des services pénitentiaires des pays de la CEI au Mémorial du génocide arménien


19.10.2018

Une délégation formée des chefs des services pénitentiaires des États membres de la CEI arrivée en Arménie pour participer au Conseil siégeant à Erevan, accompagnée du chef du Service pénitentiaire du ministère de la Justice de la RA, Artyom Mkhoïan, a visité le Mémorial du génocide arménien.

Les invités des pays de la CEI ont été accueillis par le directeur du Musée-institut du génocide arménien, Haroutune Maroutian, qui leur a présenté l'histoire de la construction du Mémorial, la signification symbolique du monument.


Le premier ministre du Vanuatu a honoré la mémoire des victimes du Génocide arménien


13.10.2018

Dans le cadre du XVIIe sommet de la Francophonie à Erevan le premier ministre de la République de Vanuatu, Charlot Salwai, en visite en Arménie, accompagné du vice-ministre de la Diaspora, Aramaïs Grigorian, a visité le Mémorial du génocide arménien.

Le directeur du Musée-institut du génocide arménien, Haroutune Maroutian, a accueilli les invités arrivés du Vanuatu et leur a présenté l’histoire de la construction du Mémorial et la signification symbolique du monument.

Le premier ministre du Vanuatu a déposé une gerbe de fleurs au monument qui immortalise la mémoire des victimes du génocide arménien, ensuite avec les membres de la délégation il a déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et a honoré la mémoire des Saints victimes avec une minute de silence.

La visite du premier ministre du Canada au Mémorial et au musée du Génocide arménien


13.10.2018

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau, accompagné du ministre des Affaires étrangères de RA Zohrab Mnatsakanian, de l’ambassadeur d’Arménie au Canada Lévon Martirossian, du premier adjoint du maire Kamo Aréïan, des représentants de la communauté arménienne au Canada, a visité le Mémorial du génocide arménien. Le directeur du Musée-institut du génocide arménien Haroutune Maroutian a accueilli les invités et leur a présenté l’histoire de la construction du Mémorial et la signification symbolique du monument.

Le premier ministre du Canada a déposé une gerbe de fleurs au monument qui immortalise la mémoire des victimes, ensuite avec les membres de la délégation il a déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et a honoré la mémoire des Saints victimes avec une minute de silence.

Le premier ministre du Québec a planté un arbre dans le parc commémoratif


12.10.2018

Dans le cadre du XVIIe sommet de la Francophonie qui se tient à Erevan le premier ministre du Québec, François Legault, en visite en Arménie, accompagné du vice-ministre des Affaires étrangères de RA, Armèn Papikian, a visité le Mémorial du Génocide arménien.

Le premier ministre nouvellement élu du Québec a déposé une couronne au monument qui immortalise la mémoire des victimes du génocide, par la suite, avec les membres de la délégation a déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et a respecté la mémoire des Saints victimes avec une minute de silence.

Le directeur du Musée-institut du génocide arménien, Haroutune Maroutian a accueilli les invités arrivés du Québec et leur a présenté l’histoire de la construction du Mémorial et la symbolique du monument.

L'une des pages de l'histoire de l'humanisme: Canada


12.10.2018

Dans les années de la première guerre mondiale les nouvelles sur la déportation et les massacres des Arméniens et d'autres peuples chrétiens ont eu une grande résonnance humanitaire aussi au Canada. Les nouvelles sur les massacres des Arméniens se répandaient au Canada par les missionnaires canadiens se trouvant au Proche- Orient ainsi que par la presse. Un nouveau mouvement arménophile a été lance au Canada pour apporter du soutien aux Arméniens dont nous voyons les racines encore dans les années 1880. Les missionnaires canadiens étaient les acteurs principaux de ces mouvements humanitaires.

Humanisme traditionnel: Le Canada n'est pas indifférent.
Le peuple du Canada a pris connaissance pour la première fois de la situation des Arméniens habitant dans l'Empire Ottoman et de la Question arménienne après la guerre russo- turque de 1877 à 1878. La source principale de l'information étaient les missionnaires canadiens déployant des activités depuis les années 1860. Le 17 décembre 1879 un article sur la famine commencée après le tremblement de terre du vilayet de Van a été publié dans le journal canadien ''The Globe''.

En France le 24 avril sera jour de commémoration du Génocide arménien: Emmanuel Macron


12.10.2018

Le 11 octobre le président de la République de France Emmanuel Macron, accompagné de son épouse Brigitte Macron, dans le cadre de sa visite au centre Charles Aznavour à Erevan, a parlé du combat mené de Charles Aznavour pour la reconnaissance du génocide arménien, notant qu’en France le 24 avril sera jour de commémoration du Génocide arménien.

« Il n’y a pas de mots à décrire ce que nous avons senti ce matin au Mémorial du génocide. Celui qui savait la France depuis 1915, a dénoncé le génocide par la voix d’Anatole France, et a envoyé sa 3e escadre au secours des milliers d’Arméniens. Il a lutté pour qu’en 2001 la France reconnaisse le génocide par la force de loi.


Le premier ministre du Royaume de Belgique a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide arménien


11.10.2018

En visite de travail en Arménie dans le cadre du XVII Sommet de la Francophonie se tenant à Erevan Charles Michel, premier ministre du Royaume de Belgique a visité le Mémorial du Génocide arménien. Le premier ministre était accompagné par Karen Nazarian, ministre adjoint des Affaires étrangères de RA et Haroutioun Maroutian, directeur de MIGA.

Le premier ministre de Belgique a déposé une gerbe de fleurs au Mémorial immortalisant la mémoire des victimes du Génocide arménien, ensuite il a mis des fleurs avec les membres de la délégation auprès de la Flamme éternelle et a honoré la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence.

Les membres de la délégation arrivés de Belgique ont fait un tour dans l'Allée de mémoire où le premier ministre Michel a planté un sapin argenté à la mémoire des victimes du Génocide arménien.

Le président de la France a visité le Musée Mémorial du Génocide arménien


11.10.2018

Le président de la France Emmanuel Macron a visité le Mémorial du Génocide arménien avec sa femme Brigitte Macron. Le président de la France était accompagné par Zohrap Mnatsakanian, ministre des affaires étrangères de RA, Araïk Haroutiounian, ministre de l'Education et de la Science de RA, Jonathan Lacôte, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Haroutioun Maroutian, directeur de MIGA et Kamo Areyan, premier adjoint au maire d'Erévan.

Armen Baghdassarian, collaborateur de MIGA a présenté aux invités le sens symbolique du mémorial et l'histoire de sa construction. Emmanuel Macron a déposé une gerbe de fleurs au mémorial, qui immortalise la mémoire des victimes du Génocide, ensuite a déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle avec les membres de délégation et a honoré la mémoire des saints martyrs avec une minute de silence.

Inauguration des expositions temporaires au MIGA


10.10.2018

Aujourd’hui dans le cadre du XVIIe sommet de la Francophonie à Erevan, deux nouvelles expositions intitulées « La volonté de vivre et la mission de sauver » et « Krikor Djololian : le photographe arménien de Paris » ont été inaugurées dans la salle d’expositions temporaires du musée-institut du Génocide arménien.

En présence de nombreux invités, des médias et de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de France en Arménie Jonathan Lacôte, le directeur du MIGA Haroutune Maroutian a prononcé un discours solennel d’inauguration des expositions temporaires.

Patrice Djololian, fils de Krikor Djololian aussi était présent à l’évènement et a représenté en termes généraux l’activité de son père tant en France qu’à Istanbul et a remercié Haïk Démoïan de son soutien.

Rencontre avec l’auteur du livre ‘’La cité d’orphelins’’, Nora Nersessian, au MIGA


09.10.2018

Aujourd'hui, une rencontre s'est tenue dans la salle de conférence de l'Institut-musée du génocide arménien avec Mme Nora Nersessian, historienne et chercheuse américano-arménienne, auteur du livre "Cité d’orphelins: employés du comité de secours, commissaires et ‘’constructeurs de la nouvelle Arménie’’ ". L’ouvrage est dédié aux orphelinats créés à Alexandrapol (plus tard Leninakan, actuellement Gyumri) après le Génocide arménien et à environ 20 000 orphelins y installés.

L'auteur a également effectué des recherches dans les archives de l'Institut-musée du génocide arménien et dans la préface du livre, elle exprime sa gratitude au personnel du MIGA pour son soutien et ses recommandations.

Le directeur du MIGA, Haroutune Maroutian, a prononcé un discours de bienvenue et à la fin de la rencontre a remis une lettre de gratitude et une médaille Aurora Mardiganian à Mme Nersessian pour sa contribution à l'étude de l'histoire du génocide arménien.

« La Volonte de Vivre et la Mission de Sauver »
Exposition temporaire au Musée du Génocide arménien


09.10.2018

À l’occasion du XVIIe Sommet de la Francophonie qui se tiendra à Erevan, le Musée-Institut du Génocide arménien organise une exposition où sont présentées de nouvelles photos de l’évacuation des participants de la bataille héroïque du Moussa Dagh.

Les négatifs en verre des photos d’une valeur exceptionnelle et significative ont été remises au musée du Génocide arménien par Anne Soupa, petite-fille du lieutenant d’escadre Lucien Beaugé, qui faisait son service sur le croiseur Guichen de la flotte française.

En septembre 1915, Lucien Beaugé devient non seulement un participant aux opérations de sauvetage, mais avec son appareil documente également cet épisode exclusif enregistré dans l’histoire de l'humanité.



Krikor Djololian : le Photographe Armenien de Paris
Exposition temporaire au Musée du Génocide arménien


09.10.2018

Le 10 octobre à 12 heures, une exposition sera inaugurée dans la salle d՛expositions temporaires du Musée-institut du génocide arménien.

Le Musée-Institut du Génocide arménien organise une exposition temporaire des photos rares et inédites du photographe franco-arménien Krikor Djololian (Studio Arax) dans le cadre du XVIIe sommet de la Francophonie, représentant la réalité parisienne de la première moitié du XXe siècle à-travers des évènements marquants comme par exemple la libération de Paris en août 1944, parallèlement à la vie de la communauté franco-arménienne.

Les appareils photo du photographe seront également exposés. Des orphelinats de Constantinople jusqu’à la capitale de la France, d’un sportif émérite jusqu’au photographe de renom, cette exposition reflète l'odyssée d’un survivant du Génocide arménien dont la destinée témoigne de la vie de ces réfugiés devenus Français à part entière.



James Bryce 180


03.10.2018

Homme réputé du mouvement pro-arménien britannique, homme de loi, historien, homme d’État, homme public et politique, le lord James Vicomte Bryce est né le 10 mai 1838 dans la ville Belfast, en Irlande du Nord. Il a fait ses études à l’université Glasgow et au collège Trinite d’Oxford. Dans les années suivantes James Bryce a occupé des postes responsables au sein de différents gouvernements britanniques : sous-secrétaire d’État aux affaires étrangères, ministre du Commerce, secrétaire en chef de l’Irlande, et en 1907-13 il a été ambassadeur de la Grande Bretagne aux États-Unis.

En 1876 Bryce a pour la première fois visité l’Arménie historique afin de gravir le sommet d’Ararat, par la suite il a rédigé ses impressions dans le livre « La Transcaucasie et Ararat » (Transcaucasia and Ararat, London), Londres, 1877. C’est essentiellement un exposé des notes de voyage mais contient également certaines études et déductions politiques. Après avoir effectué son voyage en Arménie J. Bryce a fondé en 1878 la première organisation arménophile britannique – l’Association anglo-arménienne (Anglo-Armenian Association) dont le président est devenu le lord Carnavo, et Bryce a assumé le poste du secrétaire. En 1880 Bryce a effectué son deuxième voyage en Arménie historique visitant également Smyrne et Constantinople. En 1893, à l’initiative de J. Bryce a été fondée à Londres la nouvelle Association anglo-arménienne (Anglo-Armenian Association) dont le premier président a été le membre du parlement britannique F. Stevenson. En 1894-96 suite aux massacres hamidiens le mouvement arménophile obtient un nouvel essor. Avec les hommes publics et politiques avant-gardistes de l’Europe, le lord Bryce a maintes fois intervenu avec les articles dénonçant l’empire Ottoman et défendant la cause arménienne soit dans la presse britannique, soit dans la presse américaine. En 1896 il a pour la quatrième fois réédité son ouvrage « La Transcaucasie et Ararat », y rajoutant le chapitre supplémentaire «Les vingt années de la Question arménienne».

Médaille et certificat de gratitude décerné à Chahen Haroutiounian


02.10.2018

Haroutioun Maroutian, directeur du Musée- Institut du Génocide arménien a accueilli et a décoré Chahen Haroutiounian, maitre émérite des arts de RA.

Chahen Haroutiounian a été décoré d'une médaille d'or ''Aurora Mardiganian '' et d'un certificat de gratitude imprimé sur le papier préparé par les pétales de feuilles apportés le 24 avril au Mémorial du Génocide arménien.

L'activité du Musée-Institut du Génocide arménien a été toujours au centre d'attention du l'artiste Chahen Khatchatrian. Il l'a soutenu en donnant des conseils et offrant des livres.


Les chercheurs de MIGA ont participé à l'école d'été concernant les problèmes de la scientométrie


29.09.2018

De 26 au 28 septembre la 2ème école d'été internationale concernant les problèmes de scientométrie (“Tendances modernes en science: scientométries”) s'est tenue à Erévan, dont l'une des participants était Edith Gzoyan, directrice- adjointe du Centre d'analyse d'information scientifique et de monitoring, chercheuse supérieure de MIGA, qui a présenté son propre cour intitulé “ La scientométrie en sciences humaines et sociales ”.

La chercheuse de MIGA Chouchane Khatchatrian a participé également à la conférence scientifique en obtenant un certificat de participation.

Les questions suivantes étaient abordées à l'école d'été organisée par le Centre d'information scientifique et de monitoring: éthique scientifique, publication d'ouvrages des savants/chercheurs dans les revues internationales, fraudes scientifiques, méthodes quantitatives de mesure de science etc.

Le recteur d'UCLA a visité le musée du Génocide arménien avec Erik Essrailian


20.09.2018

Erik Essrailian, docteur, médecin connu américain à l'origine arménienne, codirecteur du collège médical David Geffen à l'Université de Californie (UCLA), producteur du film hollywoodien sur le Génocide arménien «La promesse» et Gene Block, recteur de l'Université de Californie (UCLA), biologiste, académicien ont visité le Musée et le Mémorial du Génocide arménien à l'invitation du président de RA, Armen Sarkissian.

Haroutioun Maroutian, directeur du Musée- Institut du Génocide arménien a accompagné les hôtes arrivés des Etats- Unis et les a présentés l'histoire de construction de mémorial et son sens symbolique. Ils ont déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle, ont honoré la mémoire des victimes innocentes avec silence, ensuite ont fait un tour dans l'Allée de la mémoire où M. Essrailian et M. Block ont arrosé le sapin planté en 2017 par le personnel du film «La promesse» à la mémoire d'un grand bienfaiteur et héros national Kirk Kerkorian, tenant la promesse de ne jamais oublier le Génocide arménien.

La commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe a visité le Mémorial de Génocide arménien


20.09.2018

La délégation présidée par Dunja Mijatović, commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, accompagnée d’Arman Tatoïan, défenseur des droits de l’homme, et de Parouïr Hovhannissian, représentant permanent d’Arménie au sein du Conseil de l’Europe a visité le Mémorial de Génocide arménien.

Lousinée Abrahamian, directrice adjointe du Musée-Institut de Génocide arménien, a accompagné les invités et leur a présenté la signification symbolique du mémorial et l’histoire de sa construction.

Les membres de la délégation ont déposé des fleurs à la Flamme éternelle et ont rendu hommage à la mémoire des victimes en silence.

Scènes de jour et de nuit de l’incendie de Smyrne


19.09.2018

La photo représente le panorama de Smyrne lors du Grand incendie du 13 au 22 septembre 1922. Smyrne qui était connu parmi les Turcs comme ‘’giaour Izmir’’, s’est transformé en cendres et en ruines pendant quelques jours. Des dizaines de temples et d’établissements chrétiens ont été détruits. Après cet incendie les quartiers de la ville ayant de beaux bâtiments grecs et arméniens ont été ruinés.

Le 9 septembre après l’entrée de l’armée kémaliste à Smyrne ont commencé les massacres des Arméniens. Les kémalistes construisant un nouveau Etat sur les ruines de l’Empire Ottoman avaient pur but d’abolir totalement les thraces de la présence chrétienne, d’exclure leur retour en temps de paix.

Le 13 septembre l’incendie s’empare des quartiers arméniens et grecs de la ville. Cela continue sans être interrompre pendant plusieurs jours. L’incendie est accompagné d’un massacre de civils, de femmes, d’enfants et de personnes âgées. Les chrétiens qui ont survécu à ce désastre étaient forcés de quitter pour toujours leur ville natale.

Les ambassadeurs accrédités en Géorgie ont visité le Musée du Génocide arménien


15.09.2018

Les ambassadeurs accrédités en Géorgie ont visité le mémorial du Génocide arménien.

Les membres de la délégation diplomatique ont déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle qui immortalise la mémoire des victimes innocentes et ont honoré avec silence la mémoire des saints martyrs.

Lousiné Abrahamian, vice-directrice du Musée- Institut du Génocide arménien a accompagné les hôtes et les a présentés l'histoire de construction du mémorial et son sens symbolique.

Les membres de délégation ont visité également le musée, ils ont pris connaissance des documents confirmant le Génocide arménien, ont regardé les objets exposés et à la fin de la visite ont pris des notes dans le livre d'or.

La délégation conduite par le président de l’AP de l’OSCE a visité le Mémorial de Génocide arménien


12.09.2018

La délégation conduite par George Tsereteli, président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, accompagnée de Herminée Naghdalian, chef de la délégation de l’AN de RA à l'AP de l’OSCE, a visité le Mémorial de Génocide arménien.

Loussinée Abrahamian, directrice adjointe de l'Institut-musée de Génocide arménien, a accueilli les invités et leur a présenté l’histoire de la construction du Mémorial et la signification symbolique du Monument.

Les invités ont déposé des fleurs à la flamme éternelle qui immortalise la mémoire des victimes innocentes du Génocide arménien et ont honoré silencieusement la mémoire des Saints martyrs.


Les collaborateurs de MIGA ont participé au projet universitaire annuel de l'Institut Zorian


11.09.2018

Du 30 juillet au 10 août la chercheuse de MIGA Chouchane Khatchatrian et la guide de même musée Hasmik Martirossian ont participé au Canada au projet universitaire annuel sur le Génocide et les droits de l'homme (the Génocide and Human Rights University Program) organisé par l'Institut international du Génocide et des droits de l'homme, filiale de l'Institut Zorian (The International Institute for Génocide and Human Rights Studies).

Cette année 19 chercheurs des différents pays du monde ont participé aux 16ème cours annuels du projet universitaire sur le Génocide et les droits de l'homme. Il y avait 7 participants arméniens. Le responsable du projet était Elisa von Ioeden- Forgine, experte en génocide, professeur à l'Université de Stockon (Etats- Unis).

A la fin du projet les participants ont présenté des rapports thématiques. Hasmik Martirossian a présenté son rapport intitulé «La commémoration du Génocide arménien et de l'Holocauste juif » (THE COMMEMORATION OF THE ARMENIAN GENOCIDE AND THE JEWISH HOLOCAUST). Le titre du rapport de Chouchane Khatchatrian était le suivant « Problèmes des études religieuses du Génocide arménien: proclamations de Djihad ».

‘’Ma visite au Mémorial de Génocide symbolise la mémoire de toute la famille francophone’’,-Michaelle Jean


11.09.2018

Michaelle Jean, la secrétaire générale de l’organisation internationale de la Francophonie en compagnie d’Armène Papikian, ministre adjoint des Affaires étrangères de RA, a visité le Mémorial de Génocide Arménien afin de rendre hommage à la mémoire des victimes du Génocide arménien.

Michaelle Jean, qui a visité l'Arménie pour la deuxième fois, a déclaré que sa visite au Mémorial de génocide symbolise la mémoire de toute la famille francophone.

Mme Jean a déposé une gerbe au monument immortalisant la mémoire des victimes du Génocide arménien, puis a déposé des fleurs à la Flamme éternelle avec les membres de la délégation.

Le premier-ministre de Géorgie a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide arménien


11.09.2018

Mamuka Bakhtadzé, le premier ministre de Géorgie, en visite officielle en Arménie, accompagné de Zohrab Mnatsakanian, ministre des Affaires étrangères de RA, et de Kamo Aréïan, maire par intérim d’Erévan, a visité Tsitsernakaberd le 10 septembre et a rendu hommage aux victimes du Génocide arménien. Le Premier ministre géorgien a déposé une gerbe au monument aux victimes du Génocide arménien et a ensuite déposé des fleurs à la Flamme éternelle avec les membres de la délégation.

Les invités ont été reçus par Narinée Margarian, directrice par intérim de l'Institut-musée de Génocide arménien, Sourène Manoukian, directeur adjoint, qui a présenté l'histoire de la construction du Mémorial et la signification symbolique du monument.

Le ministre des Affaires étrangères du Japon a visité le Mémorial de Génocide Arménien


04.09.2018

Le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Cono, en visite officielle en Arménie, a visité le Mémorial de Génocide Arménien et a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide arménien.

Le ministre japonais des Affaires étrangères a déposé une gerbe au monument immortalisant la mémoire des victimes du Génocide Arménien et a ensuite déposé des fleurs au feu éternel avec les membres de la délégation.

Il était accompagné du ministre adjoint des Affaires étrangères, Armen Papikian, et de l'ambassadeur d'Arménie au Japon, Hrant Poghossian.


Donation unique: de bataille héroïque d'Ayntap jusqu'au Musée du Génocide arménien


29.08.2018

Aujourd'hui une manifestation de donation a eu lieu dans la salle de conférences de Musée- Institut du Génocide arménien. Géorge Barseghian, rapatrié arménien de Syrie a offert au musée une relique familiale, revolver utilisé pendant le bataille héroïque d'Ayntap.

Il y a déjà 6 ans que Géorge Barseghian, médecin par spécialité, s'est installé en Arménie. Etant très attaché à sa patrie il a décidé fermement d'offrir le revolver, relique familiale transmise de génération en génération au Musée- Institut du Génocide arménien.

Monsieur Barseghian est convaincu que '' Ce sanctuaire qui immortalise le mémoire d'une million et demi de victimes est le lieu le plus digne où cette relique sera proche le plus possible aux âmes des martyres ''.

Angela Merkel a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide Arménien


24.08.2018

La chancelière allemande Angela Merkel, en visite officielle en Arménie, a rendu hommage aux victimes du Génocide Arménien au Mémorial de Tsitsernakaberd.

Angela Merkel était accompagnée de Zohrab Mnatsakanian, ministre des Affaires étrangères, Kamo Aréïan, maire par intérim d'Erevan, Narinée Margarian, directrice par intérim du MIGA, Sourène Manoukian, vice-directeur du musée qui a présenté l'histoire de la construction du Mémorial, la symbolique du monument à la chancelière allemande.

La chancelière allemande a déposé une gerbe de fleurs au mémorial et ensuite avec les membres de la délégation a déposé des fleurs à la flamme éternelle immortalisant la mémoire des victimes du Génocide Arménien.

La visite des ministres des Affaires étrangères de Rwanda et de Gabon au Mémorial de Génocide Arménien


23.08.2018

Le 22 août, Louise Mushikivabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, et Reggi Imongol, le ministre des Affaires étrangères, ministre de la Francophonie et de l'Intégration régionale du Gabon, ont rendu visite au Mémorial de Génocide Arménien avec Achot Hovakimian, le ministre adjoint des Affaires étrangères de RA et ont déposé des couronnes au Mémorial.

Les membres de la délégation rwandaise et gabonaise ont déposé des fleurs au feu éternel et ont honoré la mémoire des victimes innocentes avec une minute de silence.

Narine Margarian, directrice par intérim de l'Institut-musée de Génocide Arménien, a accompagné les invités et leur a présenté la signification symbolique du mémorial et l'histoire de la construction du mémorial.

Le président d’Italie a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide arménien


31.07.2018

Dans le cadre d’une visite officielle en Arménie, le président de la République d’Italie, Sergio Matarella, a visité le Mémorial de Génocide arménien en compagnie du président arménien Armen Sarkissian.

Les présidents des deux pays ont déposé une gerbe au mémorial puis ont déposé des fleurs auprès du feu éternel et honoré la mémoire des saints martyrs avec silence. Les deux présidents étaient également accompagnés par Mme Matarella et Mme Sarkissian.

La directrice par intérim du MIGA Narinée Margarian a accompagné les invités de haut rang.

La collaboratrice scientifique en chef du MIGA a participé à plusieurs événements scientifiques


25.07.2018

Edita Gezoïan, la collaboratrice en chef du Musée-institut de Génocide arménien a participé au forum international “Remembering the Democratic Republic of Georgia 100 years on: a Model for Europe ’’ qui s’est tenu à Tbilissi de 25 à 30 juin de l’année en cours.

De 4 à 7 juin Edita Gezoïan a pris part à la 6e réunion globale du réseau international des scientifiques de génocide : ‘’Genocide and Mass violence: diagnosis, treatment and recovery. Humanities, social and medical sciences facing extreme violence’’ qui s’est tenue à la faculté de médecine de l’université Ex Marseille (en France).

Autour de 100 scientifiques de différentes parties du monde prenaient part à la réunion.

UAGA 100. Événement historique et ouverture de l’exposition au Musée-institut de Génocide arménien


21.07.2018

Le 20 juillet, la cérémonie solennelle de lancement des célébrations consacrées au centenaire de l’Union athlétique générale arménienne (UAGA) a eu lieu au Mémorial de Génocide arménien Tsitsernakaberd.

À cette occasion, au Musée-Institut de Génocide arménien a été rouverte l’exposition intitulée "Sport et athlétisme arménien dans l'Empire ottoman".

Garnik Mkrtitchian, président du Conseil Central de l’administration de l'UAGA, Narinée Margarian, directrice par intérim du Musée-Institut de Génocide, Haïk Démoïan, dignitaires, anciens et nouveaux membres de l’UAGA ont assisté à l’événement historique.
La cérémonie de lever le drapeau de l'Union athlétique générale arménienne a été accompagnée par l'orchestre de l’UAGA, puis Haïk Démoïan et le président du conseil central du Homenetmen Garnik Mkrtitchian ont intervenu avec des discours.

Projection du film «Taniel» au Musée- Institut du Génocide arménien


17.07.2018

La projection du film «Taniel» a eu lieu le 17 juillet, à 13:00 h. dans la salle de conférences du MIGA. Nariné Margarian, directrice par-intérim de MIGA a salué les hôtes et les a présentés la biographie de Daniel Varoujan.

«Taniel» est un court métrage noir qui représente en arménien- occidental et en anglais l'histoire de l'arrestation et de l'assassinat de Daniel Varoujan, écrivain arménien- occidental en 1915. La poésie de Varoujan est présente dans le film.

Le personnel du film était présent à l'événement en tête de Garo Bérbérian, réalisateur britanniquo- arménien. Le réalisateur a remercié le Musée- Institut du Génocide arménien pour l'accueil et le soutien.

Une session de questions- réponses a suivi la projection du film, ensuite le public a eu l'opportunité d'écouter la poésie de Varoujan et d'apprendre des détails de sa vie.

Les acteurs Tigran Gaboyan et Eghia Akgoun ont présenté la vie de Varoujan avec ses poèmes et ses lettres.

Le MIGA a préparé une exposition temporaire représentant la vie et l'œuvre de Varoujan pour cette manifestation.

À l’âge de 101 ans est décédé Henri Morgenthau, petit-fils d’Henri Morgenthau


14.07.2018

Le 11 juillet, à l’âge de 101 ans est décédé Henri Morgenthau 3, le petit - fils (11 janvier 1917-11 juillet 2018) d’Henri Morgenthau (26 avril 1856-26 novembre 1946), de l’ambassadeur des Etats-Unis à Constantinople en 1913-1916.

L'écrivain et producteur de télévision renommé Henri Morgenthau cadet s'est toujours battu pour la reconnaissance internationale du Génocide arménien, en particulier par les États-Unis. Il a entendu parler des détails de l'histoire du Génocide arménien par le témoin, son grand-père, dont il a vu et a eu en tant qu’exemple la lutte de la vie pour la restauration de la justice, de l'humanisme.

Dans ses discours et ses interviews Henri Morgenthau cadet a régulièrement parlé et raconté des informations reçues des mémoires de son grand-père. Dans l'un des discours, il a noté: « Mon grand-père disait souvent que les tentatives pour sauver la vie des Arméniens pendant le génocide et la création du Comité américain du secours pour le Proche-Orient ont été ses plus grandes acquisitions».

Les photographies exclusives représentant les conséquences du Génocide arménien ont recruté la collection de MIGA


04.07.2018

Cette collection unique composée de presque 70 photographies originales est la plus grande parmi les collections de MIGA.

«C'est la meilleure acquisition pendant cette dernière décennie de mon activité de former des collections, photographies fantastiques, connus et inconnus, dont les versions imprimés de grand format et de bonne qualité peuvent être reçus pour l'exposition de MIGA. Je les ai obtenus quand j'étais en mission aux Etats- Unis: le propriétaire de cette collection a consenti à l'offrir au musée»,- note Haïk Démoïan, docteur en sciences historiques, expert en génocide.

Les photographies sont exclusives car la plupart de ces photos sont colorés et représentent des scènes des conséquences du génocide inconnues jusqu'à présent, photos de groupes des orphelins et des survivants arméniens, scènes de déportation des réfugiés- survivants etc.

Les hôtes de la cérémonie de la remise du prix "Aurora" ont visité le Mémorial et le Musée de Génocide arménien


07.06.2018

Le 7 juin, Ruben Vardanian, Nubar Aféïan, Vardan Gregorian, cofondateurs de l'Initiative humanitaire Aurora ont visité le Mémorial et le Musée de Génocide arménien avec les candidats du prix Aurora. Accompagnés de Haïk Démoïan, les invités se sont inclinés devant le feu éternel et ont honoré en silence la mémoire des Saints martyrs.

Au cours de la réunion à la salle de conférence du MIGA, Dr. Haïk Démoïan a présenté sa nouvelle monographie "Trace arménienne en Amérique : patrimoine vieux de 400 ans ". Le livre a été publié avec le soutien de la Fondation ‘’Noubar et Anna Aféïan’’, par l’initiative humanitaire Aurora.

Le livre est dédié à l'histoire de la visite du premier Arménien en Amérique 400 ans avant: en 1618 Martin, le premier Arménien (Martin l'Arménien) est arrivé en Virginie.

Les dossiers et les photos exclusifs de la bataille héroïque d’Aïntab ont recruté la collection du MIGA


05.06.2018

La collection du Musée-Institut de Génocide arménien a été recrutée avec une vingtaine de documents uniques et plus de 130 photos originales uniques liées à la résistance héroïque des Arméniens d’Aïntab en 1920. Les photos représentent des épisodes de batailles d'autodéfense, des scènes de la construction des fortifications défensives, ainsi que les participants de la bataille héroïque.

Le directorat du MIGA exprime sa plus profonde gratitude à Harout Yaghsezian, notre compatriote vivant à Los Angeles, pour ce don exceptionnel.


Tom Catena, lauréat du Prix «Aurora » a visité le Complexe commémoratif du Génocide arménien


04.06.2018

Le 4 juin, le docteur Tom Catena, lauréat du Prix «Aurora », sa femme et le groupe d’initiative «Aurora » ont visité le Complexe commémoratif du Génocide arménien, accompagné par Lousine Abrahamian, directrice- adjointe de MIGA.

Les invités ont déposé des fleurs auprès de la Flamme éternelle et ont honoré la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence.

Les membres de délégation ont visité également le Musée du Génocide arménien, ils ont pris connaissance des documents confirmant le Génocide arménien et ont regardé les objets exposés.

Le Ministre des Affaires Étrangères de France a Rendu Hommage à la Mémoire des Victimes du


28.05.2018

Jean-Yves Le Drian, le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, arrivé en République d'Arménie pour une visite de deux jours, accompagné de Guévork Vardanian, directeur par intérim du MIGA, a visité le Mémorial du Génocide arménien.

Le haut fonctionnaire arrivé de France a déposé une gerbe au mémorial, puis, avec les membres de la délégation, a courbé des fleurs devant le feu éternel et honoré la mémoire des saints martyrs en silence.

Les membres de la délégation, conduite par le ministre Jean-Yves Le Drian, ont également visité le Musée du Génocide arménien, ont pris connaissance des documents confirmant le génocide arménien et ont regardé les objets exposés.

Hommage à la mémoire des victimes du Génocide des Grecs pontiques au Complexe commémoratif du Génocide arménien


19.05.2018

Le 19 mai, journée de commémoration du Génocide des Grecs pontiques, Edouard Charmazanov, vice- président de l'Assemblée nationale de RA, députés de l'Assemblée nationale de RA, représentants de l'ambassade de Grèce an Arménie, de la communauté grecque de l'Arménie et du clergé ont visité le Complexe commémoratif du Génocide. Guévork Vardanian, directeur par intérim du MIGA a accueilli les invités en leur présentant l'histoire de construction du Complexe commémoratif et le sens symbolique du Mémorial.

Les membres de la délégation ont déposé une couronne de fleurs de deuil près de la Flamme éternelle. Ils ont observé une minute de silence à la mémoire de victimes innocentes du Génocide perpétré par l'Empire Ottoman contre les Grecs pontiques dans les années 1915- 1923 en Asie Mineure.

L'archevêque Eznik Petrossian a célébré une messe pour le repos des âmes des victimes innocentes.

La délégation parlementaire de Suède a visité le Mémorial du Génocide arménien


17.05.2018

Une délégation conduite par le vice-président du parlement suédois, Bjorn Sieder, accompagnée du vice-président de l'AN de RA Eduard Sharmazanov, a visité le Mémorial du génocide arménien le 16 mai.

Guévork Vardanian, directeur par intérim de l’AGMI, a accueilli les invités et leur a présenté l’histoire de la construction du mémorial, la signification symbolique du monument commémoratif.

Les membres de la délégation ont déposé une couronne au Mémorial immortalisant la mémoire des victimes du Génocide arménien, ont courbé des fleurs devant le feu éternel et ont honoré la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence. Les invités de Suède ont également visité le Musée de Génocide arménien, ont pris connaissance des expositions. Les invités ont fait une note dans le livre de commémorations des invités d'honneur.

Le Musée du Génocide arménien rejoindra le projet «Nuit des Musées 2018 »


15.05.2018

Comme les années précédentes le Musée du Génocide arménien rejoindra cette année aussi le projet international «Nuit des Musées 2018 ». Le 19 mai le musée sera ouvert jusqu'à 19:00 .

Outre l'exposition principale les visiteurs du musée auront aussi la possibilité de prendre connaissance de l'exposition consacrée au 100e anniversaire de la Première République d'Arménie, inaugurée le 20 avril dans la salle des expositions temporaires du Génocide arménien.

L'exposition intitulée «Naissance de la République» comprend des œuvres uniques concernant la Première République d’Arménie provenant des musées arméniennes et diasporiques ainsi que des collections personnelles.

Des posters, des médailles, des cartes commémoratives, des publications uniques et des photos historiques sont parmi les rares objets inclus dans l'exposition. La hampe du drapeau turc découverte à Sardarapat, le stylo d'or d'Avetis Aharonyan avec lequel il a signé le traité de Sèvres, des œuvres exceptionnels concernant l'armée arménienne et les symboles nationaux sont exposés.


Le bassin de l’Euphrate rempli d’os des Arméniens


12.05.2018

Cette photographie est issue des Archives royales de Norvège. Un Arménien, Papazian, se tient près du bassin de l’Euphrate, dans le désert syrien. Des ossements dispersés dans les eaux du fleuve sont visibles sur la photo; ils appartiennent aux martyrs arméniens.

Ces ossements, dispersés dans le bassin de l’Euphrate, témoignent les atrocités du Génocide perpétrées par les Turcs. Ce sont les restes d’Arméniens brutalement assassinés et noyés.

Selon les témoignages des survivants du Génocide, les caravanes de déportés qui passaient le long de l’Euphrate étaient attaquées par les Turcs et les Kurdes et les corps des victimes étaient jetés dans le fleuve.


Tévékelyans survécus: Les 4 membres sur 24 ont été sauvés


28.04.2018

« Malatia était une paradis terrestre. Chaque maison avait deux fontaines: l'une pour boire de l'eau, l'autre pour faire la lessive. Chaque maitresse de la maison était occupée à préparer des fruits secs et des desserts. Le résultat était sans précédent. Malatia était devenu un centre de délice et de récolte abondante grâce aux efforts assidus et au gout exquis de ses habitants. Ce paradis terrestre était connu pour ses fruits délicieux, son blé, tabac, soie et chanvre.

Les Arméniens de Malatia étaient fiers, rebelles et désobéissants par leur nature, c'est pourquoi les turcs avaient une attitude relativement réservée à l'égard de ces gens.

A Malatia vivaient des Arméniens, des Turcs, des Kurdes et des Grecs. Il y avait 20 mille habitants arméniens dans cette ville»- écrit dans son livre Sedrak Chahen, écrivain arménien- occidental, homme public.


Ramassage des Fleurs au Mémorial du Génocide Arménien


27.04.2018

Aujourd'hui a eu lieu l'événement annuel «Le ramassage des fleurs» sur le territoire du Mémorial du Génocide arménien: les fleurs du 24 avril on été ramassées pour avoir une seconde vie.

À l'initiative de la Fondation pour la préservation des ressources fauniques et culturelles, les fleurs, qui ont été courbées à la mémoire des victimes du Génocide arménien dans le complexe commémoratif de Tsitsernakaberd, sont ramassées et recyclées chaque année. La tige de la fleur est séparée des pétales. La première est utilisée pour préparer de l'engrais et les pétales sont utilisés pour fabriquer du papier recyclé fait à la main. L'engrais est utilisé pour la culture de la terre dans le Parc commémoratif, et des mémorandums, des lettres de remerciement, des cartes postales sont faits de papier fait à la main. L'initiative combine l'idée de «seconde vie» aux fleurs cueillies et la mission de réutiliser l'environnement à travers le recyclage.

Le Musée-Institut du Génocide Arménien a publié une carte postale sur le 20ème anniversaire de la création du Musée du Génocide Arménien, de nombreux certificats d'appréciation, des certificats de gratitude, des mémorandums, etc. sur des pétales.


Hampe du drapeau turc


24.04.2018

Une hampe du drapeau des Armées turques, qui a été trouvée dans le champ de bataille lors des combats de Sardarapat, pendant les travaux de terrassement. Cette pièce historique est un témoignage exclusif de la défaite écrasante de l'armée turque "Yildirim" (Foudre). Cette victoire a eu une signification cruciale pour sauver les fragments du peuple arménien de la mort réelle et a donné naissance à la première République d'Arménie.

Cette pièce unique exposée fait partie d'une exposition temporaire intitulée «Naissance de la République», dédiée au 100e anniversaire de la première République arménienne, inaugurée récemment au Musée du Génocide arménien.


Cérémonies de commémoration au Complexe commémoratif du Génocide arménien: Les Arméniens aux confins du monde rendent hommage aux victimes du Génocide des Arméniens


24.04.2018

Aujourd'hui, le 24 avril, c'est le 103ème anniversaire de la commémoration des victimes du Génocide arménien.

Chaque année des centaines de milliers de personnes de l'Arménie et de Diaspora ainsi que beaucoup de citoyens étrangers visitent Tsitsernakaberd- Complexe commémoratif du Génocide arménien pour déposer des fleurs auprès de la Flamme éternelle et pour rendre hommage à la mémoire des martyres innocents.

Le 24 avril des cérémonies de commémoration se déroulent dans toutes les régions de l'Arménie et dans les communautés arméniennes des différents pays. On porte plainte contre la politique négationniste de Turquie et font appel à la communauté internationale de reconnaitre le crime le plus grand au XX siècle. La messe pour le repos des âmes des victimes est célébrée dans tous les diocèses de l'église apostolique arménienne.

Le président Arménien et les hauts fonctionnaires visitent le Mémorial du Génocide arménien


24.04.2018

Le président de RA, Armen Sarkissian, le premier ministre par intérim, Karen Karapétian, le président d’AN Ara Babloïan, le président d’Artsakh Bako Sahakian, Sa Sainteté Garéguine II, Patriarche suprême et Catholicos de tous les Arméniens, ont visité aujourd'hui Tsitsernakaberd, Mémorial du Génocide arménien.

Rendant hommage à la mémoire des martyrs innocents, Sa Sainteté Garéguine II, Patriarche suprême et Catholicos de tous les Arméniens, a prié pour la paix des âmes des victimes du génocide arménien.


Inauguration d'une exposition temporaire à Valence


21.04.2018

Le 20 avril 2018 une exposition temporaire intitulée '' Lutte pour la vie et pour la dignité: batailles d'autodéfense au cour des années du Génocide arménien'' a été inauguré à Valence, France en collaboration avec la Maison de la Culture arménienne et le Musée- Institut du Génocide arménien. L'exposition temporaire a été préparée par MIGA en 2015.

De nombreux représentants politiques de Valence y compris le maire, le vice- présidant de la région et des députés de l'assemblée nationale étaient invités à l'inauguration de l'exposition.

L'exposition composée de 16 titres a le but de souligner les épisodes héroïques de l'histoire du Genocide Arménien- de nombreux combats impressionnants d'autodéfense ainsi que les victoires qui ont annoncé la naissance de la Première République d'Arménie.

Naissance de la République
L'inauguration d'une exposition temporaire au Musée-Institut du Génocide Arménien


20.04.2018

Aujourd'hui dans la salle des expositions temporaires de MIGA l'inauguration de l'exposition intitulée ''Naissance de la République'' consacrée au 100e anniversaire de la Première République d'Arménie a eu lieu pour les représentants des médias de masse.

L'exposition comprend des œuvres uniques concernant la Première République d’Arménie provenant des musées arméniennes et diasporiques ainsi que des collections personnelles.

Des posters, des médailles, des cartes commémoratives, des publications uniques et des photos historiques sont parmi les rares objets inclus dans l'exposition. La hampe du drapeau turc découverte à Sardarapat, le stylo d'or d'Avetis Aharonyan avec lequel il a signé le traité de Sèvres, des œuvres exceptionnels concernant l'armée arménienne et les symboles nationaux seront exposés.

Conférence de presse au Musée-Institut du Génocide arménien


20.04.2018

Aujourd'hui, à midi, la conférence de presse de la Direction du MIGA s'est tenue dans la salle de conférence du Musée-Institut du Génocide Arménien. Le directeur par intérim du MIGA, Guévork Vardanian, a présenté le travail accompli de l'année dernière et les projets actuels et futurs. Les activités du musée ont été abordées en détail: délégations officielles, expositions temporaires dans les différentes villes du monde, etc.

Guévork Vardanian a souligné le travail de recherche du MIGA, l'importance de la tenue des bourses Raphaël Lemkin, les réalisations de ses diplômés et le but principal de la bourse: encourager l'étude du Génocide arménien par des chercheurs étrangers.


Les chercheurs du MIGA ont participé à la conférence ‘’Les Arméniens d’Egypte’’ au Caire


18.04.2018

Une conférence intitulée ‘’Arméniens d’Egypte’’ s’est tenue au Caire du 12 au 13 avril de l’année en cours, pendant laquelle Mihran Minassian et Narinée Margarian, maîtres de recherche du Musée-Institut du Génocide arménien, ont fait des rapports sur «Les auteurs égypto-arméniens qui ont écrit en arabe» et «L'assistance égypto-arménienne aux survivants du Génocide arménien».

Dans le cadre du rapport de Mihran Minassian, une référence spéciale a été faite aux écrivains égypto-arméniens qui ont écrit en arabe et ont leur place unique dans la littérature arabe. En termes chronologiques, les premiers auteurs étaient les poètes égyptiens Al-Adal ibn Badd al-Ja'mal, Talha bin Ruzayq. Al-Cheikh Abou Saleh Al-Armani, qui a œuvré au 13ème siècle, a un rôle considérable du point de vue bibliographique et a écrit l’histoire des monastères égyptiens, des églises et des chrétiens dans cette région.


L’autodéfense de Fentechak: juillet-août, 1915


17.04.2018

Le village de Fentechak est situé en Cilicie Montagneuse, à Marache. Les habitants de Fentechak étaient bien connus déjà lors des massacres de 1909 à Adana et dans les districts voisins, quand ils ont montré une résistance héroïque aux forces supérieures de l'ennemi et ont survécu le massacre.

Dès le printemps 1915, un groupe de rebelles de Zeitoun se sont réfugiés à Fentechak pour protester contre la politique génocidaire des Jeunes Turcs. La nouvelle des massacres de masse venant des sites voisins a de nouveau forcé les habitants du Fentechak à se préparer à l'autodéfense. Bientôt, les Arméniens des villages voisins Derek et Kechifli (environ 4000 personnes) ont rejoint ces derniers. Un corps militaire a été mis en place, dirigé par Vardevar Kehian, Minas Golantchian, Hovsep Zeituntsian, Nazareth Kodjoïan et d'autres.

À la mi-juillet, le détachement de police turc envoyé au Fentechak a fait face à une résistance opiniâtre de la part de la population arménienne locale.



La délégation de l'Assemblée Législative de la République de Carélie a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens


13.04.2018

La délégation menée par Elissan Chandalovitch, président de l'Assemblée Législative de la République de Carélie a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens accompagnée par Mikayel Melkumyan, vice- président de l'Assemblée nationale de RA et Vahe Enfiajyan, député de l'Assemblée nationale de RA.

Guévork Vardanian, directeur par intérim du MIGA a accueilli les invités en leur présentant l'histoire de construction du Complexe commémoratif et le sens symbolique du Mémorial.

Les membres de la délégation ont déposé des fleurs près de la Flamme éternelle et ont honoré la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence.


Corinna Shattuck-170
Mlle Shattuck: Missionnaire comme un Apôtre


12.04.2018

La missionnaire Corinna Shattuck est née le 21 avril 1848 à Louisville, Kentucky, États- Unis. Après la mort de ses parents elle déménage à Acton, ville dans le Massachusetts, chez ses grands- parents où elle passe son enfance. Elle a appris la pédagogie à l'école de Framingham (Framingham normal school, maintenant Framingham State University). En automne de 1873 elle part à Antap en tant que missionnaire du Conseil américain des délégués aux missions étrangères. À partir de 1873 elle a aidé les arméniens d’Antap, d'Urfa, de Marach, d'Adana et de Kessab.

En 1892 elle s'installe finalement à Urfa et y assume la direction des travaux missionnaires. Le résultat de son travail héroïque fut que durant les massacres d'Urfa de 1895 en mettant sa vie sous le danger elle a abrité 240 Arméniens à la maison lui appartenant ainsi sauvant leurs vies (dont 60 étaient des hommes et les autres étaient des femmes et des enfants).

Elle n'a pas même profité de droit lui réservé permettant de déménager à Antap et a préféré aider les arméniens qui avaient survécu les massacres.

Le Secrétaire D’etat du Mae Français a Rendu Hommage à la Mémoire des Victimes du Génocide Arménien


30.03.2018

La délégation conduite par Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat du Ministère des Affaires étrangères de France, a rendu hommage à la mémoire des victimes du génocide arménien au Mémorial des victimes du génocide arménien. Les invités ont été accueillis par Guévork Vardanian, directeur par intérim de l’AGMI, qui leur a présenté l’histoire de la construction du Mémorial et sa signification symbolique.

Le secrétaire d'État français a déposé une couronne au Mémorial des victimes innocentes du génocide arménien, puis les membres de la délégation ont courbé des fleurs devant la flamme éternelle et ont honoré la mémoire des victimes innocentes en observant une minute de silence. La délégation conduite par le secrétaire d'Etat français a fait une visite au Musée du génocide arménien et a pris connaissance des documents sur le Génocide arménien.

Les orphelinats d'Etat de l'Empire Ottoman comme des centres de turquisation des enfants arméniens


30.03.2018

La politique de turquisation et d'assimilation des enfants était un composant important au cours du génocide arménien et même dans les documents ottomans il est évident que le gouvernement turc avait pour but d'assimiler systématiquement les enfants arméniens à la société musulmane. En plus, la conversion forcée des enfants était plus facile à faire parce que le processus de leur islamisation et l'oubli de conscience religieuse et nationale à jeune âge est facile à réaliser. En parlant des problèmes d'islamisation forcée des enfants arméniens dans les années du Génocide arménien, Vahagn Dadrian, spécialiste du génocide connu, note que les turcs appréciaient le fonds génétique des enfants arméniens en leur considérant comme une source inestimable pour l'enrichissement de l'image génétique du peuple turc.

L'islamisation forcée des enfants arméniens était réalisée sur deux niveaux: par l'Etat et par le grand public. Les turcs et les kurdes kidnappaient beaucoup d'enfants arméniens, très souvent ils les ''adoptaient'' et les enfants en habitant dans un milieu musulman étaient turquisés et assimilés graduellement à cette société.

Le ministre des affaires étrangères du Luxembourg a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide des Arméniens


27.03.2018

La délégation présidée par Jean Asselborn, ministre des affaires étrangères et européennes a visité le Complexe commémoratif du Génocide arménien et a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide des Arméniens.
Guévork Vardanian, directeur par intérim du Musée du Génocide des Arméniens a accompagné les invités prestigieux et a présenté l'histoire de construction du Complexe commémoratif et le sens symbolique du mémorial. Le ministre des affaires étrangères du Luxembourg a déposé des fleurs près de la Flamme éternelle, il a honoré la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence.
Le ministre Jean Asselborn a fait un tour dans le Jardin de mémoire où il a planté un sapin argenté.
Le 6 Mai 2015 le Parlement du Grand-Duché de Luxembourg a adopté une résolution reconnaissant et condamnant le Génocide arménien.

La délégation du Comité de la Douma d’Etat de la Fédération de Russie sur les affaires de la CEI, de l’intégration eurasienne et des relations avec les compatriotes a visité le Mémorial du génocide des Arméniens


26.03.2018

La délégation du Comité de la Douma d’Etat de la Fédération de Russie sur les affaires de CEI, de l’intégration eurasienne et des relations avec les compatriotes a visité le Mémorial du génocide des Arméniens le 24 mars, accompagnée d’Armène Achotian, président du comité permanent des relations extérieures de l’AN de la RA et de Guévork Vardanian, directeur par intérim du MIGA.

Les membres de la délégation ont déposé une couronne au Mémorial de victimes du génocide des Arméniens au nom de la Douma d’Etat de la RF, ont déposé des fleurs devant la Flamme éternelle et ont rendu hommage à la mémoire des victimes innocentes en observant une minute de silence.

L’interview de Guévork Vardanian au journal en ligne de l’ «Institut grec de l’Amérique»


21.03.2018

L’interview de Guévork Vardanian, directeur par intérim du Musée-institut du génocide des Arméniens a été publiée dans le journal en ligne de l’ «Institut grec de l’Amérique dans le journal en ligne (AHI Policy Journal) de l’ «Institut grec de l’Amérique» (American Hellenic Institute).

Une interview donnée à George Chirinian, directeur exécutif de l’Institut Zoryan du Canada, porte sur les études comparatives du génocide arménien, en particulier sur le génocide grec.

L’ «Institut grec de l’Amérique» est l’une des organisations de lobbying grecques les plus influentes aux Etats-Unis. Etabli en 1974, il est actif dans le sens des relations gréco-américaines, de la question chypriote et de la reconnaissance du génocide.

La délégation de la Commission des affaires politiques de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide des Arméniens


20.03.2018

La délégation de la Commission des affaires politiques de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens accompagnée de Guévork Vardanian, directeur par intérim du Musée du Génocide des Arméniens et Margarite Yesayan, dirigeante de la délégation de l'Assemblée Nationale de la République d'Arménie à l'Assemblée parlementaire de la Francophonie.

Christophe Frassa, président de la Commission des affaires politiques de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie, sénateur représentant les Français et les membres de la délégation ont déposé des fleurs près de la Flamme éternelle et ont honoré la mémoire des Saints martyrs avec une minute de silence.


Le premier ministre de la Géorgie a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide arménien


02.03.2018

La délégation du premier ministre de la Géorgie M. Giorgi Kvirikashvili, arrivée en Arménie lors d'une visite officielle, dirigée par le ministre du transport, de la communication et des technologies de la RA Vahan Martirosyan et le Premier adjoint au maire d’Erévan Kamo Aréyan, a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens.

Le directeur par intérim du MIGA, Guévorg Vardanyan, a accueilli les invités et a présenté l'histoire de la construction du mémorial et a expliqué la signification symbolique du monument.



Le nouveau volume du périodique international du MIGA a été publié


02.03.2018

Le nouveau volume du périodique international en anglais «revue internationale d'études sur le génocide arménien» a été publié par le Musée-Institut du Génocide arménien.

La revue internationale d'études sur le génocide arménien publie des articles et des critiques sur le génocide des Arméniens et sur la science du génocide en général.

La préférence est donnée aux articles sur l'histoire, la science politique, l'anthropologie, la sociologie, la littérature et le droit.


Il y a 30 ans ce jour-là a commencé la tragédie de Sumgaït


27.02.2018

Il y a 30 ans la réponse des autorités azerbaïdjanaises à la propre volonté des Arméniens d'Artsakh, visant à réaliser le droit de l'autodétermination, a été les crimes commis contre la population arménienne d'abord à Sumgaït, puis dans les autres endroits.

Sumgaït était l'une des plus grandes villes de la RSS d'Azerbaïdjan avec une population de 250 000 habitants. Le nombre d’Arméniens était environ 17 000, principalement d'origine Artsakh. La population arménienne de Sumgaït n'était pas concentrée dans un quartier, elle était dispersée dans toute la ville,ce qui a été la raison de l'impossibilité d'organiser l'auto-défense. Ce qui s'est passé là du 27 au 29 février du 1988 a été planifié d'avance, et il y avait un certain programme de meurtres et de violence. L'existence de ce programme confirme la présence des adresses des Arméniens de Sumgaït chez les bourreaux, l’enlèvement des traces après les crimes ou leurs tentatives etc.

Le ministre de l'intérieur de la Géorgie a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide des Arméniens


23.02.2018

La délégation du ministère de l'Intérieur de la Géorgie arrivée en Arménie lors d'une visite de travail, dirigée par le vice-Premier ministre géorgien, le ministre de l'Intérieur, Giorgi Gakharia, et accompagnée par le chef de la police de la RA, le colonel général Vladimir Gasparyan, a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens, puis le musée.

Le directeur par intérim du MIGA, Guévorg Vardanyan, a accueilli les invités, ce dernier a présenté l'histoire de la construction du mémorial et a expliqué la signification symbolique du monument.


Le ministre des Affaires étrangères de Madagascar a visité le Mémorial du Génocide arménien


23.02.2018

Le Président de l'Organisation internationale de la Francophonie, le ministre des Affaires étrangères de la République de Madagascar M. Rabary-Njaka Henry, arrivé en Arménie à l’ivitation du Ministre des Affaires Etrangères de la RA, du Président de la Conférence ministérielle de la Francophonie Eduard Nalbanyan, a visité le mémorial du Génocide arménien. Le directeur par intérim du MIGA Guévorg Vardanyan a accueilli l'invité, il a présenté l'histoire de la construction du mémorial et a expliqué la signification symbolique du monument.

Le haut fonctionnaire arrivé de Madagascar a déposé une gerbe devant le mémorial, ensuite les membres de la délégation ont mis des fleurs auprès de la flamme éternelle et ont honoré la mémoire des victimes innocentes avec une minute de silence. Les invités ont également visité le musée du Génocide arménien, la directrice adjointe du MIGA, Loussiné Abrahamyan leur a présenté les détails de l'histoire du premier Génocide du 20ième siècle. À la fin de la visite, le ministre des Affaires étrangères de Madagascar a écrit dans le livre d’or pour les visiteurs d’honneur.

Le parlement des Pays-Bas a adopté un projet de loi sur le Génocide arménien


23.02.2018

Par la majorité des voix la chambre basse du Parlement néerlandais a adopté deux projets de loi reconnaissant les tueries massives des Arméniens en Turquie ottomane en 1915 comme un Génocide.

Selon le premier, les Pays-Bas ont réaffirmé la décision de 2004 de reconnaître le Génocide arménien. Selon le deuxième, le 24 avril de cette année, ensuite tous les cinq ans un représentant des Pays-Bas sera envoyé à Erevan, qui participera aux cérémonies de la commémoration des victimes du Génocide arménien.

Juste après le vote, le ministre des Affaires étrangères de l’Arménie, Edouard Nalbandian, déclare que l'Arménie apprécie beaucoup les discussions qui ont eu lieu aujourd'hui au Parlement des Pays-Bas et les décisions prises à la suite de celles-ci, qui réaffirment sans doute la reconnaissance du Génocide arménien adopté encore en 2004.

Le président du Liban a visité le mémorial et le musée du génocide arménien


21.02.2018

Le président de la République libanaise, Michel Aoun, actuellement en voyage officiel en Arménie suite à l’invitation du président de la République d’Arménie Serzh Sargsyan, s’est rendu aujourd’hui au Complexe commémoratif et au Musée du génocide des Arméniens, en compagnie du ministre de l'Administration Territoriale de la RA Davit Lokyan et du maire d’Érévan Taron Margaryan.

Le directeur par intérim du Musée-Institut du Génocide arménien, Guévorg Vardanyan, a présenté l'histoire de la construction du mémorial aux invités et a expliqué la signification symbolique du monument.

Hayk Démoyan va participer à la conférence scientifique sur le 400 ième anniversaire du patrimoine arméno-américain


16.02.2018

Le 16 mars du 2018, à la maison Ararat du centre communautaire de George Déqumejyan de Los Angeles, le docteur en sciences historiques Hayk Démoyan participera à la conférence dédiée au patrimoine séculaire arméno-américain, intitulée ’’Fête du patrimoine arméno-américaine de 400 ans, 1618-2018’’. Hayk Démoyan est l'un des principaux soutiens de l'organisation de la conférence et de l'exposition.

En même temps, une projection spéciale aura lieu au cours de laquelle seront présentés les objets de valeur représentant les relations arméno-américaines , les artefacts historiques du musée Ararat-Eskijian et la collection privée de Hayk Démoyan.


Le président de la Bulgarie a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide des Arménien


12.02.2018

À l'invitation du Président de la République d'Arménie Serge Sarkissyan, le Président de la République de Bulgarie Roumen Radev arrivé en Arménie lors d'une visite d'État, a visité le Mémorial du Génocide des Arméniens. Le président était accompagné par le ministre des Affaires étrangères de la RA, Eduard Nalbandyan, le maire d'Erevan, Taron Margaryan, le directeur par intérim du Musée-Institut du Génocide arménien, Guévorg Vardanyan, ce dernier a présenté l'histoire de la construction du mémorial aux invités, a expliqué la signification symbolique du monument.

Le Président de la Bulgarie a posé une gerbe devant le Mémorial, puis les membres de la délégation ont déposé des fleurs près de la flamme éternelle et ont honoré la mémoire des victimes innocentes du Génocide arménien avec une minute de silence.


L'Ambassadeur nouvellement nommé de Pologne a visité le Mémorial et le Musée du Génocide arménien


08.02.2018

Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Pologne en Arménie, Pavel Sheplak, a visité le mémorial du génocide arménien, a posé une gerbe devant le Mémorial, puis les membres de la délégation ont déposé des fleurs près de la flamme éternelle et ont honoré la mémoire des victimes innocentes du Génocide arménien avec une minute de silence.

L'ambassadeur a été accueilli par le directeur par intérim du MIGA, Guévorg Vardanyan, qui a présenté l'histoire de la construction du mémorial et a expliqué la signification symbolique du monument.

La délégation polonaise a également visité le musée du Génocide arménien, la directrice adjointe du MIGA, Loussiné Abrahamyan a présenté aux invités les expositions du musée et a raconté l'histoire du Génocide arménien.

Le Président du Conseil national de la Confédération suisse a rendu hommage à la mémoire des victimes du Génocide arménien


06.02.2018

La délégation dirigée par le Président du Conseil national de la Confédération suisse Dominique de Buman, accompagnée par l’ambassadeur de Suisse en Arménie M. Lucas Gasser et le député de l’Assemblée nationale de la RA Shirak Torossyan a visité le mémorial du génocide arménien.

Les invités de Suisse ont été accueillis par le directeur par intérim du MIGA Guévorg Vardanian, qui a raconté l'histoire du bâtiment commémoratif et a expliqué la signification symbolique du monument.

Le Président du Conseil national de la Confédération suisse Dominique de Buman, a déposé une gerbe devant le Mémorial, ensuite les membres de la délégation ont mis des fleurs auprès de la flamme éternelle et ont honoré la mémoire des victimes innocentes avec une minute de silence.

Archive familiale exclusive au Musée-Institut du Génocide des Arméniens


30.01.2018

Grâce aux efforts du Musée-Institut du Génocide des Arméniens, l’archive familiale de la dynastie arménienne survivant le Génocide des Arméniens et vivant aux États-Unis a été transférée en Arménie et a été offerte au musée.

Susan Solakyan, résidant aux États-Unis a offert au Musée-Institut du Génocide des Arméniens l’histoire de sa grande famille: mémoires, documents, photographies. Elle était certainement sûre que ses reliques familiales étaient entre de bonnes mains, mais le but était de donner la chose la plus importante aux générations - la mémoire.

L'histoire centenaire de la famille Thomas et Esther Mkrtchyan, qui étaient d’originaire de Mezré ( province de Kharberd ), de la déportation de la patrie historique à la justification aux USA, est riche en informations historiques précises, ainsi qu'en manifestations les plus graves de la perte humaine.

L’atlas en anglais sur le Génocide des Arméniens a été publié


27.01.2018

L'atlas du Génocide des Arméniens en anglais a été publié par le laboratoire de géographie historique et de cartographie après Babken Harutyunyan. La recherche a été réalisée par le chef du laboratoire Vardan Mkhitaryan.

Dans ce volume, publié à l'aide du Musée-Institut du Génocide des Arméniens, sont présentées diverses questions liées au Génocide des Arméniens et aux événements historiques: guerre arméno-turque, massacres Hamidiens, massacres des Arméniens de l'est et victoires de Mai, massacres des Arméniens à Bakou, Génocide culturel, formation de la diaspora etc.

Atlas comprend également des contrats, des documents et des images. Parallèlement, on a présenté le rôle des Arméniens dans l'Empire ottoman et dans l'Empire russe. Dans la dernière partie de l'atlas, il y a aussi une référence à la reconnaissance internationale et à la condamnation du Génocide.

La cérémonie de la remise des prix de l’Exposition Internationale de la Jeunesse des Beaux-Arts de Lidice à MIGA


26.01.2018

Aujourd'hui, dans la salle des expositions temporaires du Musée-Institut du Génocide des Arméniens, a eu lieu la cérémonie de la remise des prix de la 45ème Exposition Internationale de la Jeunesse des Beaux-Arts de Lidice. L'événement a été organisé par l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République tchèque en Arménie M. Petr Mikyska, et qui a remis des prix.

Le directeur par intérim de l'MIGA Gevorg Vardanyan a prononcé un discours de bienvenue, il a souligné le rôle de tels événements dans la formation de la vision du monde des enfants et a souhaité aux enfants de tout le mondeplus jamais revoir la tragédie comme de Lidice et vivre en paix.

L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République tchèque en Arménie M. Petr Mikyska a exprimé sa gratitude au Musée-Institut du Génocide des Arméniens pour avoir soutenu l'événement. Le thème de l'exposition-concours du 2017 était Le voyage.


L’adjointe à la Maire de Paris a honoré la mémoire des victimes du génocide des Arméniens


25.01.2018

Pauline Véron, l’adjointe à la Maire de Paris, s’est rendue au Complexe commémoratif du Génocide des Arméniens lors de sa visite à Erevan. Elle a été accompagnée de l’adjoint au Maire d’Erevan, Aram Soukiassyan.

Le directeur par interim du MIGA, Guévorg Vardanyan, a présenté aux délégués l’histoire ainsi que le symbole du Mémorial du génocide des Arméniens.

L’adjointe à la Maire de Paris a déposé une gerbe auprès du Mémorial, ensuite les membres de la délégation ont mis des fleurs devant la flamme éternelle et ont honoré la mémoire des victimes innocentes avec une minute de silence.


Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2018


09.11.2017

Le Musée-Institut du Génocide Arménien annonce le lancement de la bourse d’études Lemkin pour l'année 2018. Le programme permettra aux étudiants étrangers qui se spécialisent dans le domaine de la génocidologie, de mener une recherche durant un mois dans les institutions scientifiques et dans les bibliothèques de l’Arménie.

Le siège principal de l'étude sera le Musée-Institut du Génocide Arménien, où le candidat gagnant aura l'occasion d'apprendre l'histoire de la question arménienne et celle du génocide des arméniens, de travailler avec le fond de recherche, la bibliothèque du MIGA, d'obtenir des conseils par des professionnels, de connaître les documents des institutions d'enseignement supérieur, des archives et de la Bibliothèque de la République de l’Arménie.







Nouvelles du site

11.01.2018 Rénovation du site

Follow us



Musée virtuel

Conférence Internationale

genocide
L'analyse comparative des génocides du 20ème siècle
Douzième conférence de l'Association
internationale des spécialistes du génocide
8-12 Juillet 2015, Erevan

Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2018

PROJET SPÉCIAL

100photo
CENT HISTOIRES DE PHOTO SUR LE GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS


EXPOSITIONS TEMPORAIRES

brand book
Expositions temporaires dédiées au Génocide arménien

Au cours de toute l’année de 2015, dans le cadre des événements dédiés au 100ème anniversaire du Génocide arménien, le MIGA prévoit d'organiser simultanément dans différents pays près de vingt expositions variées et multilingues, d’une nouveauté scientifique, ainsi que avec les technologies et les designs modernes.

Mémoire

remember
Grigor Mjrguyan, figure politique, commerçant. Il est né en 1863. Les Turcs l’appelaient Yaver Effendi. Il fut le président de l’Union Générale arménienne de bienfaisance. Il fut tué en 1918. Il fut une victime du Génocide des Arméniens.

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2018 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am