Home Map E-mail
 
Eng |  Հայ |  Türk |  Рус |  Fr  

Accueil
Page principale
Notre mission
Le mot du directeur
Contacts
Arménie Pré-génocide
Histoire de l’Arménie
Photos Pré-génocide
Intellectuels
Génocide Arménien
Qu’est-ce que le génocide?
Génocide arménien
Chronologie
Photos du Génocide arménien
100 histoires de photo
Cartographie du génocide arménien
Génocide culturel
Mémoire
Documents
Américains
Britanniques
Allemands
Russes
Français
Autrichiens
Turcs

Recherche
Bibliographie
Histoires de rescapés
Témoignages oculaires
Média
Citations
Conférences
Reconnaissance
Etats
Organisations Internationales
Gouvernements de provinces
Pétitions publiques
Événements
Délégations
Journal éléctronique
Actualités
Conférences
Liens
   Musée
Informations sur le musée
Préparez votre visite
Exposition permanente
Exposition temporaire
Exposition en ligne  
Expositions ambulantes  
Cartes postales  
   Institut
Objectifs et projets
Publications
Journal  
Bibliothèque
Collection du MIGA
   Complexe de Tsitsernakaberd
Description et Histoire
Le parc commémoratif
Journée de commémoration
 

Armenian General Benevolent Union
All Armenian Fund
Armenian News Agency
armin
armin
armin
armin
armin




Actualités

Le groupe faisant des études des problèmes des Arméniens de l'Artsakh, de l’Azerbaïdjan et de Nakhitchevan commence ses travaux au MIGA


06.04.2021


Dans le cadre d'initiatives pour étudier les violences de masse et les actes génocidaires contre les Arméniens en Artsakh, au Nakhitchevan et dans les régions à peuplement arménien de l'Azerbaïdjan aux XX-XXI siècles, le 26 février, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens avait annoncé la vacance de trois chercheurs.

À l'issue du concours organisé le 24 mars, trois chercheurs ont été élus : Naïra Sahakian, Gaïané Hovhannissian et Haïastan Martirossian.

Naïra Sahakian a soutenu sa thèse de doctorat à l'Université d'Amsterdam, elle est auteur de deux monographies : “Muslim Reformism in Daghestan: Islamic Politics and Muslim Education after the Russian Revolution” (« Le réformisme musulman au Daghestan. Politique islamique et éducation musulmane après la révolution russe ») et « Empires effondrés, rêves soviétisés. Perceptions de l'intelligentsia arménienne sur la révolution de 1917 et la vision de l'avenir de l’Arménie » (à paraître en 2021).

Gaïané Hovhannissian est diplômée de la faculté d'histoire de l'YSU. Elle poursuit ses études au cours de troisième cycle de la Chaire d'histoire arménienne de la même faculté avec le thème suivant : "L’image démographique de la région autonome du Haut-Karabakh en 1923-1989".

Haïastan Martirossian est diplômée de la faculté des relations internationales de l'YSU, puis a poursuivi ses études dans le cadre du programme de master « Études du génocide » de l'Institut d'études arméniennes de l'YSU.

Félicitations à nos trois chercheuses, nous leur souhaitons un travail fructueux pour présenter la question de l'Artsakh à une large communauté scientifique internationale.












Naïra Sahakian



Gaïané Hovhannissian



Haïastan Martirossian







Follow us



DONATE

DonateforAGMI
Pour garder la mémoire du génocide des Arméniens

Projets spéciaux mis en œuvre par la Fondation « Musée-institut du génocide des Arméniens »

TOUMANIAN 150

100photo

TRANSFÈRE TA MÉMOIRE

100photo
Partage l’histoire de ta famille,
transfère ta mémoire aux générations

À l’encontre du 24 avril, le Musée-Institut de Génocide des Arméniens a lancé l’initiative «Transfère ta mémoire».

“AGMI” foundation
8/8 Tsitsernakaberd highway
0028, Yerevan, RA
Tel.: +374 39 09 81
    2007-2020 © Le Musée-Institut du Génocide Arménien     E-mail: info@genocide-museum.am