Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Délégations
Plan du site
Remarques
Contacts
Liens
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Notre mission
Le mot du directeur
Articles de presse
Journal éléctronique
Interviews
Actualités
Conférences
L’année du livre  
Bourse d’études Lemkin  
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Photos du complexe
Journée de commémoration
Amis de la Fondation MIGA
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
National Academy of Sciences of Armenia
Public Radio of Armenia
Armenian News Agency
ARMEDIA  Information, Analytical Agency
Inhomage
armin
armin
armin
armin
armin
1000000lives




Histoires de rescapés

« Le colonel turc a invité tous les Arméniens qui avaient trouvé asile chez les Perses, de venir et de recevoir des subventions, parce que le gouvernement avait ordonné aux « rayas » (ressortissants, esclaves) de gagner leur vie. »
Les témoignages de Guevorg Mkrtchyan
8 août 1916, Eremja


Guevorg Mkrtchyan raconte qu’il avait 500 maisons arméniennes au village Hatavan, mais il en était resté 40 familles avec les vieillards et les enfants. Les familles ou des individus des villages voisins étaient aussi venus dans le village-là. Le colonel turc avait invité tous les Arméniens installés chez les Perses de venir et de recevoir des subventions, parce que le gouvernement avait ordonné aux « rayas » (ressortissants, esclaves) de gagner leur vie.



mkrtchian
L’auteur est Guevorg Mkrtchyan du village Hatavan (région de Salmast), aujourd’hui il habite à l’Ancien Nakhijevan, dans le village Earmja.

« Le 21 décembre 1914, après la retraite des troupes russes, le village arménien Hatavan qui avait 500 maisons arméniennes, avait 40 familles avec les vieillards et les enfants. Les familles ou des individus des villages voisins sont venus aussi dans ce village. Le colonel turc a invité tous les Arméniens qui avaient trouvé asile chez les Perses, de venir et de recevoir des subventions, parce que le gouvernement avait ordonné aux « rayas » (ressortissants, esclaves) de gagner leur vie.

Après avoir les rassemblé, il a ordonné de les massacrer groupe à groupe. L’armée régulière et le bande des Kurdes massacrait, torturait, démembrait le peuple groupe à groupe, avec les haches ou avec les armes.

Ensuite, ils pillaient les biens. Il y avait des Arméniens kidnappés mais on ne sait pas leur nombre.

En 1915, Père Mguerdich est allé à Hatavan et a vu qu’au sud-est du village, les cadavres étaient mis dans une fosse de 15 verges de largeur et de 30 verges de longueur. Nos villageois y vont encore, les militaires russes font rassembler les cadavres parsemés de tous les côtés, et enterrer en ligne. Ensuite, ils versaient un peu de terre sur les cadavres puis mettaient des nouveaux cadavres jusqu’à la fin.

Les Arméniens de Hatavan qui ne se sont pas rapatriés, se sont installés à Tbilissi, les autres sont allés dans les différentes régions du Caucase.

Il n’y avait pas des massacres au village Mahlazan de Khoy (20 maisons arméniennes), au village Cheytanava de Salmast (18 maisons arméniennes), au village Kalachan de Salmast (20 maisons arméniennes). Ils se sont retirés en avance, mais leurs biens ont été pillés par les Kurdes.

L’auteur est inculte.

Hambardzoum Galoustyan a écrit le témoignage.




Follow us



Musée virtuel

Conférence Internationale

genocide
L'analyse comparative des génocides du 20ème siècle
Douzième conférence de l'Association
internationale des spécialistes du génocide
8-12 Juillet 2015, Erevan

Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2018

PROJET SPÉCIAL

100photo
CENT HISTOIRES DE PHOTO SUR LE GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS


EXPOSITIONS TEMPORAIRES

brand book
Expositions temporaires dédiées au Génocide arménien

Au cours de toute l’année de 2015, dans le cadre des événements dédiés au 100ème anniversaire du Génocide arménien, le MIGA prévoit d'organiser simultanément dans différents pays près de vingt expositions variées et multilingues, d’une nouveauté scientifique, ainsi que avec les technologies et les designs modernes.

Mémoire

remember
Grigor Mjrguyan, figure politique, commerçant. Il est né en 1863. Les Turcs l’appelaient Yaver Effendi. Il fut le président de l’Union Générale arménienne de bienfaisance. Il fut tué en 1918. Il fut une victime du Génocide des Arméniens.

RA, Armenie Erevan 0028
Complexe Commemoratif de Tsitsernakaberd
Tel.: (374 10) 39 09 81
Fax: (374 10) 39 10 41
    2007-2016 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am