Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Notre mission
Le mot du directeur
Contacts
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Intellectuels
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
100 histoires de photo
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Événements
Délégations
Journal éléctronique
Actualités
Conférences
Liens
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Expositions ambulantes  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Le parc commémoratif
Journée de commémoration
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin
armin
armin




Exposition permanente



Le 21 avril 2015 s’est tenue l’inauguration officielle et solennelle de la nouvelle exposition du Musée de Génocide arménien.

Sous la direction du président de la RA, Serge Sarkissian, le Musée de génocide arménien reconstruit a rouvert ses portes avec une nouvelle exposition exclusive. Le directeur du Musée-institut de génocide arménien, Haïk Démoïan, a salué le président de la RA, les mécénats du musée, les hôtes dignitaires et les autres invités. Dans son discours, le directeur du MIGA a exprimé sa profonde gratitude au président de la République d’Arménie Serge Sarkissian, les bienfaiteurs du musée, le président fondateur de la fondation caritative ‘’ Pyunik ‘’, Gabriel Tchemberdjian, le membre du conseil d'administration de Spartak, Djévan Chaloïants, l’ex directeur général du combinat de cuivre et de molybdène Zangezour CJ Maxim Hakobian, le fondateur de la société ‘’Lioudigue’’ Armèn Chahazizian, le directeur exécutif de VivaCell-MTS, Ralph Yirikian, Tigran Kaladjian, le conseiller du président arménien Félix Piroumian, ainsi que tout le personnel du Musée-institut de génocide arménien.

Haïk Démoïan a ensuite présenté la nouvelle exposition du musée aux invités. On avait aussi préparé une surprise pour les invités : trois invités, arrivés à l'invitation spéciale de l'Institut, ont offert des objets exclusifs au musée. Katerina Yamadan a offert une bouteille en verre remplie de riz, dans la mesure de l’aliment quotidien pour les enfants de l’un des orphelinats du Proche-Orient, à cause de l’insuffisance de cet aliment le comité était obligé de refuser d'accepter des milliers d'enfants. Il y a une note sur la bouteille, "Aidez les orphelins arméniens". Parmi les invités, Jussy Biorne a offert le carnet et le sceau de sa grand-mère, de la missionnaire norvégienne Bodil Biorne et Sosi Habéchian a offert le porte-monnaie de la missionnaire danoise Maria Jacobsen et une photo prise tout en prenant soin d'orphelins.


À la fin de la visite, le président Serge Sarkissian a rédigé un message dans le livre des hôtes d'honneur. "La nouvelle exposition du Musée-Institut de génocide arménien, dédiée au centenaire des grand massacres, est vraiment impressionnante, tant du point de vue de l’ampleur du matériel que du point de vue de sa présentation. Un travail volumineux et productif a été effectué.

Il semble que nous, les Arméniens, sachions presque tout sur le génocide arménien, mais de telles expositions soulèvent de nouvelles couches, apportent de nouvelles connaissances même aux gens les plus informés. En tant que visiteur, je sors du musée en réaffirmant ce que nous avons en tête et sur nos lèvres, je me souviens et je demande. "


Le président de la République d'Arménie a également fait don d'un volume unique du "Livre de lamentations du moine Grigor Narek de Van, Constantinople, 1850". Sur le titulaire du livre il y a un texte manuscrit arménien à partir duquel on apprend qu'il avait été acheté dans l’une des rues à Sébastia pendant la déportation des Arméniens de Sébastia. L'acheteur, Yervand Séraïtarian a laissé la note suivante: "Sébastia, 15 juillet 1915, j’ai acheté pour 12 ghrs lors de la déportation. Dieu Tout-Puissant, accorde-nous ta bénédiction et ta miséricorde, ainsi que de la grâce selon ton gré. Amen. Yervand T. Séraïtarian. "


La conception scientifique de la nouvelle exposition du musée a été élaborée et mise en œuvre par le personnel de l'Institut-musée de génocide arménien dirigé par Haïk Démoïan, secrétaire du comité chargé des événements commémorant le centenaire du génocide arménien, docteur en sciences historiques et directeur du MIGA. Loussinée Matévossian et Christinée Abrahamian ont développé et mis en œuvre le design d'intérieur et le concept d'aménagement des salles du musée. La conception du musée et la nouvelle exposition ont été conçues et mises en œuvre sans aucun paiement supplémentaire, en signe du respect de la mémoire des victimes des grands massacres.


Depuis 2011, les travaux de la nouvelle exposition permanente du musée de génocide arménien et du projet de conception ont été lancés.

L'espace d'exposition du musée a été agrandi deux fois et demi, pour atteindre 2 400 mètres carrés : pour la première fois en Arménie, ont été appliquées de nouvelles technologies, des approches et des solutions de conception utilisées largement dans la pratique muséale mondiale. Les solutions de contenu de l'exposition, les matériels rédigés en textes et les explications écrites du musée sont basés sur les études scientifiques et méthodologiques dans le domaine de génocide faites au cours des dernières années. Ils ont été compilés en arménien, anglais et russe par le travail minutieux et complexe du personnel scientifique du Musée-institut de génocide arménien. Un groupe d’experts de musées formé par la commission d’État, coordonnant les événements consacrés au centenaire du génocide arménien, a fourni un appui consultatif aux travaux.


Les expositions permanentes du musée comprennent des milliers de nouveaux matériaux acquis au cours des travaux collectifs des 7 ou 8 dernières années. Certains d'entre eux sont présentés sous forme imprimée, ainsi que multimédia, projecteurs et écrans tactiles. Des photos exclusives, livres, et autres documents originaux et uniques sont également présentés. Le nouvel espace d'exposition du musée comprend douze salles au lieu des trois anciennes.

L’exposition comprend cinquante titres principaux.

Bientôt l’exposition du musée sera également fournie par des audioguides en arménien, russe, anglais, français, allemand, turc, persan et arabe.

Les audioguides seront en mesure de régulariser le flux de grands groupes de visiteurs du musée.

Il y a aussi une librairie dans le musée.


Follow us



DONATE

DonateforAGMI
Pour garder la mémoire du génocide des Arméniens

Projets spéciaux mis en œuvre par la Fondation « Musée-institut du génocide des Arméniens »

TOUMANIAN 150

100photo

TRANSFÈRE TA MÉMOIRE

100photo
Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2020 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am