Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Notre mission
Le mot du directeur
Contacts
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Intellectuels
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
100 histoires de photo
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Événements
Délégations
Journal éléctronique
Actualités
Conférences
Liens
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Expositions ambulantes  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Le parc commémoratif
Journée de commémoration
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin
armin
armin




Actualités

SIGNATURE DU TRAITÉ DE COOPÉRATION TRILATÉRAL ; AMPLE "EXPORTATION" DU SUJET DE GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS DANS L’ENVIRONNEMENT MUSÉAL DE FRANCE



Aujourd’hui, le 29 mai, à la fondation "Musée-institut du Génocide des Arméniens" s’est tenu l’événement de la signature tu traité de coopération trilatéral en la personne du Musée-institut du Génocide des Arméniens, de la fondation du Camp des Milles et le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

La délégation française menée par Mme Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, présidente de la Métropole Aix Marseille Provence, a visité le Mémorial du génocide des Arméniens tôt le matin. La délégation était accompagnée du vice-ministre de l’Éducation et des Sciences de RA, Gricha Tamrazian, de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de France en Arménie, Jonathan Lacôte, et du directeur de la fondation "Musée-institut du Génocide des Arméniens", Haroutioun Maroutian.

La délégation française comprenait le directeur de la Fondation Camp des Milles, Cyprien Fonvielle, des politiciens français, des hommes d’État, des journalistes, des représentants d'entreprises, des membres de la communauté franco-arménienne, des élèves de l'école française d'Erevan, etc.

Las invités ont d’abord été dans le parc de l’immortalité, en compagnie de Mme Vassal, où celle-ci a arrosé l’arbre qu’elle avait planté en 2016, ensuite ils ont visité le Mémorial du Génocide des Arméniens, ont déposé des fleurs près de la flamme éternelle et ont honoré la mémoire des victimes innocentes avec une minute de silence. Une gerbe de fleurs a été déposée au mémorial au nom de la délégation française.

Le vice-ministre de l'Éducation et des Sciences, Gricha Tamrazian, Haroutioun Maroutian et Martine Vassal ont fait la connaissance des élèves de l'école française et les ont remerciés de leur participation et se sont faits photographier sur la vue du mont Ararat.

Ensuite, à la salle de conférence du MIGA s’est tenu l’événement de la signature du traité. Le directeur du MIGA a prononcé le discours de bienvenue, ensuite la présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Mme Martine Vassal, et le directeur de la fondation Camp des Milles, Cyprien Fonvielle ont intervenu. Les parties ont souligné l’importance de l’événement et la signature du traité de coopération, ont examiné les missions principales et les points de coopération qui se croisent : muséologie et mise en œuvre des expositions, éducation et cours de perfectionnement, recherche. Selon le traité, au cours de deux ans, le transfert des expositions et le recrutement des expositions devraient avoir lieu entre les parties. La fondation du musée du Camp des Milles sera recrutée des matériaux sur le Génocide des Arméniens ; Nous attachons une grande importance à cet accord de coopération. C’est l’une des rares choses dans la mesure où il est possible d’élargir la section consacrée au génocide des Arméniens dans l’exposition permanente du musée sur la base du camp de concentration. La question de l’intérêt actuel qu’est la résistance pendant les années du génocide, le génocide culturel et les enfants des années du génocid, n’est pas moins importante. Fait important, les méthodes interactives de transfert d’informations sont également mises en évidence, ce qui suggère également des modalités de coopération. Dans la région marseillaise vivent environ 100 000 Arméniens, dont la plupart sont des descendants des survivants du génocide. On envisage de fournir des informations sur les "biographies" de cette partie de l'Arménité, qui est également nécessaire pour que le MIGA mette en œuvre un programme à long terme de "base de données informatique des victimes et des survivants du Génocide des Arméniens". L'accord comprend un segment éducatif impliquant des lycéens. Il fonctionnera pendant deux ans, mais nous espérons pouvoir, à l'avenir, prolonger le contrat et trouver de nouveaux moyens de coopération, a dit le directeur de la fondation "Musée-institut du Génocide des Arméniens", Haroutioun Maroutian. Mme Vassal a remercié le directorat du MIGA, en la personne du directeur Haroutioun Maroutian, d’avoir organisé l’événement et d’y avoir attaché une importance. M. Maroutian a remis aux invités des souvenirs représentant des scènes de salut de Moussa Dagh, qui constituent la base de l'histoire et de l'amitié franco-arménienne, publiés le 24 avril, du papier fait à la main à base de fleurs, des publications du MIGA, ainsi que d'autres volumes liés au Génocide des Arméniens et à l'histoire générale.

La partie française a remis à son tour des souvenirs au Monsieur Maroutian.

Après l’événement de la signature, les invités ont visité le Musée du Génocide des Arméniens, ont pris connaissance tant de l’exposition permanente que de l’exposition temporaire. À la fin de la visite Monsieur Fonvielle a rédigé un message dans le Livre d’or des dignitaires du musée.








Follow us



DONATE

DonateforAGMI
TO KEEP THE MEMORY OF THE ARMENIAN GENOCIDE ALIVE

Special Projects Implemented by the Armenian Genocide Museum-Institute Foundation

Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2019

TOUMANIAN 150

100photo

TRANSFÈRE TA MÉMOIRE

100photo
Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2018 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am