Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Délégations
Plan du site
Remarques
Contacts
Liens
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Notre mission
Le mot du directeur
Articles de presse
Journal éléctronique
Interviews
Actualités
Conférences
L’année du livre  
Bourse d’études Lemkin  
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Photos du complexe
Journée de commémoration
Amis de la Fondation MIGA
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
National Academy of Sciences of Armenia
Public Radio of Armenia
Armenian News Agency
ARMEDIA  Information, Analytical Agency
Inhomage
armin
armin
armin
armin
armin
1000000lives




Histoires de rescapés

Les témoignages de Hakob Khorozyants
Le 10 août 1916, Karakhan-Beglou


Hakob Khorozyants, né à Van, fut un maître au village Hatavan de Salmast. Il a raconté qu’au début du décembre 1914 les Kurdes et les Turcs avaient attaqué les villages arméniens et avaient brûlé les bottes de foin. Les villageois avaient résisté et avaient obligé aux Turcs de s’enfuir. Mais entre le 20 et le 24 décembre, après la retraite des troupes russes, les Arméniens de tous les villages se sont réfugiés vers le Caucase.



khorozianc
« Au début du décembre 1914, les Turcs, à la tête du chef tribu Amerkhan de la région Soma, Jhangit, ont attaqué les villages arméniens Mahlam et Sarna et ont brûlé les bottes de foin, mais en affrontant les résistances, ils se sont enfuis.

Le 18 décembre, quand les Russes se sont retirés des frontières turques, le peuple s’est réfugié avec eux au Caucase. Ils ont laissé des biens meubles de 20 millions de roubles et même plus, comme des vaches, des bœufs, des chevaux, des buffles etc.

Le peuple de tous les villages s’est réfugié entre le 20 et le 24 décembre. Les Arméniens d’Akhbak se sont retirés avec les Russes, sont venus à Salmast, et avec les habitants de Salmast ils sont allés au Caucase. Certains sont restés à Salmast avec les indigènes.

Près de 700 personnes parmi eux, en générale les hommes, ont été massacrés, torturés, les cous de certains ont été sciés devant la porte, certains ont été fusillés, certains démembrés et torturés, certains ont été enterrés vif dans les jardins devant les murs. Les massacres ont eu lieu par l’ordre du bey turc Khalil. Les Kurdes de Jhangir et de Timour de la région Soma se sont rejoints à l’armée et ont pillé tous les biens.

Les Turcs indigènes ont caché les femmes et les enfants dans une maison ou ils les ont pillés, déshonorés puis quitté après l’arrivée des troupes russes. Ensuite, ils sont partis pour Caucase. Une partie du peuple de cette région a été rapatrié. Beaucoup d’entre eux ont retrouvé les voleurs et leurs biens mais ils ont pu faire rendre peu de chose. Les autres se sont installés en générale à Erevan, à Tbilissi, à Nor Nakhidjevan et aux provinces internes russes.

Dans les villages Saramerik, Vardan, Kotchamich, Kalachan, Drichk, personne n’y est resté, à Cheytanava uniquement une personne est restée mais elle a été tuée. Ces villages n’ont pas vu des massacres, le peuple s’est réfugié et il y avait des victimes sur la route à cause des privations, des épidémies. L’histoire a été écrite par Hambardzoum Galoustyan.






Follow us



Musée virtuel

Conférence Internationale

genocide
L'analyse comparative des génocides du 20ème siècle
Douzième conférence de l'Association
internationale des spécialistes du génocide
8-12 Juillet 2015, Erevan

Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2018

PROJET SPÉCIAL

100photo
CENT HISTOIRES DE PHOTO SUR LE GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS


EXPOSITIONS TEMPORAIRES

brand book
Expositions temporaires dédiées au Génocide arménien

Au cours de toute l’année de 2015, dans le cadre des événements dédiés au 100ème anniversaire du Génocide arménien, le MIGA prévoit d'organiser simultanément dans différents pays près de vingt expositions variées et multilingues, d’une nouveauté scientifique, ainsi que avec les technologies et les designs modernes.

Mémoire

remember
Grigor Mjrguyan, figure politique, commerçant. Il est né en 1863. Les Turcs l’appelaient Yaver Effendi. Il fut le président de l’Union Générale arménienne de bienfaisance. Il fut tué en 1918. Il fut une victime du Génocide des Arméniens.

RA, Armenie Erevan 0028
Complexe Commemoratif de Tsitsernakaberd
Tel.: (374 10) 39 09 81
Fax: (374 10) 39 10 41
    2007-2016 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am