Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Notre mission
Le mot du directeur
Contacts
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Intellectuels
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
100 histoires de photo
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Événements
Délégations
Journal éléctronique
Actualités
Conférences
Liens
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Expositions ambulantes  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Le parc commémoratif
Journée de commémoration
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin
armin
armin




Actualités

PRÉSENTATION DU LIVRE ''LES PÉCHÉS DES PÈRES '' À LA FONDATION MIGA



Aujourd'hui dans la salle de conférences une rencontre-discussion a eu lieu avec Siobhan Nash Marshall, auteur du livre ''Les péchés des pères : la négation turque et le Génocide arménien'', professeur au collège Manhattanville de New York.

Le directeur de la fondation MIGA a prononcé un discours de bienvenue.

Antonia Arslan, auteur du bestseller ''Le Mas des Alouettes'', professeur à l'Université Padova également l'auteur de la préface du livre ''Les péchés des pères'' était présente à la rencontre: ''Dans toute la narration du livre le lecteur est témoin ''d'un piège inéluctable'' qui est en train de se créer et qui lie les parties de la mort''.

Siobhan Nash Marshall est l'une des premières qui essaie de prouver dans son livre que le génocide des Arméniens et d'autres peuples réalisé par les Jeunes Turcs et sa négation par la République de la Turquie ne sont pas des différents actes: la négation est la suite du génocide. Le livre est plein de données documentaires tirées de la presse périodique et des matériaux d'archive récemment découverts. Siobhan Nash Marshal écrit dans son livre: '' Aujourd'hui on entend beaucoup parler de la post-vérité. Les journalistes et les intellectuels la qualifient comme un phénomène bouleversant, qui est né des campagnes électorales récemment organisées. Ils considèrent les annonces politiques modernes comme des post-vérités affreuses. Rien n'est si trompeur. ''L'ingénierie historique'' n'est pas un nouveau phénomène. C'est le jumeau intellectuel de ''l'ingénierie sociale'' et a commencé à se répandre à grande échelle à partir de l'aube du monde moderne. C'est l'un des prémisses, des méthodes et des aspirations de la philosophie moderne.

Ce livre est la première partie de la trilogie ''La Trahison de la Philosophie'' qui concerne les origines du phénomène ''post-vérité''… L'exemple moderne la plus réussie est le projet de l'ingénierie historique et sociale: le Génocide des Arméniens. Cela comprend en même temps ''l'ingénierie historique''- sa politique officielle de la négation du génocide - et le grand projet de l'ingénierie sociale et territorial qui ont abouti au massacre de la première nation chrétienne: les Arméniens.'' Une discussion active a eu lieu: on a fait des commentaires et ont échangé des idées.

À la fin de l'évènement l'un des bons amis de Siobhan Nash Marshal Hakop Khalatyan a joué du kemenche présentant le music de Komitas.



Follow us



Bourse d’études Lemkin

Lemkin
Le MIGA annonce la bourse d’études Lemkin 2019

TOUMANIAN 150

100photo

TRANSFÈRE TA MÉMOIRE

100photo
Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2018 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am