Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Notre mission
Le mot du directeur
Contacts
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Intellectuels
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
100 histoires de photo
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Événements
Délégations
Journal éléctronique
Actualités
Conférences
Liens
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Expositions ambulantes  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Le parc commémoratif
Journée de commémoration
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin
armin
armin




Actualités

ISMAIL HAKI BEY, ARRÊTÉ PAR DES SOLDATS DE L’ARMÉE BRITANNIQUE

04.04.2019


Sur la photo figure Ismail Haky Bey, le colonel de l'armée ottomane, qui a été arrêté le 7 mars 1919, par des soldats écossais de l'armée britannique

La photo a été prise à la gare Afion-Garahissar par le photographe officiel du directeur exécutif du comité américain de secours pour le Proche-Orient James Barton, arrivé dans la ville le même jour.



Le colonel de l'armée ottomane et le président de la commission de conscription Haki Bey (1883-1923), étant l’un des exécuteurs directs des massacres arméniens, a participé à la déportation et au pogrom d'environ 40 000 Arméniens.

Par le décret du Haki bey nommé ‘’protecteur’’ des Arméniens par le gouvernement des Jeunes Turcs, 40 000 Arméniens ont été déportés et exilés loin dans le désert Der-Ez-Zor, où presque tout le monde est mort de faim et des maladies.

Par son ordre, un autre crime horrible a été commis : les Turcs ont rempli un wagon de 300 enfants arméniens de l'orphelinat et les ont brûlés.

Le 7 mars 1919, un groupe d'Arméniens rescapés de la déportation et des massacres ont remarqué et ont reconnu à la gare Afion-Garahissar le criminel, qui s’était déclaré "dieu des Arméniens". Certains d'entre eux ont couru et ont saisi leur bourreau. Haki Bey a été arrêté par les soldats de l'armée britannique.

"Cette bête s’était déclarée dieu des Arméniens à Der-Ez-Zor et a brûlé au pétrole dix-huit wagons remplis d’orphelins arméniens, se faisant un plaisir."

Quotidien "Bataille"
11 juin 1919


Source de la photo : collection du Musée de Génocide des Arméniens



Follow us



Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2019

TOUMANIAN 150

100photo

TRANSFÈRE TA MÉMOIRE

100photo
Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2018 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am