Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Notre mission
Le mot du directeur
Contacts
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Intellectuels
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
100 histoires de photo
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Événements
Délégations
Journal éléctronique
Actualités
Conférences
Liens
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Expositions ambulantes  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Le parc commémoratif
Journée de commémoration
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin
armin
armin




Documents turcs


Ordres officiels de Talaat Pacha relatifs aux massacres des armeniens, Mars 1915 - Janvier 1916

March 25th, 1915

To Djemal Bey, Delegate at Adana:

Le devoir de chacun est de contribuer par les meilleurs moyens possibles a la realisation du noble projet d'elimination des elements notoires qui constituent une barriere depuis des siecles pour le progres de l'empire sur la voie de la civilisation.

Par consequent, nous devons porter l'entiere responsabilite de ce projet, nous y devouer quoi qu'il arrive, en gardant toujours a l'esprit le sacrifice fait par le gouvernement en entrant dans la guerre mondiale. Nous devons travailler afin que les moyens utilises nous menent a l'objectif souhaite.

Dans notre depeche du 18 fevrier, nous annoncions la decision du Djemiet de deraciner et d'annihiler les differentes forces qui depuis des siecles constituent une entrave; dans cette optique, il est necessaire d'employer des methodes tres sanglantes. Certainement, la consideration de ces methodes nous a horrifies, mais le Djemiet n'a vu aucune autre facon d'assurer la stabilite de son travail.

Ali Riza [Note: le delegue du comite a Alep] nous a vivement critique et nous incite a etre clements; une telle simplicite n'est ni plus ni moins que de la stupidite. Nous trouverons un endroit pour tous ceux qui ne veulent pas cooperer avec nous, un endroit ou l'on tordra leurs petites cordes sensibles.

Une fois de plus, permettez-moi de vous rappeler la question de la proprete. C'est tres important. Veuillez a sa bonne application; examinez toujours les comptes et l'execution des procedures.

LE DJEMIET



3 Septembre 1915

A l'attention de la Prefecture d'Alep:

Nous vous conseillons aussi d'inclure les femmes et les enfants aux ordres qui ont ete donnes precedemment pour les hommes des personnes indiquees. Selectionnez des employes de confiance pour ces taches.

Ministre de l'Interieur, TALAAT.



16 Septembre

A l'attention de la Prefecture d'Alep:

Vous avez deja ete informe que le gouvernement, par ordre du Djemiet, a decide de detruire completement tous les individus indiques [Armeniens] vivant en Turquie.

Tous ceux qui s'opposent a cette decision et a ces ordres ne peuvent faire parti du personnel officiel de l'empire.

Il faut mettre un terme a leur existence, aussi tragiques que puissent etre les moyens employes; il ne faut pas prendre en consideration l'age, le sexe, ou quelque scrupule consciencieux.

Ministre de l'Interieur, TALAAT.



18 Novembre 1915

A l'attention de la Prefecture d'Alep:

Il semblerait, d'apres les interventions effectuees recemment par l'ambassadeur des Etats-Unis [Note: M. Morgenthau] a Constantinople au nom de son gouvernement, que les consuls americains aient obtenu des informations par quelque moyen secret. Ils restent sceptiques, malgre notre assurance que les deportations se derouleront dans le confort et la securite.

Veillez a ce que tout evenement qui puisse attirer l'attention ne se deroule pas a proximite de ceux qui se deroulent dans les villes ou dans d'autres centres. Compte tenu de notre politique actuelle, le plus important est que les etrangers qui se trouvent dans ces zones soient convaincus que l'expulsion des armeniens n'est en realite qu'une deportation.

Par consequent, il est necessaire d'entretenir un semblant de relations cordiales pour quelques temps, avant de reprendre les mesures habituelles dans les endroits adequats.

Toute personne qui aurait donne des informations aux opposants devra etre arretee et remise aux autorites militaires pour etre jugee a la cour martiale. Cet ordre est juge tres important.

TALAAT.



11 Decembre 1915

A l'attention de la Prefecture d'Alep:

Nous avons ete informes que des correspondants de journaux armeniens sont entres en possession de photographies et de lettres qui decrivent des evenements tragiques, et qu'ils les ont remises au Consul americain a Alep.

De tels individus dangereux doivent etre arretes et supprimes. Ministre de l'Interieur, TALAAT.



29 Decembre 1915

A l'attention de la Prefecture d'Alep:

Nous avons ete informes que des officiers etrangers trouvent le long des routes les cadavres des personnes indiquees et qu'ils les photographient.

Faites enterrer ces cadavres immediatement et ne permettez pas qu'on puisse les trouver pres des routes.

Cet ordre est juge tres important.

Ministre de l'Interieur,

TALAAT.



15 Janvier 1916

A l'attention du gouvernement d'Alep:

Nous avons appris que certains orphelinats ouverts recemment acceptent aussi les enfants des armeniens.

Que cela soit fait par ignorance ou par mepris de notre but reel, le gouvernement percevra la protection de tels enfants ou tout effort pour prolonger leurs vies comme un acte diametralement oppose a notre but, vu que nous considerons la survie de ces enfants comme nuisible.

Je recommande aux orphelinats de ne pas accepter de tels enfants, et aucune tentative d'etablir pour eux des orphelinats speciaux ne doit etre prise.

Ministre de l'Interieur,

TALAAT.



(Non date.)

Du Ministre de l'Interieur a l'attention du gouverneur d'Alep:

Seuls les orphelins qui ne peuvent pas se rappeler les horreurs dont leurs parents ont ete victimes doivent etre collectes et gardes.

Expediez ceux qui restent avec les caravanes.

Ministre de l'Interieur,

TALAAT.


Source: Source Records of the Great War, Vol. III, ed. Charles F. Horne, National Alumni 1923


Follow us



DONATE

DonateforAGMI
TO KEEP THE MEMORY OF THE ARMENIAN GENOCIDE ALIVE

Special Projects Implemented by the Armenian Genocide Museum-Institute Foundation

Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2019

TOUMANIAN 150

100photo

TRANSFÈRE TA MÉMOIRE

100photo
Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2018 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am