Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Notre mission
Le mot du directeur
Contacts
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Intellectuels
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
100 histoires de photo
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Événements
Délégations
Journal éléctronique
Actualités
Conférences
Liens
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Expositions ambulantes  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Le parc commémoratif
Journée de commémoration
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin
armin
armin




Actualités

HAROUTIOUN MAROUTIAN: "LE MIGA EST UNE INSTITUTION DE MÉMOIRE ET DE PROPAGANDE SCIENTIFIQUE, ÉDUCATIVE, CULTURELLE; ON VA TRAVAILLER DANS TOUTES LES DIRECTIONS"



Aujourd'hui s’est tenue la conférence de presse de Haroutioun Maroutian, directeur de la Fondation "Musée-Institut de Génocide des Arméniens", au club de presse "Tesaket", au cours de laquelle il a résumé les activités du MIGA durant sa fonction.

Le Musée de Génocide arménien a poursuivi sa mission principale ; des délégations ont été reçues, le musée a accueilli environ 100 000 visiteurs, dont 79.235 étrangers, dont 316 Turcs et citoyens de la République de Turquie.

En 2018-19 les travaux de recherche scientifique se sont poursuivis. Le MIGA a obtenu des livres et des albums incunables, des photographies, des cartes postales, des timbres, des mémoires manuscrites, des documents personnels et des données biographiques sur les survivants du génocide, ainsi que des vidéos. Des centaines de livres et d'albums (incunables et de nouvelle édition), de périodiques incunables et nouveaux, de photographies et de négatives, ainsi que d'autres documents liés au génocide arménien ont été obtenus.

M. Maroutian a indiqué que son objectif crucial est de réglementer le travail du musée-institut dans cinq directions principales: scientifique, éducative, culturelle, de la mémoire, de la propagande, puis de leur donner un nouvel élan.

"Des modifications structurelles ont été faites, les fonctions des départements ont été définies, de nouveaux départements ont été formés. Le musée compte actuellement trois départements de recherche: Étude des mémorandums, des dossiers et de la presse, Documentation et collecte de données des victimes du génocide, Département des génocides comparatives, qui comprend le projet d’étude des massacres des Arméniens dans la Transcaucasie ", a souligné M. Maroutian.

Il y a aussi d'autres départements au MIGA.

Un numéro de 2018 du "Périodique du génocide" a été publié à la fin de l'année dernière, un autre dans les semaines suivantes. Deux autres numéros en arménien, au moins un en anglais seront publiés au cours de l’année. Les comités de rédaction des revues ont été modifiés et renouvelés, les revues ont été adaptées aux critères internationaux, des travaux sont en cours pour accroître la disponibilité des revues.

"Grâce à une optimisation partielle, nous avons embauché quatre nouveaux employés, chacun avec un appointements de 0,5. Le cadre des responsabilités des chercheurs a été clarifié et réglementé, et nous allons en sorte essayer de poursuivre sa réalisation", a déclaré M. Maroutian, répondant à la question de l'engagement de nouveaux employés. Le MIGA a pris part active aux travaux d’organisation et de tenue des sommets républicains ou internationaux, en particulier du troisième Forum mondial contre le crime de génocide et du XVIIe Sommet de la Francophonie à Erevan.

"Il est important de tenir au moins une conférence internationale par an. Par exemple, en cas d'organisation réussie de problèmes financiers en automne, la conférence internationale "L’affaire du salut des Arméniens au Proche-Orient en 1915-1923 " se tiendra", a dit M. Maroutian. "L'année prochaine, on prévoit également d'organiser une conférence internationale sur " La déportation forcée des enfants en tant qu'acte génocidaire à l’exemple des Génocide des Arméniens, de l’Holocauste et du génocide des autochtones" avec le "Musée canadien des droits de l’homme". Nous négocions actuellement avec l'Institut polonais Pilek en tant que partenaire tiers. "

Le MIGA a entrepris trois projets de grande envergure.

• une base de données électronique sur les victimes et les survivants du génocide arménien,

• un enregistrement vidéo des survivants du génocide arménien,

• base de mémoires sur le génocide arménien.

L’une des activités actuelles du MIGA consiste en une série de séminaires méthodologiques. Sept conférences et discussions ont déjà eu lieu et la huitième se déroulera dans les prochains jours.

Dans le cadre de la coopération scientifique internationale, des accords ont été signés et seront signés avec des organisations arméniennes et étrangères. "Il existe une communication active avec l'Institut d'informatique et d'automatisation et nous signerons bientôt un traité de coopération, l’autre sera l’accord signé vendredi avec le musée de l’usine Ararat Brandy", a noté le directeur.

Parmi ces partenaires étrangers, le MIGA a signé un protocole d’entente avec le Musée canadien des droits de la personne et a négocié avec la fondation Shoah de l’Université de Californie du Sud, à Potsdam avec Lepsius House. Des négociations sont également menées avec d’autres organisations de renommée internationale ; à la fin de mai sera un résultat tangible, qui sera supplémentairement annoncé.

À l’encontre du 24 avril l’exposition temporaire "Les témoins du génocide arménien, âgés de 150 ans, maître Komitas et Hovhannès Toumanian " sera inaugurée.

"Dans le hall de la salle de conférence, nous créons une petite galerie où les toiles de Jansem seront de nouveau exposées", a rajouté Maroutian. À la fin d’août une exposition temporaire sera inaugurée au MIGA, consacrée à la vie des prisonniers de guerre arméniens de la Première Guerre mondiale dans les camps de concentration autrichiens.

"La série expérimentale du Programme éducatif a été lancée au MIGA il y a un mois et demie et sera lancée à une plus grande échelle dans les prochains jours. Nous avons également demandé une subvention. Dans le cadre du projet, il est prévu de visiter le musée avec les élèves, après avoir regardé l’exposition, de consolider leurs connaissances, de faire des conférences sur certains sujets et d’en débattre. En cas d’opportunité, des formations pour les élèves et les enseignants sont également envisagées, et pendant les mois d’été avec les Arméniens de la diaspora ", a déclaré M. Maroutian.

Peu à peu, les travaux des archives sont également réglementées et des travaux sont également menés pour renouveler le site Web du Musée-Institut.

"L'année suivante marque le 25e anniversaire du Musée-Institut. Nous ferons une série de propositions, à partager avec le Ministère ", a déclaré M. Maroutian.

La question du parc Tsitsernakaberd est toujours actuelle: pour soigner environ un territoire de 100 hectares il faut une approche conceptuelle, ainsi que la participation des bienfaiteurs à ces questions et à d’autres.



Follow us



DONATE

DonateforAGMI
TO KEEP THE MEMORY OF THE ARMENIAN GENOCIDE ALIVE

Special Projects Implemented by the Armenian Genocide Museum-Institute Foundation

Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2019

TOUMANIAN 150

100photo

TRANSFÈRE TA MÉMOIRE

100photo
Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2018 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am