Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Notre mission
Le mot du directeur
Contacts
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Intellectuels
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
100 histoires de photo
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Événements
Délégations
Journal éléctronique
Actualités
Conférences
Liens
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Expositions ambulantes  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Le parc commémoratif
Journée de commémoration
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin
armin
armin




Actualités

"L’UN DES MILLIONS"; PRÉSENTATION DES MÉMOIRES D’UN ADOLESCENT RESCAPÉ DU GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS, AU MUSÉE DU GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS



Le 22 mai de l’année en cours, à la salle de conférences de la fondation "Musée-institut du Génocide des Arméniens", s’est tenue la présentation du livre "L’un des millions ; les mémoires d’un adolescent de Zeïtoun". Le livre a été imprimé par l’hebdomadaire "Zartonk", rédigé par le Dr. Andranik Daguéssian. C’est le premier livre de la série de volumes "Zartonk".

À l’événement, le directeur du MIGA a prononcé le discours de bienvenue, a souligné dans son discours la publication des mémoires pareilles, a présenté l’histoire de la publication du livre et a exprimé l’espoir qu’à grâce à la coopération des collègues libanais il sera possible d’imprimer des mémoires de grande valeur historiographique inédites qui sont conservées dans la collection d’archives du MIGA.

"Chaque mémoire contient des secrets soit pour les lecteurs, soit pour les chercheurs. Chaque mémoire rapporte une chose nouvelle et ajoute une pièce à l’histoire du Génocide des Arméniens. Quoique qu’on étudie depuis longtemps cette histoire, on voit qu’il y a des pages qui sont ne sont pas encore découvertes, et la plupart des ces pages ne sont pas dans les archives, mais elles sont dans les mémoires des gens. Des gens qui ont vu le génocide, l’ont senti sur leur peau et ont décidé un jour de livrer tout ça au papier",- a noté le directeur de la fondation "Musée-institut du Génocide des Arméniens", Haroutioun Maroutian.

À la présentation du livre, Sévak Hakobian, le rédacteur de l’hebdomadaire "Zartonk", a aussi intervenu et a remercié au Musée-institut du Génocide des Arméniens pour avoir organisé l’événement et avoir soutenu leur équipe. Mr Hakobian a aussi remis aux archives du MIGA l’exemple exclusif de l’original des mémoires manuscrites "L’un des millions", composé de trois cahiers, écrits à la main d’un adolescent rescapé du génocide. Le rédacteur du Zartonk a aussi honoré l’un des lecteurs les plus âgés du journal, lui remettant une dalle préparée d’une copie du 1er numéro de l’hebdomadaire.

"Le nom du héros du livre, Haroutioun Galatchian, n’a été entendu par personne avant quelques mois. Il est né à Zeïtoun, a été témoin du Génocide des Arméniens et est décédé plus tard au Brésil. Il n’est probablement connu de personne sauf seulement de son entourage immédiat, mais grâce au livre, il est devenu célèbre pour nos milliers de lecteurs. C’est l’objet secret de la série de volumes Zartonk ", a souligné Sevak Hakobian.

Le Dr. Mihran Minassian, philologue, chercheur au Musée-institut du Génocide des Arméniens et responsable du Département des Mémorandums, des dossiers et de la presse du Génocide des Arméniens, était l'intervenant principal. Appréciant hautement la publication du livre "L’un des millions" et les travaux de rédaction, ce dernier a traité la nécessité de publier les mémoires des survivants du génocide des Arméniens. "Ces mémoires, même écrites en résumé, sont importantes pour l’étude de l’histoire du Génocide des Arménien. Dans chaque mémoire, il est possible de rencontrer à première vue une information insignifiante: nom, date, cas, qui serait recherché par le chercheur pendant de nombreuses années. De plus, chaque mémoire comporte de nombreuses couches qui sont également importantes pour l'historien, l'écrivain, le psychologue, le sociologue, l'ethnographe et l'économiste.

À l'heure actuelle, on compte environ 1 000 volumes de mémoires imprimés dans différentes bibliothèques du monde, et il est difficile de parler des mémoires inédites conservées dans différentes archives et collections privées, car chaque jour de nouveaux manuscrits apparaissent et sont remis au musée par des familles.

Je pense tout d’abord qu’il est possible de rédiger une annotation avec des questionnaires à partir des mémoires inédites, ce qui sera un grand soutien pour le chercheur qui comprendra où et quoi rechercher.

Le Musée-institut du Génocide des Arméniens travaille actuellement sur des manuscrits inédits, qui seront publiés avec une annotation correspondante. Ces manuscrits seront publiés dans une série spéciale. "









Follow us



DONATE

DonateforAGMI
TO KEEP THE MEMORY OF THE ARMENIAN GENOCIDE ALIVE

Special Projects Implemented by the Armenian Genocide Museum-Institute Foundation

Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2019

TOUMANIAN 150

100photo

TRANSFÈRE TA MÉMOIRE

100photo
Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2018 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am